10/05/2012

Dolmen du Prieuré (Saint-Nazaire, 44)

Dolmens, les trois pierres, dolmen du Prieuré, Saint-Nazaire, 44, Loire-Atlantique

Le dolmen du Prieuré est aussi appelé dolmen des trois pierres. Il est situé en plein centre ville, occupant la partie sud d'un petit square, ) 400 mètres à l'ouest du port, sur la place du dolmen, formée à l'intersection de la rue du Dolmen et de la rue du Menhir.

Ce dolmen est dit de type trilithe, car il est constitué de deux pierres vericales sur lesquelles repose une 3ème pierre horizontale.

Hauteur: 3m

Longueur: + 3m

Dolmens, les trois pierres, dolmen du Prieuré, Saint-Nazaire, 44, Loire-Atlantique

 

 

 

Juste à côté, se dresse un grand menhir. D'autres pierres éparses sont conservées dans les environs, absorbées par le paysage urbain.

 

 

 

Datation: Néolithique. A l'origine, ce dolmen était érigé dans le domaine clos du Prieuré de Penhoët, d'où sa domination dans les documents antérieurs à la Révolution française. Au XIXème siècle, il est même dénommé "Dolmen de la Métairie" ou "Dolmen du Bois Savary".

L'aspect actuel du dolmen est le résultat de destructions et d'aménagements successifs, à tel point que certains auteurs ont mis en doute son authenticité.

Les plus anciennes gravures et les plus anciens textes, indiquent que les trois pierres en trilithe sont disposées de cette façon avant le début du XIXème siècle, bien avant l'expansion de la ville dans ce secteur.

Des clichés remontant à 1895-1910 indiquent que l'aspect actuel du monument est antérieur à cette époque.

En 1883, René Kerviler, archéologue et ingénieur ayant construit le bassin du port de Saint-Nazaire, décrit ainsi le dolmen:

" Dolmen du Prieuré, dans la nouvelle ville de Saint-Nazaire. C'est un immense trilithe, de deux mètres de heuteur et de 3m40 de table, avec des débris de galerie couchés en arrière. On l'a conservé intact au milieu de cette petite place, au milieu d'un square; et Saint-Nazaire est sans doute  la seule ville de France qui possède un dolmen authentique  dans ses murs. M.Carro en a donné deux lithographies assez exactes dans son Voyage chez les Celtes (1857). "

Alors là, excusez-moi M. Kerviler, j'ai le regret de vous informer que j'ai vu plusieurs villes, petites certes, qui possèdent en leurs murs des sites mégalithiques.

La place des autres éléments mégalithiques disposés dans le sqaure; est bien plus récente. En particulier le menhir situé à côté du dolmen: il n'est pas dans son site d'origine. Il n'apparait pas sur les documents anciens, pas plus que sur des gravures, ni sur les cartes postales du début du XXème siècle. Une photo de cette période le montre couché, derrière le porche. S'il s'agit d'un élément mégalithique, il est impossible de savoir si c'est un menhir déplacé ou un lément du dolmen retrouvé à proximité lors de travaux.

Domen classé MH en 1889.

 

Les commentaires sont fermés.