18/05/2012

118 - Tristan & Yseut

La plupart des historiens attesteront que Tristan et son père Marc Conomor sont des personnages ayant bel et bien existés. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi de faire figurer l'histoire très connue de Tristan & Yseut en catégorie B "Contes & Légendes de Bretagne", mais aussi en rubrique L3 "Personnages historiques".

 

 

 

Pierre de Tristan - Fowey, Cornouailles.jpgPierre de Tristan, Fowey, Cornouailles

 


 

Le récit de Tristan et Yseut est issue de la tradition populaire orale. Elle figure dès le XIIème siècle dans plusieurs textes. Les versions les plus célèbres sont celles de Béroul et de Thomas d'Angleterre, ou encore celle de Chrétien de Troyes. Mais aucun de ces récits ne sont parvenus intégralement jusqu'à nous.

 

C'est la version de Normand Béroul qui serait la plus ancienne, puisque le récit aurait été écrit entre 1150 et 1160. Mais il est incomplet.

 

Les auteurs du XIIème siècle qui ont fixé la légende, sont des Normands de l'empire Plantagenêt, lequel contrôle les zones celtiques du Moyen-Âge. Cette histoire serait née au VIIIème siècle, mais l'origine reste incertaine.

 

Certains en font une évolution du mythe irlandais de Deidre & Noisé. Il convient de rappeler que la géographie se partage entre la Cornouaille armoricaine et l'Irlande.

 

Après la mort de ses parents, Tristan est élevé par son oncle Marc'h. Or, dans l'Antiquité celtique, il était coutumier que les enfants ne soient pas élevés par leurs parents, ils étaient confiés à d'autres: c'est ce qu'on appelait le "fosterage". 

 

Dans le roman Iseult et Tristan de Yann Brekilien, notez l'inversion des deux prénoms, l'histoire est replacée dans son contexte mythologique, afin de montrer le mythe dans son sens ^rimitif. Il redonne à Iseut la place qu'avait la femme celte dans la société, c'est-à-dire l'égale de l'homme, ce qui était inconcevable pour les trouvères normands.

 

***

 

Rivalen, roi de Loonis a épousé Bleunwenn ("Blanche-Fleur"), la soeur de Marc'h, le roi de Cornouaille en Armorique. Rivalen s'en va en guerre où il trouve la mort. Bleunwenn, avant de mourir de chagrin, donne naissance à un fils: Tristan.

 

L'enfant est recueilli et élevé par son oncle, le roi Marc'h, en Bretagne. Ce dernier, devait s'acquitter du paiement d'un tribut auprès du roi d'Irlande. Quelques années plus tard, Tristan décide d'en finir avec habitude, et quand il arrive dnas l'île, il doitcombattre le géant Morholt, le frère du roi. Tristan reçoit un coup d'épée empoisonnée, mais blesse mortellement le géant qui, dnas un dernier souffle, lui indique qu'Iseut, la fille du roi, a le pouvoir de neutraliser le poison. La jeune fille guérit Tristan de ses maux sans qu'elle sache qu'il a tué Morholt. Une fois rétabli, il reprend la mer, et retourne près de son oncle.

 


 

Marc'h souhaite que son neveu lui succède à la tête de la Cornouaile, mais des seigneurs s'y opposent, préférant une succession directe. Le roi décrète qu'il épousera celle à qui appartient le cheveux d'or déposé le matin même par un oiseau. Tristan se souvient d'Iseut et suggère une ambassade auprès du roi d'Irlande. A peine débarqué, surgit un terrible dragon qu'il doit combattre et occire non sans avoir été blessé. Pour la seconde fois, il est soigné par la fille du roi. Iseult voit que l'épée du chevalier porte une marque qui correspond à un morceau de fer, retrouvé dans le crâne de Morholt. Elle comprend que c'est Tristan qui a tué son oncle, mais renonce à toute idée de vengeance. Il s'acquitte de sa mission, et le père accepte que sa fille épouse le roi de Cornouaille, ce qui est une manière d'effacer les différends entre les deux royaumes. Iseul éprouve quelque ressentiment du peu d'intérêt que lui manifeste Tristan, mais s'embarque pour la Bretagne.

