30/05/2012

Château de Montalifant (XIIè s.) Corseul, 22

 

châteaux,montalifant,corseul,33,côtes d'armor,bretagne

châteaux,montalifant,corseul,33,côtes d'armor,bretagneC'est  sur une colline abrumpte entourée de deux vallées profondes et marécageuses que les Comtes de Montalifan Dinan choisirent d'ériger cette forteresse, au XIIème siècle.

Doté de 6 tours ce château disposait en son centre, d'un puit très profond, lequel aurait été l'entrée d'un souterrain reliant le château à la ferme du Goulet.


châteaux,montalifant,corseul,33,côtes d'armor,bretagneAntan il y avait deux chapelles, l'une à côté du puit était dédiée à Sainte Anne.

L'autre, au N-O du château, faisait corps avec l'une des tours, était  à salle voutée. On y trouva un autel avec les inscriptions: "A la gloire d'Auguste et à la déesse Sirona, Caïus Magius affranchi". Dans cette même chapelle, deux statues en pierre blanche représentaient, jusqu'en 1920, Sainte Marguerite pour l'une, l'autre était Sainte Agathe qui venait prier les mères manquant de lait.


Historique

XIIème siècle: construction par le Comte de Montalifan-Dinan

XIVème siècle: amélioration des fortifications

XVème siècle: à la fin du siècle, la propriétaire, Françoise de Dinan, est préceptrice d'Anne de Bretagne

1790 env.: l'abbé Lesage, prêtre non-jureur de Corseul, se cache dans les tours du château pour éviter d'être capturer et mis en prison par les révolutionnaires. Dénoncé er recherché par les Bleu, il fut sauvé en empruntant la tenue du meunier de Montalifan.

XXème siècle (fin): aménagement d'un gite rural dans un bâtiment annexe au château

XXIème siècle: la découverte des remparts extérieurs de la ruine est libre et gratuite. Mais le site est une propritété privée, visiter l'extérieur reste un danger en raison de chute de pierres probable, et l'intérieur ne se visite pasà moins de faire une demande au propriétaire 



Les commentaires sont fermés.