19/04/2012

Château de Tonquédec (Tonquédec, 29)

 

Château de Tonquédec, Tonquédec, 29, Bretagne, Côtes d'Armor


Le château de Tonquédec est situé sur la commune du même nom, Côtes d'Armor, Bretagne. C'est un des monuments les plus visités du département.

Château de Tonquédec, Tonquédec, 29, Bretagne, Côtes d'ArmorL'un des plus impressionnants vestiges médiévaux français, les ruines duchâteau fort de Tonquédec, à 8,5 km de Lannion, se situent dans un beau cadre de verdure et dominent la vallée du Léguer.

Le début de la construction du château remonte au XIIème siècle.

Le château fort se visite d'avril à octobre, et l'on peut le louer pour des tournages de films, des séances photo et des événements divers. Il fut le décor du film Que la fête commence, avec les acteurs Philippe Noiret et Jean Rochefort.

Château de Tonquédec, Tonquédec, 29, Bretagne, Côtes d'Armor

Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862.


Du haut de sa corniche rocheuse, les ruines du château de Tonquédec, avec leurs onze tours et une enceinte close, dominent la vallée du Léguer. C'est un véritable vestige de la Bretagne féodale.

Le début de la construction remonte au XIIème siècle par la famille de Coëtmen-Penthièvre, puînée des ducs de Bretagne. Il a été démantelé sur ordre du duc Jean IV en l'an 1395 à cause d'un conflit l'opposant aux Penthièvre. En effet, Roland II et Roland III de Coëtmen, vicomtes de Tonquédec, se sont alliés à la rébellion d' Olivier de Clisson.

 

Château de Tonquédec, Tonquédec, 29, Bretagne, Côtes d'Armor


La reconstruction de l'édifice débute à partir de 1406 par Roland IV de Coëtmen, grâce au duc de Bourgogne Jean Sans Peur. Il est ensuite passé, au gré des successions, chez les sires d'Acigné puis Goyon de La Moussaye, avant d'être classé comme place forte pour l'artillerie en 1577. Durant les Guerres de Religion, les vicomtes de Tonquédec sont issus de la maison de Goyon. Etant huguenote, elle soutient le parti du roi Henri IV contre les troupes de la Ligue dirigée par Philippe-Emmanuel de Lorraineduc de Mercoeur.

Le château, considéré comme dangereux pour le pouvoir royal, est finalement démantelé vers 1626 sur ordre de Richelieu.

Le château appartient actuellement aux descendants des bâtisseurs.

Les commentaires sont fermés.