18/07/2012

saint Samson, évêque de Dol

 

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire saint Samson, saint fondateur


Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-BretagneNaissance:  aux environs de Dyved, dans le Glamorgan, sud du Pays de Galles

Son père, Ammon, et Anna sa mère, étaient au service du chef de  la région. Longtemps stérile, sa mère pria et reçut la faveur divine, qui lui donna un fils, et décida de le consacrer à Dieu. Ille veilla à ses premiers pas, puis le conduisit, avec le consentement de son mari, au monastère voisin de Llantwit Major. L'abbé se nommait saint Iltut. 

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

Très rapidement il se fit remarqué d'entre les nombreux élèves. De tous il conquit l'affection, tous sauf les deux neveux de saint Iltut. Ces deux moines tentèrent de l'empoisonner avec une tisane "diabolique" mais devinant le poison, le jeune Samson fit un sourire:

"Mon frère, la tisane que vous m'avez préparée est délicieuse. Puisse Dieu, en retour, vous guérir du mal qui vous fait souffrir."

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoirePeu de temps après, sa déclaration trouva ses effets: le coupable se convertit et l'imménitence de l'autre fut sévèrement châtiée par Dieu.

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

Promut au diaconat, il fut deux ans plus tard ordonné prêtre par l'évêque Dubric.

Malgré son affection pour saint Iltut, Samson décida de gagner le monastère de l'île de Caldey. Il y devint économe, puis abbé.

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

Conquit par l'enthousiasme de quelques irlandais de passage, il cèda à gagner leur patrie avec eux. Mais il n'y resta pas, préférant retourner au Pays de Galles, à Caldey. Il y pratiqua quelque temps la vie ermitique mais sa retraite fut découverte, se retrouvant promu à l'épiscopat, il est sacré évêque en Cornouaille par saint Dubrice.

 

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

Avec ses disciples, il gagne la Bretagne Armoricaine, débarquant à l'embouchure de Guyout.

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoireUn Gallo-romain nommé Privatus, lui fit cadeau d'un terrain non loin de là. Dans une clairière, Samson décida d'y bâtir son monastère. C'est aux alentours de celui-ci que naîtra la petite ville de Dol.




Cathédrale de saint-Samson, Dol-de-Bretagne



Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

Dès son arrivée, Samson se pose en protecteur des faibles. Dans le pays, Conomor a usurpé le trône après avoir assassiné le roi Iona, mais la tyrannie le rend impopulaire. Samson embrasse alors la cause de Judwal, fils du roi légitime, gagne pour cela Paris, où le jeune prince héritier s'est réfugié auprès de Chilperic et de la reine Frédégonde.

Au cours d'un second voyage à Paris, vers la fin de sa vie, Samson assiste au 2ème Concile de Paris, au temps de Caribert (561-267). Il obtint gain de cause pour faire reconnaître Judwal, roi de Domnonée. Le roi Franc confirma également l'autorité de Samson sur les îles de la Manche, appelées depuis "iles anglo-normandes", lesquelles étaient bretonnes à cette époque.

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

Le retour de Judwal et la protection des Francs lui rallièrent nombre de partisans. Conomor fut rapidement vaincu et tué. Mais Samson se faisait vieux, il ne tarda pas à mourir.

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire


Sarcophage de saint Samson, dposé dans le jardin du presbytère par l'abbé Chevier, curé de Dol, entre 1841 et 1866.

 

Afin de protéger les dépouilles de bon nombre saints lors des invasions Normandes, celui de Samson fut enlevé de l'église de Dol par Salvator, évêque de l'ancien siège d'Aleth, pour le ramener à Paris, sous le règne de Lothaire.

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

Depuis, une partie fut rappatriée en Bretagne. L'église de Dol possédait un fémur, un tibia, quelques fragments d'autres ossements et quelques vertèbres de saint Samson. Ces reliques furent transféreés dans une châsse neuve le 24 décembre 1579, à côté du maître-autel de la cathédrale, dans un très grand reliquaire. Elles sont aujourd'hui détruites. Les restes du corps sont restés à Paris, partagé entre l'église de Saint-Barthélemy et la ville d'Orléans.

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoireSaints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-BretagneAu XVIème siècle, du temps des ravages des Protestants, tout fut saccagé. Mais les reliques y échappèrent car elles étaient cachées, si bien cachées que personne ne sait où elles étaient réellement. Si bien qu'aujourd'hui, on ne sait s'il existe encore de vraies reliques de saint Samson de Dol.




                                                             Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, Paris

 

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

Principaux disciples de Samson

saint Magloire, son diacre et successeur à Dol,

saint Budoc, successeur de saint Magloire,

saint Similien, abbé du monastère de Taurac,

saint Ethbin et saint Guénolé le jeune (ne pas confondre àvace saint Guénolé de Landevennec), tous deux moines au monastère de Taurac,

saint Méen, fondateur de Gaël.


Saint Samson est souvent représenté avec une colombe planant sur la tête, et quelquefois, chassant devant lui un dragon.

 

Saints, saint Samson, évêque de Dol, Bretagne, histoire, Dol-de-Bretagne

FETE: 28 juillet

DICTON:

"A la Saint-Samson Le Temps est bon."

" Temps rouge au couchant annonce pour demain du vent"


SOURCES

saint-samson-vque-de-dol-en-bretagne.html

Les commentaires sont fermés.