14/10/2012

Citations JCVD

422863_332845750095131_243719359007771_904492_1491475356_n.jpg

"Si tu dors, et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever"

JCVD - ''Si tu parles à ton eau de javel...''.jpg

"Si tu attends le mois d'octobre pour faire des poissons d'avril, tu attrapes plus de gens."


"Si tu es perdu dans la forêt et que tu restes immobile pendant deux ans, il va pousser de la mousse sur un côté de tes jambes. C'est le Nord."


"Je crois au mome,nt. S'il n'y a pas le moment, à de moment-là, il faut arriver à ce mome,t-là, au moment qu'on veut".


"Je suis fasciné par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiceaux tomberaient par terre. Et les avions aussi. En même temps, l'air tu peu pas le toucher...Ca existe et ça n'existe pas.

Ca nourrit l'homme sans qu'il ait faim. It's magic. L'air c'est beau, en même temps, tu peux pas le voir, c'est doux et tru peux pas le toucher. L'air, c'est un peu comme mon cerveau..."


"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon, tu travailles pour rien."


"Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sangin à une fête, mais que tu le leur dis pas, ils vont parler d'autre chose."


"T'as pas besoin d'un flash quand tu photographies un lapin qui a déjà les yeux rouges. "


"Si tu téléphones à une voyante et qu'elle ne décroche pas avant que ça sonne, raccroche."


"Mon modèle à moi, c'est moi-même ! Je suis mon meilleur modèle parce que je connais mes erreurs, mes qualités, mes victoires et mes défaites. Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ? "


13/07/2012

Citations Bretonnes

 

GLENMOR (1931, Maël-Carhaix - 1996, Quimperlé)

 

Emile Le Scanff/Miligar Skanv

 

 

citations,bretagne,breton,patrick le lay,gilles martin-chauffier


 

"Au nom de quel genre de démocratie dois-je 
assister impuissant à la mort d’une langue et d’une culture ? »

 

"Si un seul matin se levait sur notre vieux pays, si ce matin-là nous cessions de rêver la Bretagne, celle-ci disparaîtrait à tout jamais et nos enfants ne seraient plus que des Français nés dans un département de l'Ouest"

 

 

 

Jean-Yves LAFESSE (1957, Pontivy)

citations,bretagne,breton,patrick le lay,gilles martin-chauffier

« Je me suis toujours tenu à distance du politique. Je m’en suis toujours méfié et je refuse les zones opaques en politique. Je viens d’adhérer au Parti breton, parce que je pense qu’il est nécessaire de faire entendre sa voix. Ce parti me semble éviter les « ismes ». J’ai beaucoup discuté avec des amis déjà au Parti breton avant d’adhérer moi-même, car je voulais savoir dans quoi je m’engageais. Connaissant l’histoire politique de la Bretagne, je préférais faire quelque chose axé vers le développement et l’avenir. Au Parti breton, j’ai trouvé des gens réalistes qui permettent l’échange, le dialogue sans extrémisme pour construire avec du sens et du bon sens. Moi je veux marcher avec mes semblables pour donner du sens. La Bretagne doit s’ouvrir et devenir un pôle tourné vers l’avenir. On ne transforme pas les choses par la violence, les frontières tomberont d’elles même le jour où les gens seront heureux. Ma devise, celle de ma famille : ne jamais renoncer. C’est aussi, un peu, celle de tous les Bretons. » 

 

Déclaration à 7seizh, décembre 2011

Patrick LE LAY (1942, St-Brieuc) 

PDG TF1 (1988-2008)

à l'origine de la création de la chaîne régionale TV Breizh (2000)

Président du Stade Rennais (2010-2012)

 

patrick-lelay.jpg


" Je ne suis pas français"

"la Bretagne a perdu la guerre en 1492 pour appartenir à la France et la 3ème République a voulu la coloniser".

 

Gilles MARTIN-CHAUFFIER (1954, Neuilly-sur-Seine)

d'origine Vannetaise

Rédacteur en chef Paris-Match 

AVT_Gilles-Martin-Chauffier_5583.jpeg


"il y aura à nouveau demain une Bretagne libre et indépendante. Cela n'aurait rien d'outrecuidant."