 

La reine d'Irlande remet à Brangaine, la servante d'Iseut qui est du voyagge, un philtre magique qui rend éternellement épris et heureux les amants qui le boivent. Il est destiné aux nouveuaux mariés le soir de leur nuit de noce. Durant la navigation entre l'île et le continent, croyant se désaltérer avec de l'eau, Tristan boit du breuvage magique et en offre à Iseut. L'effet est instantané. En dépit de ce nouvel amour indéfectible, la jeune fille épouse le roi Marc'h, mais le soir des noces, c'est la servante Brangaine qui prend placen dans le lit du roi.

 

Les amants prennent la fuite et décident de vivre dans la forêt, fuyant toute âme qui vive. Après un long temps de recherche, le roi les surprend endormis dans la grotte qui les abrite, l'épée de Tristan est plantée dans le sol entre eux deux. Le roi pense qu'il s'agit d'un signe de chasteté et respecte la pureté de leurs sentiments. Il remplace l'épée par la sienne, met son anneau au doigt d'Iseut et s'en va. Au réveil, ils comprennent que le roi les a épargnés. C'est la séparation, Iseut retourne près du roi Marc'h.

 

Trsitan s'en va dans l'île de Bretagne où il finit par se marier. Son occupation principale est la guerre, et lors d'une expédition, il est gravement blessé. Une fois de plus, seule Iseut peut le sauver.Il la fait mander étant convenu que le bateau doit porter une voile blanche si elle accepte de le secourir. Elle vient sans tarder dans un vaisseau à la voile blanche, mais l'épouse de Tristan lui dit que la voile est noire. Se croyant abandonné par celle qu'il aime, il se tue d'un coup d'épée. Iseut, arrivée auprès du corps de Tristan, meurt à son tour, de chagrin.

Le roi Marc'h prend la mer, et ramène les corps des amants, et les fait inhumer en Cornouaille, l'un près de l'autre. Le tombeau de Tristan est placé à droite de la chapelle, et celui d'Iseut, à gauche. Aussitôt, un rosier jaillit de la tombe de Tristan et plonde dans celle d'Iseult, les reliant ainsi par-delà la mort.



 

tristan et yseult,fowley,cornouaille,roi marc'h

la Pierre de Tristan, Fowey, Cornouailles

Cette pierre située en Cornouailes anglaise, porte des inscriptions qui remontent au VIème siècle:

HVC IACIT DRVSTANVS CVNOMORI FILIVS

(si-gît Drustan fils de Conomor)

Au XVIème siècle, John Leland rapporta une mention supplémentaire:

CVM DOMINA OVSTILLA

(avec sa maîtresse Oustilla/Esyllt/UIseult)


Il est apropié cependant de préciser que "la pierre de Tristan" n'est très certainement pas sur son site originel: elle aurait été déplacée maintes fois.


Marcus Conomorus régnait au VIème siècle sur un territoire quis 'étendait sur les deux rives de la Manche. Au début, il lui fut confié la région de Padstow-Fowey, par où transitaient les navires par voie de terre, pour reprendre la mer et gagner la Bretagne. Sa forteresse principale était Castel Dore.

Il s'établit ensuite sur le continent, en Bretagne donc, où le nom de Conomor lui est associé. On le retrouve donnant des terres au moine Goueznou dans le Léon, sa base originelle fut certainement Carhaix. Mais par une habile diplomatie, et par des alliances, notamment celle avec la veuve du roi de Domnonée, il finira par maîtriser tout le nord de la péninsule bretonne.

Cependant, il tentera d'assassiner son beau fils Judual, que Samson enverra à la cour de Childebert. Conomor s'opposera aux moines, et c'est sans doute de là, qu'il se trouva diabolisé, et deviendra le barbe bleue que l'on connaît.

A la mort de Childebert, l'allié des Bretons, son frère Clotaire lancera une expédition contre Conomor pour rétablir Judual sur le trône de Domnonée. La bataille aura lieu en 560 à Ban Aleg, dans les Monts d'Arrée. Conomor y sera tué, et selon la tradition, ses guerriers emmenèrent son corps de l'autre côté de la mer.

