02/05/2012

Château de Châteaubriant (XIè s.) 44

Châteaux, Châteaubriant, Loire-Atlantique, Bretagne


Le château de Châteaubriant, construit sur la commune du même nom, est une forteresse médiévale fortement remaniée à la renaissance.

Châteaux, Châteaubriant, Loire-Atlantique, Bretagne


La forteresse faisait partie des Marches de Bretagne avec Vitré, Fougères, Ancenis, Clisson, frontière chargée de défendre la Bretagne face au royaume de France. Il est le pendant breton du château médiéval de Pouancé.


L'ensemble fut ensuite réaménagé par la construction de bâtiments renaissance, avant d'être transformé en cité administrative.



Ce château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 11 juillet 1921.

 

L'histoire de Châteaubriant commence au début du XIe siècle quand Brient, fils de Dame Innogwen, (envoyé du comte de Rennes) édifia une forteresse sur une motte au bord de la Chère destinée à poursuivre la fortification de la frontière des Marches de Bretagne. Une cité s'est développée autour du château et fut appelée Châteaubriant. Il fonda plus tard le prieuré Saint-Sauveur de Béré, l'Église St Jean de Béré, et le premier château en 1015.Châteaux, Châteaubriant, Loire-Atlantique, Bretagne

Il aurait construit un barrage sur la Chère, permettant d'y prélever un droit de passage.

Les seigneurs de Châteaubriant firent évoluer au XIIIie siècle et au XIVe siècle la motte castrale initiale vers un château fort complet, apte à assurer sa fonction défensive.

Châteaux, Châteaubriant, Loire-Atlantique, Bretagne










À la fin du XVe siècle siècle Françoise de Dinan fait signer par les barons bretons qui s'opposent à François II de Bretagne le traité de Châteaubriant par lequel ils en appellent au roi de France pour régler leurs différends avec le Duc dont l'administration est de plus en plus contestée.

Châteaux, Châteaubriant, Loire-Atlantique, BretagneLors de la Guerre folle, le château est assiégé par Louis II de La Trémoille, qui le met à sac (1488).

Françoise de Dinan, ancienne gouvernante d'Anne de Bretagne obtient de celle-ci des dédommagements permettant la modification du château médiéval, et la construction d'un bâtiment renaissance, le bâtiment de gardes. Elle meurt en 1499 sans avoir vu l'achèvement des travaux (env. 1513) Ce bâtiment était relié au donjon par une galerie aujourd'hui disparue.

C'est Jean de Laval-Châteaubriant qui, devenu gouverneur de bretagne (1531), achèvera la construction d'un second bâtiment renaissance ainsi que d'une galerie, donnant au château son aspect actuel. Mort sans descendance en 1543 il désigne Anne de Montmorency pour héritier. Ce dernier poursuit les travaux et embellit le parc.

Lorsque Henri II de Montmorency fut décapité, la baronnie de Châteaubriant passa à la famille des Bourbon-Condé jusqu'à la Révolution.

 

Châteaux, Châteaubriant, Loire-Atlantique, Bretagne


Les bâtiments sont acquis par le Conseil général de Loire-Atlantique en 1853. Le château deviendra cité administrative, abritant notamment la sous-préfecture, le Trésor public et le Tribunal d'Instance.

Commentaires

C'est magnifique !! :) Marie

Écrit par : caf des yvelines | 02/05/2012

Les commentaires sont fermés.