11/09/2012

2012, 16 sept. - UNITé MAÜ MAÜ à Plestan (22)

UNITé MAÜ MAÜ.jpg

avec TROUZ AN NOZ

Ferme de la Porte Bréhand, Plestan, 22

à 16h00

25/06/2012

Phare de Ploumanac'h (Perros-Guirec, 22)

62 - Phare de Ploumanac'h.PNG

24/06/2012

Phare du Cap Fréhel (Plévenon, 22)

50 - Cap Fréhel.png

23/06/2012

Phare du Paon (île de Bréhat, 22)

40l - ile de Bréhat, phare du Paon.png

Phare des Triagoz (Perros-Guirec, 22)

20e - Triagoz.PNG

20/06/2012

128 - CELUI QUI PORTA LA PESTE SUR SES EPAULES (Plestin, 22)

 

plestin_les_greves_imagelarge.jpg

 

hermines début de texte.gifUn vieux, de Plestin, la rencontra un soir sur les bords du Douron. Elle était assise sur la berge, regardant l'eau couler. Elle venait de Lanmeur qu'elle avait dépeuplé et se rendait dans le pays de Lannion.

 " Hé, vieux !! cria-t'elle, auriez vous l'obligeance de me prendre sur vos épaules pour me faire passer l'eau ? Je vous en récompenserai bien."

 Le vieux qui ne la connaissait pas y consentit.

 hermines début de texte.gif

L'ayant chargée sur ses épaules, il entra dans la rivière. Mais à mesure qu'il avançait peser sur lui d'un poids plus lourd.

 A la fin, épuisé et le courant étant trop fort, il lui dit :

 " Ma foi, bonne dame, je vais vous planter là. Je ne tiens pas à me noyer pour vous.

 - De grace, ne fais pas cela. Ramène moi plutôt à l'endroit ou tu m'as prise.

 - Soit"

 Et il rebroussa chemin sans trop de peine, son fardeau s'allégeant à mesure qu'il s'approchait du rivage.

 Le pays de Lannion fut ainsi préserver de la Peste.

 hermines début de texte.gif

Mais si le vieux avait laissé tomber la vilaine groac'h (fée) au beau milieu de la rivière, comme il en avait eu d'abord l'intention, le monde eut été débarrassé d'elle à jamais.

 

 

Extrait de la "Légende de la Mort" Anatole le Braz, éditions Coop Breiz

 

14/06/2012

Moulin à Marée du Birlot (Île de Bréhat, 22)

 

Moulin à marée du Birlot, Île de Bréhat.jpg

 

Il faut remonter au XVIIème siècle pour trouver ses origines.....

IVR53_092211249NUCB_P.jpgEn ces temps éloignés, les insulaires devaient se débrouiller, trouver des idées. Or, la mer est omniprésente, les flux et reflux de la mer ne découvrait pas seulement la terre: ils représentent aussi une force, perdue pour l'homme. Autant l'utiliser, pour moudre le grain par exemple.

1632: audience du 29 septembre au duché de Penthièvre. Il est rapporté que le moulin à vent de Crec'h Tarec nécessite des réparations, mais aussi que si l'on bâtissait un moulin à mer, les revenus de la seigneurie serait augmentés. La construction de ce moulin devient en enjeu de pouvoir et de placement financier.

1633: contrat de construction passé entre le duché de Penthièvre et Jan de Tanouarn, meunier.

1638: contrat d'afféagement pour les deux moulins à vent et le moulin mer.

1744: le moulin est fortement dégradé. Les Bréhatins moulants refusent de participer à la corvée d'entretien et de réparations. Le Parlement donne cependant raison aux afféageurs.

1925.jpg

 

1810: avant la Révolution, ce moulin pouvait moudre 8 quitaux de farine par jour.

 

1848: le moulin produit 23.571 Kg de farine de froment, 825 Kg d'Orge, 728 Kg de méteil et 146 Kg de blé noir. 

