26/04/2012

Château de La Noé Sèche (XIVè s.) Le Foeil, 22

Château de La Noé Sèche, Le Foeil, 22, Côtes d'Armor, Bretagne

Château de La Noé Sèche, Le Foeil, 22, Côtes d'Armor, Bretagne

Le château est la propriété d'Isabeau de Robien au XIVe siècle. En 1449, cette demeure appartient à Allain de Robihan, puis devient la propriété de la famille de Kymerc'h ou Kerymerch. En 1479, Jeanne de Rostrenen est qualifiée de dame de Ranleon et de la Noë Sèche, c'est ensuite la famille de Tinténiac qui détient le domaine parmariage, vers 1520 de Pierre, seigneur du Porcher, avec Françoise de Kerimerch, dont il prit les armes.

Château de La Noé Sèche, Le Foeil, 22, Côtes d'Armor, BretagneLe fief passe ensuite entre les mains des familles Hayes, Drouët, Guépin et Rabeil, et Roquefeuil en 1854. Lesseigneurs de La Noë-Sèche possédaient des droits d'écussons et de bancs dans la chapelle Saint-Pierre de laCollégiale de Quintin, quatre tombes élevées d'un demi-pied en la susdite chapelle, et leurs armes en la grandevitre d'ycelle. Ils jouissaient de privilèges du même genre, dans l'église du Foeil.

Château de La Noé Sèche, Le Foeil, 22, Côtes d'Armor, BretagneL'édifice est constitué de trois corps de bâtiment formant une cour intérieure. Le porche (XVe siècle), qui est flanqué d'une tour, comporte uneporte charretière et une porte piétonne ornées d'arcs en accolade, de fleurons et de candélabres

 Château de La Noé Sèche, Le Foeil, 22, Côtes d'Armor, Bretagne

Le Château de la Noë Sèche est une propriété privée, visible de l'extérieur.

Les commentaires sont fermés.