22/06/2012

Pourquoi revendiquer la réunification

Réunification, revendication, Bretagne, Loire-Atlantique, Décret Pétain, Décret Pfimlin


La Réunification de la Bretagne doit dépasser les clivages politiques, preuve en est, que ses partisans se trouvent dnas toutes les tendances. Pour les personnes avec les quelles je me suis entretenus récemment, je ^n'ai pas voulu m'attarder sur la légitimité de cette revendication, cela m'évitant de me justifier sur sa source historique et culturelle et éviter que l'on me dise d'aller de l'avant au lieu de regarder encore et toujours vers le passé.

Revendiquer la réunification, ce n'est pas seulement vouloir réclamer la justice dans l'Histoire. A côté de cette réparation, je suis comme bon nombre de mes compagnons, résolument tourné vers l'avenir, notre vision intéresse avant tout la Bretagne mais nous gardons une vision globale du territoire, une réorganisation des régions limitrophes à la Bretagne est plus que nécessaire, le développement économique de notre région passe bien évidemment par une cohésion territoriale, des réalités économiques, démographiques et sociologiques des régions, sont prises en compte leur histoire et leur culture afin de diriger les citoyens vers un avenir commun.

En ces temps de crise, notre lutte peut paraître bien futile pour certains. Et pourtant ! L'aspect économique est à prendre en compte, qu'importe si une diminution du nombre de régions entraîne une baisse de sièges à pourvoir pour nos élus. Le rapport Balladur montrait le chemin à suivre, il finit dans les tiroirs. Que pensez-vous de rendre nos régions plus fortes, plus dynamiques, des régions bien identifiées à l'internationale, à l'instar de la Bavière, de la Catalogne ? Bien identifiée, les régions se révèlent plus fédéralistes, plus mobilisatrices autour d'une identité commune. Mais voilà, Paris craint semble t-il que quelque chose ne lui échappe, que renaissent des appétits indépendantistes ?

Il est tout de même incroyable que les gouvernements successifs ignorent sciemment le potentiel de synergie entre les territoires qu'induirait une réunification de la Bretagne, le retour de la vendée dans une région "Vendée-*Poitou-Charente", une région "Val-de-Loire", une réunification de l'Alsace, de la Normandie etc. ! 

Pour les partisans de grandes régions, un Grand Ouest, un Grand-Paris, bref, le territoire découpée en 5 grandes régions (identiques à celle de nos indicateurs téléphonique?), il suffit de regarderla Belgique, l'Irlande, ou même la Norvège, pour comprendre qu'une Bretagne réunissant plus de 4,3 millions 'âmes esr loin d'être une idée ridicule.

Les commentaires sont fermés.