1916: Le moulin poursuivit son activité jusqu'en 1916-1920, date à laquelle vint s'installer un boulanger, important sa farine. La roue, les meules sont alors détruits. L'activité du moulin cessa, son entretien aussi.

IVR53_092211170NUCB_P.jpg1987: Délaissé, abandonné, il ne résista pas à la tempête de 1987 qui emporta ce qui lui restait de toiture.

1990: la mairie de Bréhat acquiert le moulin, celui-ci étant passé dans les mains de plusieurs personnes, notamment le chanoine Bercy (1965) qui devait le restaurer entièrement, avec l'aide de l'Etat et du département. Mais les travaux ne furent jamais entrepris en raison d'un malentendu sur la maîtrise d'ouvrage.

1994.jpg

1991: début de la restauration du moulin.

1995.jpg

 

1994: création de l'association du moulin du Birlot afin de restaurer le moulin dans son intégralité, lui redonner son état d'origine, et le doter d'un mécanisme neuf reconstitué et d'une nouvelle roue.

 

IVR53_092211481NUCB_P.jpg2002: mise en place de la nouvelle roue.

 ***

 

 

Le moulin est prolongé d'une digue de 140m de long, formée de deux tronçons prenant appui sur un îlot rocheux isolé au milieu de l'étang de Roc'h Moc'h. fermant l'anse du Birlot.

 

IVR53_092211408NUCA_P.jpg

 

IVR53_092211414NUCA_P.jpgFonctionnement: à marée montante, la réserve de 2 hectares s'emplit d'eau. La hauteur d'eau maximale à grande marée est de 4 à 5m. La contenance est d'environ 30.000 m3.A marée descendante, l'eau retenue est libérée par un système de chasse quia ctionne la roue et le mécanisme des meules. Des cycles de 6 heures environ rythment le fonctionnement du moulin.

IVR53_092211515NUCA_P.jpg

 

L'étang était très poissonneux, il a très certainement servi de pêcherie.

IVR53_092211421NUCA_P.jpg

Le site du moulin du Birlot est classé mais non le moulin lui-même.

L'édifice est accessible côté mer pour les bateaux.

 

 

 

IVR53_092211382NUCA_P.jpg

 

Sa construction est qualifiée à "simple" maçonnerie, ne formant qu'une seule et même pierre sur quatre faces, assise directement sur la roche, afin d'éviter les vibrations lors du fonctionnement hydraulique du moulin.

 

IVR53_092211573NUCA_P.jpg

 

 

04/06/2012

Allée Couverte de Rohanno (Saint-Mayeux, 22)

rohanno1.jpg

rohanno3.jpg


Longueur: 5m.

Largeur: 2,50m.

 

En partie dans un talus, celle allée couverte avait à la fin du XIXème siècle, 11 orthostates qui supportaient 5 dalles.


Aujourd'hui...... complètement ruinée, seuls quelques orthostates sont en place.

01/06/2012

Allée Couverte de l'Ïle Coalen (Lanmodez, 22)

ile_coalen1.jpg

Située sur l'Estran, cette allée couverte n'est accessible qu'à marée basse.

ile_coalen2.jpg


Longueur: 7,20m



Largeur: 1,40m


Bien qu'en granit, elle est plus que ruinée. Seul des pilliers sont en place. 




ile_coalen3.jpgDes blocs sont éparpillés, sans doute les vestiges d'un ancien tertre.


ile_coalen4.jpg

Dormir en Roulotte (Saint-Donan, 22)

corbel-saint-donan-1-location-roulotte-2-personnes.gif

Tout près de Saint-Brieuc, il est possible de séjourner dans une roulotte, endroit insolite pour un séjour à la ferme, pour des personnes recherchant la tranquilité. 

Deux roulottes, Jonquilles et Hortensia.