Bataille de Ban ALeg: 



 



 


 


 


 

 

 


 


11/05/2012

Sommaire "Arrêts sur images" de Cornwalls


 

Pi-Stonehenge-38807.jpg



Land'End, Penwith (Cornwall)  land-s-end-penwith-cornouailles.html

Tintagel (Cornwall)  tintagel.html

Tristan Stone (Fowey, Cornwall) tristan-yseut.html

Clapper Bridge, Waller Brook (Dartmoor)  clapper-bridge-waller-brook-dartmoor.html

Shovel Down (Dartmoor)  shovel-down-dartmoor.html

Berry Pomeroy Castle (Devon) berry-pomeroy-castle.html

Maiden Castle, Dorchester (Dorset)  maiden-castle-dorchester-dorset.html

Cillingham Castle (Northumerland) cillingham-castle-northumerland.html

Dragon Hill, Farington (Oxfordshire)  dragon-hill.html

Tumulus Wayland's Smithy (Oxfordshire)  tumulus-wayland-s-smithy-la-forge-de-waland-oxforshire.html

Warwick Castle (Warwickshire)  warwick-castle.html

Leeds Castle, Leeds (West Yorshire) leeds-castle-xie-s-west-yokshire.html

Avenue d'Avebury (Wiltshire) avenue-d-avebury-wiltshire.html

Stonehenge, Amesbury (Wiltshire)  stonehenge-amesbury-wiltshire.html

Tumulus de Silbury Hill, Avebury (Wiltshire)  tumulus-de-silbury-avebury-wiltshire.html

West Kennett Long Barrow, Avebury (Wiltshire) west-kennett-long-barrow-avebury-wiltshire.html



Warwick Castle (Comté de Warwick)

z - F2 - Château Warwick.jpg


Ce splendide château est hanté par l'esprit de Sir Fulke Greville assassiné ici en 1682 par son domestique. Greville et son valet reviennent hanter les lieux de temps à autre. Le fantôme de Greville surgit toujours au même endroit : à proximité de son portrait suspendu dans le bureau de la tour.

Leeds Castle (XIè s.) West Yokshire

z - F2 - Château de Leeds.jpg


Le château de Leeds est l'un des plus beaux d'Angleterre. Il fut construit sur deux petites îles il y a plus de 1000 ans. Au fil de son histoire, il a abrité plusieurs esprits noirs. Le chien est ici le messager de la mort. Si vous l'apercevez, c'est que votre dernière heure est venue. Ce château est un lieu très populaire auprès de tous les chasseurs de fantômes.

Cillingham Castle (Northumerland)

 

z - Châteua de Cillingham, Northumerland, Angleterre.jpg


Le château de Chillingham est l'un des lieux hantés les plus connus.

Dès le 13e siècle, il fut le théâtre d'actes sanglants et fait partie des lieux touristiques les plus prisés d'Angleterre.

The Blue Boy est le fantôme de la chambre rose du château. Vers minuit, il n'est pas rare de l'entendre pousser des cris glaçants à travers les murs du château. Certains témoins déclarent avoir vu une ombre bleue. Au cours de travaux de restauration, les restes d'un jeune garçon vêtu d'une veste bleue ont été trouvés dans le mur…

Berry Pomeroy Castle (Devon)

Berry Pomeroy Castle


Les ruines de Pomeroy ont inspiré de nombreuses légendes.

Il est souvent cité comme étant le château le plus hanté d'Angleterre.

Le plus célèbre Sherlock Holmes a enquêté sur la présence d'un fantôme, celui de la Dame Blanche.

Le château est la propriété du duc de Somerset, mais son entretien est maintenue par l'anglais patrimoine. Le château a été considérée comme une ruine romantique de l'époque victorienne et une histoire d'amour tragique de Margaret, Eleanor et un beau chevalier est basé autour du château. 


L'âme de Margaret Pomeroy, emprisonnée ici par sa sœur Eleonor qui était jalouse et morte de faim, planerait encore sur les lieux.

Des témoins affirment ainsi avoir aperçu une dame vêtue de blanc aux alentours du château  l'esprit de Margaret. On évoque aussi le fantôme de la fille d'un noble irlandais violée et assassinée par son père. Il apparaît de temps à autre dans une robe bleue.

