01/05/2012

Tertre Chambrin (Saint-Julien, 22)

Tertre Chambrin, Saint-Julien, 22

Lorsqu'au XIXe siècle, les archéologues réalisent les premiers inventaires des mégalithes, ceux-ci y font figurer quelques monuments fantaisistes.

On considère notamment à l'époque que certaines pierres du Tertre Chambrin auraient servi aux Gaulois pour des sacrifices humains, et que les cuvettes de ces rochers, creusées par l'érosion naturelle, auraient été destinées à recueillir le sang des victimes. Ces hypothèses totalement improbables, mais frappant l'imagination, motivent l'érection d'une croix, visant à conjurer les croyances païennes liées à ce site.

Les commentaires sont fermés.