31/05/2012

Château de Saint-Aubin (XiXè s.) Plédéliac, 22

getatt.jpg


Le château de Saint Aubin fut construit en 1900 pour la famille Palluel, à proximité de l'emplacement de l'ancienne abbaye de Saint-Aubin dont il reste quelques vestiges (les anciens logements de l'abbaye).

1904: devient propriétaire la famille Guényveau, fruit d'un mariage.

Le château développe un plan complexe à plusieurs bâtiments implantés dans un vaste domaine forestier parcouru d'avenues et entouré d'un parc. Une orangerie est adossée à la façade Dud du logis. 


Le château est une propriété privée et ne se visite pas.

Menhir de La Pellionaie (Goméné, 22)

pellionaie3.jpg


pellionaie1.jpg


Hauteur: 6m

La base du menhir est enterrée sur une profondeur de 3m.

 




Lors des fouilles réalisées, fureznt trouvées des pierres brûlées.

Allée Couverte de la Ville Menot (Goméné, 22)

villemenot2.jpg


Encore un exemple de site qui a perdu de sa valeur. 

villemenot1.jpg


Autrefois cette allée couverte était bien plus longue, mais de nombreuses pierres furent prélevées pour servir à la construction d'une maison.


Aujourd'hui il ne reste plus que deux rangées, une de 5 pierres et l'autre de quatre.




villemenot3.jpgElles supportent encore 3 tables, la quatrième étant couchée au sol.

Château de La Fontaine Saint-Père (XVIIIè s) Quessoy, 22

44186217.jpg


Le domaine est composé d'un logis daté de 1773 qui est greffé sur un ancien manoir.

Le château possède deux étages carrés et un logis sous comble. Le logis du XVIIIème siècle a conservé l'essentiel de son décor de boiseries.

Un second manoir, dit "le couvent", est situé au sud du château avec une façade reprise en 1667.

Le logis du XVIIIème, le corps de bâtiment liant le logis à l'ancien manoir sont protégés par les MH.

44186316_p.jpg

44186365_p.jpg



Au château de La Fontaine, perdure une fontaine miraculeuse que l'on appelle la Fontaine de Sainte Radegonde.

Voici encore 100 ans, nombreuses étaient les femmes qui emmenaient leurs enfants en ce lieu pour les soigner de l'impétigo ou des "croûtes de lait". Il leur suffisait de tremper la coiffe du petit malade dans l'eau bienfaitrice de la fontaine pour obtenir rapidement une guérison. 



Histoire

 

Née vers 520, Radegonde était la fille du roi de Thuringe, une région d'Allemagne. Or, alors qu'elle venait d'atteindre ses dix ans, la Thuringe fut prise par Thierry et Clotaire, fils de Clovis. Radegonde et son frère furent conduits en captivité dans le domaine de Clotaire, aux environs de Laon. Clotaire décida d'épouser Radegonde en 536. Devenue reine, elle se réfugia dans la prière et dans l'aide aux pauvres. Un jour, son frère fut assassiné sur l'ordre du roi, son époux, sous le fallacieux prétexte qu'il aurait comploté. Elle quitta son époux et se retira à Tours, puis à Chinon où elle se dévoua au service des malades, notamment de ceux atteints de la lèpre, de dermatoses graves. Elle lavait elle-même les plaies. Elle prodigua également ses soins aux infirmes. Elle obtint de nombreuses guérisons miraculeuses. Enfin, elle fonda un monastère à Poitiers. C'est là qu'elle mourut le 13 août 587.

 

Dans la chapelle de l'Hôpital de Quessoy, on parle toujours de Saint Divy, qui a le pouvoir d'aider les enfants qui tardent à marcher...

 

         

 

Les miracles qu'on lui attribue quant aux guérisons de nombreux cas de lèpre, dermatoses et infirmités diverses expliquent la vénération dont elle jouissait en son temps et, par voie de conséquence, le culte qui, de nos jours, lui est encore rendu en maints lieux.