08/05/2012

Stonehenge, Amesbury (Wiltshire)

Stonehenge (3).jpg

stonehenge03_550x301.jpg

 

incroyable_un_stonehenge_russe.jpg

 

stonehenge-278153.jpg

 

stonehenge-hedge_12747_600x450.jpg

 

Stonehenge_-_England.JPG

 

druids_stonehenge.jpg

 

West Kennett Long Barrow, Avebury (Wiltshire)

WEST KENNETT LONG BARROW - l'entrée.jpg

 

WEST KENNETT LONG BARROW - pierre de fermeture.jpg

 

 

WEST KENNETT LONG BARROW - vue extérieure.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

WEST KENNETT LONG BARROW - une des chambres nord.jpg

Avenue d'Avebury (Wiltshire)

AVEBURY, ANGLETERRE - Avebury_henge_and_village_UK.jpg

AVEBURY, WILTSHIRE, Angleterre - avenue des pierres.jpg

 

 

 

 

 

 

 

avenue des pierres

 

 

AVEBURY, WILTSHIRE, Angleterre - partie du cercle extérieur.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

partie du cercle extérieur

 

 

 

 

 

 

 

 

AVEBURY, WILTSHIRE, Angleterre (2).jpg

 

Tumulus de Silbury, Avebury, Wiltshire

Tumulus de Silbury, Avebury, Wiltshire

Sibury Hill est le plus grand tumulus d'Europe, avec ses 40 m de haut. Il est situé près d'Avebury dans le comté de Wiltshire, une région incroyablement riche en monuments méolithiques tels que:

- le Cromlec'h d'Avebury,

- Le tumulus à chambres de West Kennet (West Kennet Long Barrow),

- le site de Stonehenge

Datation: 2750 +ou- 95ans av. J-C.

Hauteur: 40m couvrant une surface de 2,2 hectares.

Il révèle des connaissances techniques immenses pour l'époque.

tumulus de silbury,avebury,wiltshireLes archéologues estiment qu'il a fallu pour y parvenir, plus de 18 millions d'heures de travail, soit les efforts de 500 hommes durant 15 années, pour déplacer et mettre en forme 248.000 mètres cubes de matériaux de remplissage.

La base de la colline est circulaire: 167 mètres de diamètre. Le sommet est aplani en une terrasse circulaire de 30m de diamètre.


Des travaux récents ont mis l'accent sur un fossé environnant, lequel n'a pas été une simple source de craie pour l'édification du tumulus, mais plutôt un espace rempli d'eau, volontairement aménagé pour isoler le monument du reste du monde.

En mars 2007, l'English Heritage an rapporté qu'un village romain de la taille de 24 terrains de football venait d'être trouvé au poed de Silbury Hill, montrant ses rues et ses maisons nettement dessinées.


28/04/2012

Dragon Hill, Faringdon, Oxfordshire

393801_271405229587469_138630262864967_727868_531228540_n.jpg

27/04/2012

Land's End, Penwith, Cornouailles

Land's End, Penwith, Cornouailles, Angleterre

 

Land's End, Penwith, Cornouailles, Angleterre

Clapper Bridge, Waller Brook, Dartmoor

Clapper Bridge sur le Waller Brook, Dartmoor, ANGLETERRE

Maiden Castle, Dorchester, Dorset

Maiden Castle, Dorchester, Dorset

 

Maiden Castle, Dorchester, Dorset

16/04/2012

Shovel Down, Dartmoor

Shovel down, Dartmoor, Angleterre 2

Au dus de Batworthy, ce site date de l'âge de bronze, et est  composé d'un monolithe et d'alignements de pierres

 

Shovel down, Dartmoor, Angleterre 2

 

 

Shovel down, Dartmoor, Angleterre 2

 

 

Shovel down, Dartmoor, Angleterre 2

 

 

Shovel down, Dartmoor, Angleterre 2

 

 

Shovel down, Dartmoor, Angleterre 2

 

 

Shovel down, Dartmoor, Angleterre 2

14/04/2012

Tumulus - Wayland's Smithy, la forge de Waland, Oxforshire

Tumulus - Wayland's Smithy, la forge de Waland, Oxforshire, angleterre

Le long tumulus connu localement sous le nom de Smithy (“la forge”), près d’Uffington, dans le Wiltshire, est associé au dieu forgeron Wayland, nommé Völund ou Völundr en Scandinavie.

Ce tumulus a cependant été construit bien avant l’époque saxonne, entre 3700 et 3400 avant JC.

La légende dit qu’un cheval laissé seul ici une nuit avec une petite pièce d’argent sera retrouvé le lendemain entièrement ferré... mais sans la pièce ! 

