29/05/2012

856: Siège & Pillage de Vannes (Pascwheten & Erispoë c. Gotfried)

 

vannes,erispoë,pascwethen,comte de vannes,gotfried,pillage

Période: Invasions Normandes (830-996)

Lieux: Vannes



Pascwethen, Comte de Vannes

puis

Erispoë, roi de Bretagne


919 - viking-chargeant.jpg



Gotfried

Flotte danoise de 102 drakkars




hermines début de texte.gifAprès leur échec devant Redon, les Danois se retournent vers le pays Vannetais qu'ils veulent piller avec pour objectif principale: la cathédrale.

Pascwethen, Comte de Vannes et l'évêque Courantgen, organisent la résistance avec toutes les forces disopnibles, mais accablés sous le nombre, ils cèdent rapidement, et se retrouvent captifs des Danois.

La ville est entièrement pillée, la cathédrale subit le même sort puis est incendiée. 

hermines début de texte.gif

Toutefois, les moines de Redon ayant appris la captivité de Pascwethen, donnèrent un calice d'or et sa patène pour payer la rançon. Par contre, personne ne semblait s'intéresser à la libération de l'évâque Courantgen, lequel restera captif jusqu'au printemps suivant.

erispoe.jpg

Pendant ce temps, Erispoë qui n'ignorait pas l'importance de la place de Vannes, endroit stratégique intimement lié à la sécurité de la Bretagne, accourt avec toutes les troupes qu'il peut trouver, et s'enferme dans la ville de Vannes après la défaite de Pascwethen.

hermines début de texte.gif

Curieusement, il n'est pas assiéger. Les Normanii préfèrent passer l'hiver à piller le pays, et retournent à leurs vaisseaux chargés du butin qu'ils ont pris dans tout le diocèse.


hermines début de texte.gif

Conséquences

Averti de leur départ et estimant la ville hord de danger, Erispoë donne la chasse aux Danois, les rejoint et leur inflige une défaite totale. Il s'appliquera ensuite à réparer les dégâts causés dans les diocèse de Vannes et de Nantes.

 

Les commentaires sont fermés.