 

Les cultes vers les saints protecteurs disparaissent peu à peu, avec les anciens, mais perdurent dans les mémoires. 

 

 

 


Cromlec'h de Lorette (Le Quillio, 22)

lorette3.jpg


lorette4.jpgTertre tumulaire de forme rectangulaire: 

- une rangée de 16 pierres requartzifiées

- une rangée de 11 pierres en lame de grès, schisteuse.

 

Longueur: 20m

Largeur: 7m

 

Classé MH en 1926.

lorette1.jpg


Allée Couverte de Ros Vras (Landebaeron, 22)

landebaeron2.jpg


landebaeron3.jpg


Longueur: 14m



Bien que classé MH depuis 1956, il n'est curieusement pas protégé, le tertre disparait au fil des ans, en partie à cause du pîétinement d'animaux.




landebaeron4.jpg


30/05/2012

Château de Montalifant (XIIè s.) Corseul, 22

 

châteaux,montalifant,corseul,33,côtes d'armor,bretagne

châteaux,montalifant,corseul,33,côtes d'armor,bretagneC'est  sur une colline abrumpte entourée de deux vallées profondes et marécageuses que les Comtes de Montalifan Dinan choisirent d'ériger cette forteresse, au XIIème siècle.

Doté de 6 tours ce château disposait en son centre, d'un puit très profond, lequel aurait été l'entrée d'un souterrain reliant le château à la ferme du Goulet.


châteaux,montalifant,corseul,33,côtes d'armor,bretagneAntan il y avait deux chapelles, l'une à côté du puit était dédiée à Sainte Anne.

L'autre, au N-O du château, faisait corps avec l'une des tours, était  à salle voutée. On y trouva un autel avec les inscriptions: "A la gloire d'Auguste et à la déesse Sirona, Caïus Magius affranchi". Dans cette même chapelle, deux statues en pierre blanche représentaient, jusqu'en 1920, Sainte Marguerite pour l'une, l'autre était Sainte Agathe qui venait prier les mères manquant de lait.


Historique

XIIème siècle: construction par le Comte de Montalifan-Dinan

XIVème siècle: amélioration des fortifications

XVème siècle: à la fin du siècle, la propriétaire, Françoise de Dinan, est préceptrice d'Anne de Bretagne

1790 env.: l'abbé Lesage, prêtre non-jureur de Corseul, se cache dans les tours du château pour éviter d'être capturer et mis en prison par les révolutionnaires. Dénoncé er recherché par les Bleu, il fut sauvé en empruntant la tenue du meunier de Montalifan.

XXème siècle (fin): aménagement d'un gite rural dans un bâtiment annexe au château

XXIème siècle: la découverte des remparts extérieurs de la ruine est libre et gratuite. Mais le site est une propritété privée, visiter l'extérieur reste un danger en raison de chute de pierres probable, et l'intérieur ne se visite pasà moins de faire une demande au propriétaire 



Château de l'Argentaye (Saint-Lormel, 29)

chateau-de-largentaye-saint-lormel.jpg


La famille de L'Argentaye est fréquemment mentionnée dans les chartes de l'abbaye de Saint-Aubin au XIIIe siècle.

On y voit apparaître Marguerite de Dinan, dame de Plancoët, épouse de Guy de L'Argentaye dont elle a un fils prénommé Guy, puis en secondes noces de Juhel de Montfort dont elle a deux fils.

Guerre de Plancouët: suite à la mort de leur mère, les demi-frères se livrent une véritable guerre de succession. connue sous le nom de guerre de Plancoët, qui fait des ravages dans la région.

XVIIème siècle: Le château et le fief passent aux Lesquen, puis au début du XIXe siècle à la famille Rioust de L'Argentaye. C'est Frédéric, conseiller général et député, qui fait construire le château actuel à l'architecture néo-classique. À l'est du château, une chapelle est construite à la même époque.