Tumulus - Wayland's Smithy, la forge de Waland, Oxforshire, angleterre

 

Skallagrim, un très bon forgeron

Extrait de la Saga d’Egil

 

« Skallagrim était un très bon forgeron qui faisait chauffer de grandes quantités de minerai de fer [minerai de tourbe] en hiver. Il avait une forge au bord de la mer, très loin de Borg, à un endroit nommé Raufarnes, là où le bois était proche [ le bois lui servait de combustible pour faire du charbon ]. Comme il ne trouvait aucune roche assez dure ou lisse pour servir d’enclume – car il n’y avait que des cailloux et du sable fin sur la rive – Skallagrim a pris la mer un soir avec un huit-rames lorsque tout le monde s’était retiré pour la nuit et il a ramé jusqu’aux îles Midfjord. Il a alors jeté l’ancre de la proue, il est sorti du bateau, a plongé et a remonté une roche qu’il a mise dans le bateau. Il est ensuite remonté dans le bateau, a ramé jusqu’au rivage, a transporté la roche jusqu’à sa forge, l’a placée près de la porte et s’en est toujours servi pour forger. Cette roche est toujours là avec des scories à côté et sa tête est marquée par les coups de marteau. Elle a été usée par les vagues et elle est différente des autres roches de l’endroit. Quatre hommes ne réussiraient pas à la soulever aujourd’hui. »

 

Bernard Scudder, The Sagas of Icelanders: A SelectionTumulus - Wayland's Smithy, la forge de Waland, Oxforshire, angleterre

 

Tumulus - Wayland's Smithy, la forge de Waland, Oxforshire, angleterre

Tintagel, Comté de Cornouailles

Tintagel

 Tintagel est une localité de la côte nord-ouest du comté de Cornouailles en Angleterre. Sa population est d’environ 700 habitants (recensement de 2001). Le village s’appelait autrefois Trevena (du cornique Tre war Venydh) jusqu'en 1850, date à laquelle il fut décidé de le rebaptiser. L’édifice le plus pittoresque du village est sa vieille poste, une maison du xive siècle transformée en bureau postal au xixe siècle et qui appartient maintenant au National Trust, une organisation privée de sauvegarde du patrimoine.

Dans la légende arthurienne, c’est le lieu d’origine du roi Arthur. On trouve effectivement aux environs immédiats du village, sur le littoral rocheux, des ruines qui remontent peut être au ve siècle, et appelées le « château d'Arthur ». Les fouilles entreprises dans les années 1930 par Ralegh Radford ont conclu à l'existence d'un monastèreceltique et d'un comptoir marchand des Ve et vie siècles aux environs du site d'un château du xiie siècle. Certains archéologues contestent toutefois ces conclusions1. On pense que l'endroit était un centre d'échange important avec le monde méditerranéen immédiatement après la chute de l'Empire romain. Des fouilles plus récentes ont permis de découvrir en 1998, la « Pierre d'Arthur ».

Le littoral du secteur de Tintagel a la particularité d'être composé d'ancienne ardoise du Dévonien. À environ deux kilomètres au sud de Tintagel, en direction Treknow, les ardoises de la côte ont été massivement exploitées pour la réalisation des toitures d'habitations, car ce matériau est très résistant à l'usure. La couleur vert turquoise de la mer observée par temps chaud et forte lumière solaire est due aux particules de cuivre contenues dans le sable d'ardoise. On trouve à proximité les plages de Bossiney Haven et de Trebarwith Strand.

Église de Tintagel

On trouve à Tintagel une église catholique dédiée à l'apôtre Saint Paul et dont les murs sont recouverts d'une mosaïque de trente mille pièces. L'église est très visitée par les parents ayant perdu un enfant en bas âge ou par fausse couche car elle contient le Livre du Mémorial des fausses couches et de la perte des enfants (Miscarriage & Infant Loss Memorial Book) où les noms des enfants disparus peuvent être inscrits. L'église de la paroisse, Sainte Materiana, est anglicane et fut construite durant l'époque normande (son clocher date de la fin du Moyen Âge). Elle se dresse sur les falaises entre Trevena et le château de Tintagel. L'église est dédiée à Materiana (Mertherian ou Matherian en cornique, connue sous le nom de Sainte Marcelliana), une sainte locale du Moyen Âge2.

Tintagel est cité par Afred Lord Tennyson dans son poème « Les Idylles du Roi. »

«Tintagel» est aussi le titre d'un poème orchestral composé par Sir Arnold Bax.

Tintagel