06/05/2012

Menhir de Pierre Longue (Le Croisic)

Menhir, Pierre longue, Le Croisic, 44, Loire-Atlantique, Mégatlithe


Ce menhir n'est pas à son emplacement d'origine. En effet, il était situé sur un point culminant à une centaine de mètres à l'ouest au niveau des bunkers et du récent lotissement de l'autre coté de la route du littoral. Sa position culminante en faisait un éventuel amer. Durant la construction du Mur de l'Atlantique, il a été abattu pour ne plus servir de point de repaire, c'est du moins la version officielle. Il a été érigé à son emplacement actuel lors du dernier élargissement du chemin côtier transformé en route touristique durant les années 1970.

Menhir, Pierre longue, Le Croisic, 44, Loire-Atlantique, Mégatlithe


Une de ses face comporte des gravures : deux cœurs encadrants une croix datables du XVIIe ou XVIIIe siècle, peut-être réalisées lors du redressement du menhir en 1744, mais possiblement antérieures. Elles sont très érodées par l'exposition aux embruns depuis le déplacement du menhir.

Des documents anciens signalent un second menhir à proximité, mais il n'y en a aujourd'hui plus trace, les photographies du début du siècle ne le montrent pas, sa destruction est donc antérieure XIXe siècle.


Menhir, Pierre longue, Le Croisic, 44, Loire-Atlantique, MégatlitheDe même, plus vers la pointe du Croisic, un dolmen a été décrit, il serait localisé au niveau du terrain de golf proche de la Pointe du Croisic. Il n'y pas eu de recherches archéologiques lors de ces aménagements et nivellements importants du terrain pour cette installation.

Les légendes de la presqu'île du Croisic, rapportent (depuis le XVIe siècle de façon continue dans des archives d'origines très différentes, civiles comme éclésiastiques) que cette pierre était un lieu de réunion, et du culte païen des « fêtes d'Hirmen ».

Le monument est inscrit au titre des monuments historiques en 1889.

Les commentaires sont fermés.