20/05/2012

836: Nominoë contre les Nortmanii

 

ganne-musee-de-la-cie-des-i.jpg


Période: invasions Normandes (830-996)

Lieux: Nord de la Bretagne (22 & 29) , Le Yaudet, Tréguier, Saint-Pol-de-Léon, Ploulec'h, Pleubian.


déols,bourges,breton,armorique,riothime,ambrosius aurélianus,euric,roi des wisigoths,burgondes,soissons

Conflit: les Nortmanii ont pris l'habitude, depuis 780, de ravager les côtes nord de la Bretagne. Nominoë réussit à s'y opposer en 836, dans le Trégor et le Léon.



Nominoë.jpg


Nominoë

Armée duccale de 5 à 10.000 hommes



VICKING.jpg                                                                                                                 

                                                                                         Hastings

                                                                  une centaine de Drakkars


déols,bourges,breton,armorique,riothime,ambrosius aurélianus,euric,roi des wisigoths,burgondes,soissons

Du VIIIème au Xème siècle, les pillages des Notmanii furent nombreux dans l'Armorique nord, surtout dans une zone entourant Lannion et Tréguier. 

Les cibles habituelles des Danois étaient les villes possédant une église ou un monastère important, lieux où la probabilité de dénicher un trésor est grande. Ainsi, les communes de Saint-Pol sur la Penzé, Ploulec'h sur le Léguer et Trégiuer sur le Jaudy fut leurs premières cibles de choix.

Aucun écrit ne parle de victoire ou de défaite, mais une conclusion en ressort: les Danois finissent par partir.


déols,bourges,breton,armorique,riothime,ambrosius aurélianus,euric,roi des wisigoths,burgondes,soissons

Conséquences

Tous les écrits narrant ces féroces combats entre Bretons et Normands restent imprécis quant aux lieux et au nombre de guerriers engagés. Une chose est sûr: ce fut la première bataille de ce type entre Bretons et Normands. Elle permit à Nominoë de ne plus avoir affaire à ces envahisseurs-pilleurs sous son règne, mais par la suite, iles réapparurent, sur les rives de la Loire.









Les commentaires sont fermés.