17/05/2012

383: Expédition de Maxime en Armorique

Période Gallo-romaine (-58 à 470)

Lieux: Vieux Rouen-sur-Bresle (Abbeville), Lutèce, Lyon, Plougoulm, Nantes

Conflit: conquête de l'Armorique et de la Gaule, apr le général romainMaxime, autoproclamé Empereur de Rome


Présence:

gaule11.jpg



le général Magnus Maximus Clemens, secondé par

le Prince Gallois Meyryadawc (Conan Mériadec)

à la tête de 3 légions romaines





ae4-in11.jpg


Armée gallo-romaine

le Général Himbaldus

15.000 hommes




Maxime qui commande l'armée romaine de (grande) Bretagne, débarque en Armorique, sans doute en Baie de Somme près d'Abbeville.

 Un premier contact avec les Gaulois semble avoir lieu entre le port de Vieux-Rouen et Tolente. Il est suivi par une grande bataille à proximité de Lutèce, Maxime sort victorieux mais la bataille fut très meurtrière, 10.000 morts environ.

Cette victoire ouvre à Maxime la voie vers Trêves, la capitale romaine, où Maxime pense trouver l'empereur légitime, Gratien. 

Mais Gratien s'est enfuit, Maxime finit par le rejoindre, pour le tuer près de Lyon en août 383. Maxime devient à ce moment, légalement, l'empereur romain d'Occident.

Pendant les années qui vont suivre, l'empereur Maxime va s'employer à transformer l'organisation gauloise. Il confie à son adjoint Mériadec, le soin d'occuper et de défendre la côte armoricaine. Il aura à sa disposition pour cela, la IIIème Lyonnaise et la XXème Valéria, une légion de Bretons. Ceux-ci devront faire face aux pirates Saxons.

387: Maxime cherche à entrer dans Rome, rompant l'accord qu'il avait passé avec Théodose, empereur d'Orient. 

388, le 28 août: l'empereur Théodose se presse sur Rome, et tue son rival, l'empereur Maxime, au cours d'une bataille près d'Aquillée en Dolomie.

Conséquences:

La mort de Maxime induit la fuite des rescapés vers la Gaule, et les Bretons de la XXème Valéria décident de rester en Armorique. Ils s'y installent avec leurs familles, constituant ainsi, les premiers éléments d'une colonie bretonne, "Britannia-minor". Mais cette hypothèse est parfois contestée par quelques auteurs.

 

Les commentaires sont fermés.