26/05/2012

Calvaire de Guimiliau (29)

 

enclos-guimiliau_1.jpg

enclos-guimiliau_1.jpg


L'enclos paroissial du calvaire de Guimiliau est considéré comme l'un des plus somptueux de la vallée de l'Elorn. 

L'église est du XVIème siècle. Elle est flanquée d'un clocher Beaumanoir, d'un porche et d'une sacristie. 

Le grand ossuaire date du XVIIème siècle, et fut transformé en chapelle consacrée à Sainte Anne. 


L'histoire

1581 à 1588: le grand calvaire est réalisé par au moins deux artistes. Une gravure pourrait indiquer le nom de l'un d'entre eux, mais le doute subsiste. Ce qui est certain, c'est que le traitement des gravures prouve qu'il existe deux types différents de gravures, et cela est visible aux regards des personnages: pour l'un, les regards sont traités de manière réaliste tandis que pour l'autre, de manière totalement figurée.

1902: restauration par Yann Larc'hantec.


Les scènes

 

phoca_thumb_l_gui10.jpg

Plus de 200 personnages.

phoca_thumb_l_gui14.jpg- Katell Golet (Catherine la perdue) est une jeune demme à qui la tradition populaire rapporte le fait d'avoir promis d'épouser le premier prétendant qui la ferait danser une nuit entière. Un jour, après avoir épuisé ses prétendants, un jeune homme l'entraîna dans une danse interminable l'obligeant à honorer ses engagements. Cet homme qui n'était autre que le Diable, condamna Katell Golet aux affres de l'Enfer.


phoca_thumb_l_gui20.jpg- Les pèlerins d'Emmaüs constituent une scène unique dans l'iconographie des 7 calvaires monumentaux de Bretagne.



- 4 évangélistes prennent place sur les 4 contreforts. Iles sont représentés avec leurs attributs symboliques: aigle,  lion, boeuf, ange.





 

phoca_thumb_l_gui11.jpg


Les commentaires sont fermés.