25/04/2012

Château de Joyeuse Garde (XII-XIIIè s.) La Forest-Landerneau, 29

Château de Joyeuse Garde, La Forest-Landerneau, 29


Château de Joyeuse Garde, La Forest-Landerneau, 29C'est vraisemblablement Henri Ier de Léon, qui fit édifier le château de Joyeuse-Garde à la fin du XIIe siècle ou début du XIIIe siècle, le château était de forme rectangulaire, flanqué de cinq tours. La place forte est alors appelée château de la Forêt.

Château de Joyeuse Garde, La Forest-Landerneau, 29Dans des temps anciens des crimes atroces étaient perpétrés dans l'enceinte du château, investi par des géants sanguinaires. Par son courage & sa bravoure l'intrépide chevalier Lancelot du Lac parvint à délivrer le château de Douloureuse Garde. Célébré par le roi Arthur le château porte depuis le nom de Joyeuse Garde.

Château de Joyeuse Garde, La Forest-Landerneau, 29

En 1341, le château est assiégé  par le comte Jean de Montfort. Suite au ralliement  d'Hervé  de Léon à Charles de Blois, des troupes anglaises aux ordres de Gautier de Mauny, assiègent la demeure et massacrent la garnison et s'y installent.

Joyeuse-Garde entre dans la Maison de Rohan, suite au décès d'Hervé VIII de Léon. L'héritière du domaine, sa soeur  Jeanne, épouse du Vicomte  Jean Ier de Rohan. Puis vers 1375, les troupes du duc de Bretagne Jean IV, aidées  par les Anglais, reprennent l'édifice. Les biens des Rohan sont confisqués par le duc de Bretagne en 1470.

 

Château de Joyeuse Garde, La Forest-Landerneau, 29


Château de Joyeuse Garde, La Forest-Landerneau, 29

Joyeuse Garde en 1490 est démantelé sur ordre du roi Charles VIII. Un aveu rendu par René Ier de Rohan-Gié, le 13 octobre 1549, mentionne le château de Joyeuse-Garde ruiné. Le château de La Roche Maurice, appartenant au même seigneur de Rohan, est démantelé en 1490.

Les commentaires sont fermés.