26/05/2012

Calvaire de Guéhénno (56)

 

phoca_thumb_l_gue6.jpg

phoca_thumb_l_gue9.jpg


Guéhénno, classée commune du Patrimoine Rural, possède l'unique calvaire monumùental du Morbihan, bien loin des diocèses de Cornouaille et de Léon.


Monument inscrit au titre des Monuments Historiques en 1927.





phoca_thumb_l_gue1.jpg

L'histoire

1550: un nommé Guillouic entreprend d'édifier le calvaire de Guéhénno. On sait peu de chose sur ce monument primitif.

1794 Révolution Française:  Sous la Terreur, les troupes Républicaines dévastent le monument. L'église du XVIème siècle est incendiée et le grand calvaire subit d'immenses dommages. 

1844: l'église est rebâtie, le calvaire commence à être restauré.

1853: l'abbé Jacquot arrive dans la paroisse. Assisté par son vicaire, il sculpte lui-même certaines statues afin de restaurer les ruines d'un édifice qui ne comptait plus que des vestiges précieusement conservés dans l'ossuaire. Il y ajoute cependant de nouvelles scènes.



Les scènes

phoca_thumb_l_gue25.jpg

Autour de l'autel: 4 statues des prophètes Jérémie, Isaïe, Daniel et Ezéchiel sont ajoutées au sabot;



phoca_thumb_l_gue15.jpg





La colonne de la Flagellation porte les Instruments de la Passion. Elle est surmontée d'un coq, référence au reniement de Pierre.


phoca_thumb_l_gue24.jpgLa tombe de l'abbé Jacquot ne fait pas partie du calvaire. Elle gît en face du monument, rappelant que c'est cet homme qui se fit sculpteur pour restaurer son enclos paroissial.

phoca_thumb_l_gue7.jpg






Les commentaires sont fermés.