La Bretagne peut "se prévaloir de six cent qutre-vingt-sept ans d'existence prouvée, archivée et incarnée par des souverains"

Le Roman de la Bretagne, Editions du Rocher, 2008

Citations Présidentielles, Chefs d'Etat & de Gouvernements

 

Michel ROCARD (1930, Courbevoie)

1er Ministre (1988-1992)

citations, Michel Rocard


"La France s'est créée par la destruction de cinq cultures — bretonne, occitane, alsacienne, corse et flamande". "Nous sommes la seule nation européenne qui soit la création militaire d'un État non homogène. C'est ce qui rend la France difficile à gouverner et explique notre difficulté à réformer, notre lenteur". 

Michel Rocard à l'Ambassadeur des Etats-Unis, en off, 27.10.2005

(source: wikileaks)

12/07/2012

Sagesse Chinoise

252674_10150911472667861_151144309_n.jpg

Citations "Manu Chao"

165398_10150873958977861_1325968092_n.jpg

Sagesse Africaine

295437_10150911475327861_1781183003_n.jpg

Citations "Jean-Paul Sartre"

"C'est dans le regard des gens de droite qu'on s'aperçoit qu'on est de gauche." 

 

Citations "Boris Vian"

Boris VIAN  ''la vie est une tartine...''.jpg

 

 

" Je ne veux oas gagner ma vie, je l'ai "


Citations "Ataturk"

531376_10150935426747861_2093195061_n.jpg

10/07/2012

Citations "Confucius"

citations, Confucius

" Si l'homme a deux oreilles et une bouche, c'est pour écouter deux fois plus qu'il ne parle"

Sagesse Arborigène

552822_10150884745612861_1126696685_n.jpg

Citations "Bruce LEE"

citations, Bruce Lee

citations, Bruce Lee

Citations "Will SMITH"

534396_10150899568612861_1786512574_n.jpg

07/07/2012

Citations "Bob Marley"

0001.gif

syowdwe9bygv8o6e_v2_.png

téléchargement.png

 

citations,bob marley

citations,bob marley

Citations "Le Ché"

Révolutionnaire cubain d'origine argentine (1928-1967) et dirigeant politique dont  refus du capitalie et du communisme orthodoxe firent de lui un héros pour les activistes de la gauche dans les années 1960.

 

3085005911_1_3_ouGOB19W.jpg

CITATION N°1.JPG

Cuba.JPG

TROCG3245_3.jpg

 


 

Citations "William Shakespeare"

William SHAEKSPEARE ''Quelle époque terrible...''.jpg

Citations Révolutionnaires

ROBESPIERRE.jpg

citations,révolutionnaires,robespierre,ché guevarra

citations,révolutionnaires,robespierre,ché guevarra

citations,révolutionnaires,robespierre,ché guevarra

Citations "Robespierre"

ROBESPIERRE.jpg

Citations "Voltaire"

VOLTAIRE - ''J'ai décidé d'être heureux...''.jpg

Citations "Jérôme LESCURE"

Jerome LESCURE ''on ne passe pas les menottes à une idée...'' .JPG

Citations "Marc TWAIN"

citations, Marc Twain

Citations "Paul VALERY"

375140_10150624581383596_83389563595_9307884_461305851_n.jpg

Citations Acteurs, Artistes & Chanteurs

Alain BASHUNG

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

Alain BASHUNG (01.12.1947 - 14.03.2009)

"Si tout est compliqué ça ne colle pas, si tout est simple ça ne suffit pas"


Jacques Brel

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

Jacques BREL (08.04.1929 - 1978)

"Rêver un impossible rêve,

Porter le chagrin des départs,

Brûler d'une impossible fièvre

Partir où personne de part

Aimer jusqu'à la déchirure

Aimer, même trop, même mal,

Tenter, sans force et sans armure,

D'atteindre l'inaccessible étoile

Telle est ma quête,

Suivre l'étoile"


MANU CHAO

 

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques,artistes,alain bashung,jacques brel,charlie chaplin,coluche,raymond devos,james dean,john lennon,jean-claude van damme,boris vian,bruce willis,franck zappa


Charlie Chaplin

 

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

Charlie CHAPLIN (16.04.1889 - 25.12.1977)

"Il faut apprendre, non pas l'amour de la connaissance, mais pour se défendre contre le mépris dans lequel le monde tient les ignorants"


citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

COLUCHE (28.10.1944 - 19.06.1986)

