18/05/2012

William Wallace (1272, Elderslie-1305, Londres)

 

548161_398110223540099_100000233746050_1484735_273182743_n.jpg


williamwallace02.jpgWilliam Wallace est né à Elderslie, paroisse de Paisley. 

Son père était au service de James Stewart, grand régisseur d'Ecosse. Il reçut sans doute quelques rudiments d'enseignement à l'abbaye de Paisley, ce qui lui permet d'apprendre le latin et le français. Certains de ses oncles étant prêtres, ils ont certainement pris en charge son éducation. 


1297: William Wallace épousa Marian Braidfoot, en l'église St-Kentigern de Lanark.


1297: Marian est assassinée sur ordre du gouverneur anglais de Lanark, William de Hazelrig quelque temps leur union. Il n'est pas prouvé qu'elle fut assassinée uniquement parce qu'ils s'étaient mariés sans consentir au droit de cuissage, et parce que Wallace s'interposa entre sa femme et les soldats anglais ( voir le film Brave Heart avec Mel Gibson). Il est fort probable que W. Wallace avait déjà commencé ses actes de rebellion avant ses noces, et que sa sa femme ait été tuée en représailles.

Alors que W. Wallace attaquait Hazelrig, Andrew Murray lançait ses hommes contre les Anglais installés dans les Highlands. Des rebellions éclataient dans tous le pays. Ces soulèvements étaient provoqués par la mise en place d'un régime sévère après l'abdication de John Balliol, roi d'Ecosse pendant une courte période.

Le pays est alors passé sous le contrôle d'Edouard Ier, qui ne compait aucunement rendre leur indépendance aux Ecossais. Pas étonnant donc, que ces derniers veuillent se libérer d'un tel joug. La plupart des Ecossais vivaient dans la pauvreté. 

548161_398110223540099_100000233746050_1484735_273182743_n.jpgIls transformèrent leurs outils de paysan en armes de fortune. La révolte de W.Wallace suscita l'attention du peuple et des nobles Ecossais, qui tous, souhaitait se libérer du pouvoir d'Edouard Ier.

Rejoints par James Stewart, sir James Douglas et Robert le Bruce, ils s'allièrent rapidement à W.Wallae. Sous la tutelle de Robert Wishart, évêque de Glasgow, ils se préparèrent à se battre contre les Anglais. 

braveheart.jpg1297, le 12 juillet: les nobles Ecossais se rendent aux Anglais à Irvine, ce qui décourage W.Wallace et A.Murray. Tous deux décident de prendre la tête des rebelles qui s'éparpillaient déjà dans tout le pays.

1297, août: une armée de rebelles est constituée à Stirling.

1297, le 11 septembre: les soldats anglais encerclent le château de Stirling alors que les Ecossais attendaient de l'autre côté de la Forth, séparés uniquement par un pont.

L'armée anglaise, se lança à l'assaut du pont et fut massacrée par les rebelles Ecossais. Pour allace et Murray, cette victoire est extraordinaire. Mais Murray est blessé pendant la bataille, iol décèdera des suites de sas blessures quelques jours après. W. Wallace assure alors seul, le commandement des rebelles.

1297, octobre: W. Wallace conduit ses hommes jusqu'au Comté de Durham, en Angleterre, puis revient en Ecosse en novembre, pour attendre la fin de l'hiver et en profiter pour reconstituer ses forces.

 

braveheart (1).jpg

1298: Wallace est fait chevalier à Tor Wood, sans doute par Robert le Bruce, et nommé Gardien de l'Ecosse.

Cette nomination d'un homme de son rang à une position aussi influente, indique clairement à quel point la noblesse apréciait sa lutte contre l'ennemi anglais, et était avide de liberté. Il semble que Wallace n'ait jamais abusé du pouvoir qu'on lui avait confié mais qu'il ait par contre, fait tout son possible pour associer noblesse et peuple à sa cause. Il ne profita pas de ses nouveaux privilèges et est resté fidèle à son engagement de libérer l'Ecosse.

braveheart5460.jpg1298, octobre: Edouard 1er et ses troupes se rendent en Ecosse. Wallace avait décidé de déplacer les populations et les troupeaux afin que les Anglais ne trouvent ni provision ni information sur leur chemin. Il apprit par ailleurs à ses hommes à adopter une tactique de défense particulière en formant un groupe compact hérissé de toutes parts de lances, un savant amalgame de cohorte romaine positionnée en hérisson constitué de lances macédoniennes. Une telle défense permettait de lutter contre les chevaux robustes de l'ennemi anglais.

braveheart.jpgLes lances ont fait leurs preuves dans de nombreuses batailles. Mais les troupes anglaises étaient bien plus nombreuses que celles des Ecossais. Arrive alors la défaite de Falkirk. Walalce faillit y perdre la vie, mais fut sauvé in-extremis par Robert le Bruce, lequel venait de quitter le siège du châteai d'Ayr dans le Ayrshire.

