27/05/2012

Calvaire de Pleyben (29)

phoca_thumb_l_pley2_1.jpg


phoca_thumb_l_pley4_1.jpg



Pleyben a hérité de ses siècles dorés (XVIè et XVIIème) d'un enclos paroissial qui impressionne par ses dimensions et sa richesse. Il se compose d'une église dotée d'une sacristie, d'un porche, d'un ossuaire, d'un calvaire et d'un mur d'enceinte où se marient trois styles: Gothique, Renaissance et Beumanoir.


Histoire

Le nom de cette paroisse est consigné depuis le XIIème siècle, dans le cartulaire de l'Abbaye de Landévennec. "ple" proviendrait de "ploe" signifiant "paroisse", et "iben" en serait le fondateur.




phoca_thumb_l_pley8_1.jpg


1555: La statue de Saint Germain, au-dessus du porche, révèle qu'un tout premier calvaire fut construit cette année là. Il devait se situer à proximité, du côté sud de l'église.




phoca_thumb_l_pley34_1.jpg


1650: c'est une autre inscription qui nous inqique que le sculpteur Julien Ozanne est intervenu cette année pour réaliser plusieurs scènes, notamment: la Cène, l'entrée à Jérusalem et le Lavement des pieds.




1738-1743: le calvaire est déplacé et sa structure remaniée. C'est à cette époque qu'il acquiert son allure d'arc de triomphe.


Les Scènes

phoca_thumb_l_pley17_1.jpg


Dismas & Gismas sont les deux larrons crucifiés avec le Christ. Leur nom est inscrit sous leurs pieds, tandis qu'un ange pour l'un et un diablotin pour l'autre, permettent de différencier le bon du mauvais.




phoca_thumb_l_pley34_1.jpgLe Reniement de Pierre constitue une scène unique dans l'iconographie des 7 calvaires monumentaux de Bretagne.


La Mise au tombeau permet d'admirer une foule de détails vestimentaires, et de constater l'expression de douleur fugurée par les larmes inondant les visages des saintes femmes.


 

phoca_thumb_l_pley37_1.jpg






Les commentaires sont fermés.