29/05/2012

Château de Monterfil (1864) Corseul, 22

Châteaux, Monterfil, Corseul, 22, Côtes d'Armor, Bretagne

Château construit par la famille du Breil de Pontbriand à partir d'un édifice plus ancien, celui d'un temple gallo-romain.

Non protégé par les MH

Allée Couverte de La Ville Genouhan (Créhen, 22)

Allées couvertes, Ville Genouhan, Créhen, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, mégalithes


Allées couvertes, Ville Genouhan, Créhen, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, mégalithes


Longueur: 12,70m

Allées couvertes, Ville Genouhan, Créhen, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, mégalithes

 






Recouverte de 5 tables, elle est l'une des plus importante dans l'Est du département.

Mais c'est dire toute l'importance que les pouvoris publics lui accordent vue son entretien très proche de l'abandon.

Allées couvertes, Ville Genouhan, Créhen, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, mégalithes



Allée Couverte de La Bernais (Plénée, Jugon, 22)

labernais2.jpg


labernais1.jpg


Longueur: 14,50m.

 




Entièrement colonisée par la nature, comme bien d'autres...

Allée Couverte de Bel Even (Plouer-sur-Rance, 22)

plouersurrance1.jpg


plouersurrance2.jpgCe tombeau entièrement construit en quartzite blanc, présente la structure classique d'une allée couverte, avec une longue chambre de près de 10m de longueur sur une largeur de 1,50 mètres.

Cette allée couverte est précédée au S-E par un passage rétréci, et les restes d'un vestibule d'accès, à l'opposé, une petite "cella" servait aux dépôts de mobiliers ou d'offrandes.


Toutes les tables de cette allée ont aujourd'hui disparu.

Allée couverte de Kercadic (Squiffiec, 22)

squiffiec2.jpg

squiffiec1.jpg


Allée couverte composée d'une enceinte de 7 pierres qui supportent 3 tables



Longueur: 3m

24/05/2012

Menhirs du Moulin de la Brousse (Allineuc, 22)

menir 1 (2).jpg



menir 1 (4).jpg



Hauteur: 4,25m

Largeur: 3,35m

Epaisseur: 2m









2nd menhir

 

menhir 2 (1).jpg


menhir 2 (2).jpg


Menhir en quartzite, situé en bordure de plateau, en haut de la pente sur laquelle on trouve la Roche de Gargantua.

Hauteur: 2m

Allée Couverte de Kerbic (Pommerit Le Vicomte, 22)


kerbic2.jpg

Malheureusement, cette allée couverte n'es pas la seule dans cet état: Délabrement total !

kerbic4.jpg3 orthosataes supporte une tle d'une dimension de 3,60m de long et large de 0,90m.

Longueur de l'allée couverte: 16mètres.

Lallée couverte se termine par une chambre (une seule) en forme d'équerre.

Dolmen de Crec'h Lia (Lannion, 22)

crech_lia1.jpg

Ce dolmen est en granit de Trédrez. 

crech_lia2.jpgL'une de ses ouvertures est bouchée par un talus.

La table est quasiment circulaire, et mesure 2,70m de diamètre. Elle repose sur 3 piliers.

Ce dolmen a servi d'abri pour le bétail. 

Je ne suis pas en mesure de vous confirmer s'il est classé Monuments Historiques. Si tel n'est aps le cas, il risque de disparaître.

crech_lia3.jpg

Allée Couverte de Kernescop (Lohuec, 22)

kernescop2.jpg

Cette allée couverte en schisteà un te aujourd'hui arasé.

kernescop1.jpg


Longueur: 12,90m

Haute: 1,70m

Classé MH en 1964

121 - LE BOIS DE LA DANSE (Quévert, 22)

 

Eglise Saint-Laurent - Quévert.jpg


Quévert, 22, Dinan, le Bois de la Danse, Contes, Légendes, Bretagne, Côtes d'Armor, FéesCe bois de la commune de Quévert près de Dinan, se situe tout près d'un tumulus. 