Après cette défaite, W.Wallace renonça à son titre de Gardien de l'Ecosse. Robert le Bruce et son cousin John Comyn dit le Rouge, furent désignés pour le remplacer.

A partir de cette date, on ignore quelles ont été les activités de W.Wallace, jusqu'à ce qu'il soit arrêté en 1304.


1300 env.: W. Wallace se rend à Rome pour obtenir du soutien auprès du Pape.

Plusieurs historiens rapportent qu'il poursuivit ses raids dans toute l'Angleterre jusqu'en 1303, des raids essentiellement portés dans le nord de l'Angleterre. On sait également, qu'il est parti pour le continent dans l'espoir de trouver un soutien auprès des Français et du Pape. Philippe IV envoya une lettre à Rome demandant à ce que l'on prête secours à Wallace.

Les nombreux raids finirent par exaspérer Edouard  Ier, pour qui la capture de Wallae finit apr devenir une priorité. Grâce à la complicité de ses compatriotes, il réussit un temps à se cacher.

photo(163).JPG


Pourtant, la noblesse écossaise se soumettait de plus en plus à la couronne anglaise. Et bien évidemment, les chances de rester cacher s'amenuisèrent de plus en plus. 


William Wallace finit par se faire arrêter aux environs de Glasgow, sa capture fut possible avec l'aide d'un Ecossais, John Mentieth, ou de l'un de ses domestiques. Il fut immédiatement conduit à Londres.



1304, le 22 août: W.Wallace arrive à Londres.

1304, le 23 août: dès le matin, il est traîné dans les rues de la ville, où il y reçoit insultes et quolibets de la foule, persuadée qu'il était brigand sans pitié, et qui avait massacré des Anglais innocents.

W.Wallace est conduit au palais de Westminster. On le força à rester debout et à porter une couronne d'épines.

Les magistrats nommés par Edouard Ier, lurent les charges qui pesaient contre lui. Curieusement, il était accusé du meurtre de Hazelrig, le gouverneur de Lanark huit ans auparavant. Il était accusé bien évidemment de trahison. La sentence fut prononcée dans la foulée, sans que l'on puisse donner la possibilité à Wallace de se défendre. La messe était dite, les hors-la-loi n'ont , par définition, pas le droit de se référer à la loi, donc impossible pour eux de se défendre.

L'exécution de la sentence est immédiate. William Wallace est jeté dans un sac, traîné sur plusieurs kilomètres jusqu'à Smithfield. Puis, il est pendu jusqu'à ce qu'il perde connaissance. On le ligota ensuite sur une table, ses membres furent arrachés, on lui appliqua un fer rouge sur les entrailles, et même émasculé. Son supplice prit fin lorsqu'on lui trancha la tête.

Les parties de son corps furent envoyées à Newcastle-upon-Tyne, Berwick, Perth et Stirling. 

Sa tête fut planté sur un piquet placé sur le pont de Londres, en signe d'avertissement aux traitres en puissance.

large_braveheart_blu-ray_4x.jpg


18/04/2012

Le Drapeau de l'Ecosse

 

Ecosse, Drapeau écossais, Sautoir

 

Origine du Sautoir écossais: il représente la Croix de St-André sur fond bleu.

Ecosse, Drapeau écossais, SautoirAndré (Andrean Andrew) était un missionnaire du Christ condamné à mort par les Romains, qui se sentait indigne d'être crucifié sur une croix du même type que celle de Jésus. Il fut donc crucifié sur une croix sous forme de X.

Au VIIIème siècle, Saint Regulus eut une vision lui enjoignant d'emporter les ossements de Saint André le plus à l'ouest du monde connu. Il déposa les reliques à Kilrymond, en Ecosse.

Ecosse, Drapeau écossais, SautoirEn 832, une armée picto-scote conduite par le Haut-Roi Angus Mc Fergus et le roi du Dalriada Eochaidh, en Lothie, se trouva cernée par une armée d'Angles supérieure en nombre, rangée derrière le chef de guerre Athelstan. Récemment christianisé Angus se mit à prier au regard de sa situation difficile. Il aperçut dans le ciel des nuages blancs formant une croix. Angus promit que s'il sortait vainqueur de cette bataille, il ferait de Saint André, le Saint Patron de l'Ecosse. Les Pictes et les Scots furent vainqueurs de cette bataille, et le sautoir blanc sur fond bleu devint le drapeau de l'Ecosse.

 

ETENDARD ROYAL D'ECOSSE:

D'or au lion de gueules, au tresheur du même. Le Lion Rampant est le drapeau historique des rois d'Ecosse avant 1603. Le Lion Rampant est normalement réservé au souverain écossais, il est la propriété de la reine et son utilisation non-autorisée est illégale. Seules quelques personnes sont habilitées à s'en servir: le 1er Ministre d'Ecosse, le Lord Lyon...

En 1934, le roi George V permit l'usage du Lion Rampant comme preuve de loyauté. On autorise actuellement, de façon  assez large, son utilisation, car il symbolise, à côté du Sautoir, l'Ecosse et la fidélité des écossais à leur souverain.