14/06/2012

Moulin à Marée du Birlot (Île de Bréhat, 22)

 

Moulin à marée du Birlot, Île de Bréhat.jpg

 

Il faut remonter au XVIIème siècle pour trouver ses origines.....

IVR53_092211249NUCB_P.jpgEn ces temps éloignés, les insulaires devaient se débrouiller, trouver des idées. Or, la mer est omniprésente, les flux et reflux de la mer ne découvrait pas seulement la terre: ils représentent aussi une force, perdue pour l'homme. Autant l'utiliser, pour moudre le grain par exemple.

1632: audience du 29 septembre au duché de Penthièvre. Il est rapporté que le moulin à vent de Crec'h Tarec nécessite des réparations, mais aussi que si l'on bâtissait un moulin à mer, les revenus de la seigneurie serait augmentés. La construction de ce moulin devient en enjeu de pouvoir et de placement financier.

1633: contrat de construction passé entre le duché de Penthièvre et Jan de Tanouarn, meunier.

1638: contrat d'afféagement pour les deux moulins à vent et le moulin mer.

1744: le moulin est fortement dégradé. Les Bréhatins moulants refusent de participer à la corvée d'entretien et de réparations. Le Parlement donne cependant raison aux afféageurs.

1925.jpg

 

1810: avant la Révolution, ce moulin pouvait moudre 8 quitaux de farine par jour.

 

1848: le moulin produit 23.571 Kg de farine de froment, 825 Kg d'Orge, 728 Kg de méteil et 146 Kg de blé noir. 

1916: Le moulin poursuivit son activité jusqu'en 1916-1920, date à laquelle vint s'installer un boulanger, important sa farine. La roue, les meules sont alors détruits. L'activité du moulin cessa, son entretien aussi.

IVR53_092211170NUCB_P.jpg1987: Délaissé, abandonné, il ne résista pas à la tempête de 1987 qui emporta ce qui lui restait de toiture.

1990: la mairie de Bréhat acquiert le moulin, celui-ci étant passé dans les mains de plusieurs personnes, notamment le chanoine Bercy (1965) qui devait le restaurer entièrement, avec l'aide de l'Etat et du département. Mais les travaux ne furent jamais entrepris en raison d'un malentendu sur la maîtrise d'ouvrage.

1994.jpg

1991: début de la restauration du moulin.

1995.jpg

 

1994: création de l'association du moulin du Birlot afin de restaurer le moulin dans son intégralité, lui redonner son état d'origine, et le doter d'un mécanisme neuf reconstitué et d'une nouvelle roue.

 

IVR53_092211481NUCB_P.jpg2002: mise en place de la nouvelle roue.

 ***

 

 

Le moulin est prolongé d'une digue de 140m de long, formée de deux tronçons prenant appui sur un îlot rocheux isolé au milieu de l'étang de Roc'h Moc'h. fermant l'anse du Birlot.

 

IVR53_092211408NUCA_P.jpg

 

IVR53_092211414NUCA_P.jpgFonctionnement: à marée montante, la réserve de 2 hectares s'emplit d'eau. La hauteur d'eau maximale à grande marée est de 4 à 5m. La contenance est d'environ 30.000 m3.A marée descendante, l'eau retenue est libérée par un système de chasse quia ctionne la roue et le mécanisme des meules. Des cycles de 6 heures environ rythment le fonctionnement du moulin.

IVR53_092211515NUCA_P.jpg

 

L'étang était très poissonneux, il a très certainement servi de pêcherie.

IVR53_092211421NUCA_P.jpg

Le site du moulin du Birlot est classé mais non le moulin lui-même.

L'édifice est accessible côté mer pour les bateaux.

 

 

 

IVR53_092211382NUCA_P.jpg

 

Sa construction est qualifiée à "simple" maçonnerie, ne formant qu'une seule et même pierre sur quatre faces, assise directement sur la roche, afin d'éviter les vibrations lors du fonctionnement hydraulique du moulin.

 

IVR53_092211573NUCA_P.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.