Les paysans disent que son sommet très arrondi, est une table où les fées viennent prendre leur repas. Elles vont ensuite danser dans les bois qui, en raison de cette circonstance, a reçu son nom. 

 

Quévert, 22, Dinan, le Bois de la Danse, Contes, Légendes, Bretagne, Côtes d'Armor, Fées

Quévert, 22, Dinan, le Bois de la Danse, Contes, Légendes, Bretagne, Côtes d'Armor, Fées

Plus d'un les a vues, mais il est imprudent de s'approcher d'elles: un jeune gars qui s'était joint à elles fut parfaitement accueilli et revînt enchanté de ce qu'il avait vu et entendu. Mais le lendemain, il était trouvé mort dans son lit.

Pourtant ces fées ne sont pas méchantes: si ceux qui les approchent meurent, ce n'est pas parcequ'elles leur ont jeté un sort, mais parce qu'elles sont si belles et si aimables qu'on ne peut se consoler de ne plus les voir.


Lucie de V.H, Revu des traditions populaires, XVII, 1902

23/05/2012

Butte de César (Arzon)

TURHUCES56_1.jpg


La Butte de César, aussi connu sous le nom de Tumulus de Tumiac, aurait servi d'observatoire à César lors de la bataille navale qui mit fin à la puissance des Vénètes en 56 av. J-C.

Hauteur: 20m

Diamètre: 86mètres.

Datation: entre 4790 et 7530 av.J-C.

TURHUCES56_2.jpg


Ce tertre abrite une tombe simple de type coffre funéraire, obturé après l'inhumation d'un haut dignitaire.


Le coffre est long de 4,40m pour 2,40m de large et d'une hauteur de 1,75m. Il est recouvert de trois dalles.


Les parois portent des saillies rocheuses pouvant être des supports d'objets rituels.


Sur le sol en dallage, furent découverts lors des fouilles en 1853: restes de bois, plusieurs ensembles de perles et pendeloques en variscite, des hâches polies en jadéïte et en fibrolithe, fragments osseux humains.

Allées Couvertes de Liscuis (Laniscat, 22)

Laniscat: commune située en Haute Cornouaille, évêché de Quimper, arrondissemnt de Guingamp. 

Souvenez-vous, printemps 2007: un des plus importants dépôts monétaires celtiques jamais mis à jour en Armorique, a été découvert lors de fouille d'un tracé routier. Ce trésor représente une fortune considérable pour l'époque et renseigne sur le statut du site et de ses occupants. Il permet de reconsidérer le rôle et l'importance du peuple des Osismes dans la péninsule bretonne.

Jusqu'alors, Laniscat était reconnu surtout pour ses trois allées couvertes:

Liscuis 1

 

Allées couvertes, Lande de Liscuits, Lascat, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, Mégalithes

Allées couvertes, Lande de Liscuits, Lascat, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, Mégalithes


Placée sur un tertre encore visible,, elle est en forme de V, ce qui la situe entre de dolmen V et l'allée couverte rectangulaire.



Dimensions: 11,50m sur 8mètres.


Liscuis 2

 

Allées couvertes, Lande de Liscuits, Lascat, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, Mégalithes

Allées couvertes, Lande de Liscuits, Lascat, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, Mégalithes


Située sur un tertre, elle est constituée de 3 parties: un vestibule, une chambre rectangulaire et une cellule terminale.



Dimensions: 15m sur 8mètres.


Liscuis 3

 

Allées couvertes, Lande de Liscuits, Lascat, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, Mégalithes

Allées couvertes, Lande de Liscuits, Lascat, 22, Côtes d'Armor, Bretagne, Mégalithes



Une petite ouverture est pratiquée dans une dalle transversale afin d'y accéder.


Dimensions: 7,50m sur 1,70mètres.