"Un fonctionnaire ne doit pas dormir au bureau le matin, sinon il ne sait plus quoi faire l'après-midi"

"Aujourd'hui, on n'a plus le droit d'avoir faim, ni d'avoir froid. Dépassé le chacun pour soi, quand je pense à toi, je pense à moi. Je te promets pas le grand soir, mais juste à manger et à boire. Un peu de pain et de chaleur, dans les restos, les restos du coeur"

"La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout"

"Ca fait beaucoup marrer les gens de voir qu'on peut se posquer de lapolitique, alors que, dans l'ensemble, c'est surtout la politique qui se moque de nous"

"La droite vend des promesses et ne les tient pas, la gauche vend de l'espoir et le brise"

"Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois ,pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça"

"La hiérarchie c'est comme une étagère, plus c'est haut, plus c'est inutile"

"De tout ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent"

"Dieu a dit, il faut partager. Les riches auront la nourriture, les pauvres de l'appétit"

"Si je dis: l'Algérie aux algériens, tout le monde dit bravo!

la Tunisie aux tunisiens, tout le monde dit bravo!

la Turquie aux turcs, tout le monde dit bravo!

l'Afrique aux africains, tout le monde dit bravo!

la Palestine aux palestiniens, tout le monde dit bravo!

Mais quand je dis la France aux français, on me traite de raciste..."


citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

James DEAN (08.02.1931 - 30.09.1955)

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles"

 

 

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

Raymond DEVOS (09.11.1922 - 15.06.2006)

"J'ai un ami qui est xénophobe. Il déteste à tel point les étrangers que lorsqu'il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter"

"La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps plutôt que de la risquer sous les drapeaux"

"C'est pour satisfaire les sens qu'on fait l'amour; et c'est pour l'essence qu'on fait la guerre"

 

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques,artistes,alain bashung,jacques brel,charlie chaplin,coluche,raymond devos,james dean,john lennon,jean-claude van damme,boris vian,bruce willis

"Au nom de quel genre de démocratie dois-je 
assister impuissant à la mort d’une langue et d’une culture ? »

"Si un seul matin se levait sur notre vieux pays, si ce matin-là nous cessions de rêver la Bretagne, celle-ci disparaîtrait à tout jamais et nos enfants ne seraient plus que des Français nés dans un département de l'Ouest"

 

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

John LENNON (09.10.1940 - 08.12.1980)

"Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand.J'ai répondu "Heureux". Ils m'ont dis que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie"

 

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

Jean-Claude VAN DAMME (18.10.1960)

"Etre aware: Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens. C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware."

"Yeah, j'adore clavarder avec mes fans en utilisant des souriards dans mon brouteurs d'hypertoile ASFI"

 

"Je suis fasciné par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre... Et les avions aussi...En même temps l'air tu peux pas le toucher...ça existe et ça existe pas...ça nourrit l'homme sans qu'il ait faim...it's magic...l'air c'est beau, en même temps tu peux pas le voir, c'est doux et tu peux pas le toucher...l'air c'est un peu comme mon cerveau..." 

 

"Qand j'étais jeune, j'étais con. je suis resté jeune"

 

 

 

 

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques

Boris VIAN (10.03.1920 - 23.06.1959)

"La vie est une tartine de merde dont on croque un bout tous les jours"



citations, Acteurs, citations acteurs, citations comiques,

Bruce WILLIS (19.03.1955)

" Dieu a inventé la calvitie pour rendre les hommes plus humbles"

" Dieu est impitoyable: il vous enlève les poils de la tête pour vous les replanter dans les oreilles"


 

citations,acteurs,citations acteurs,citations comiques,artistes,alain bashung,jacques brel,charlie chaplin,coluche,raymond devos,james dean,john lennon,jean-claude van damme,boris vian,bruce willis


 

Citations "Coluche"

citations, Coluche

" C'est bien la Bretagne et puis c'est pas loin de la France" 

citations, Coluche

citations, Coluche

citations, Coluche

citations, Coluche

citations, Coluche

citations, Coluche

citations,coluche

citations,coluche

citations,coluche

citations,coluche

citations,coluche

 

Citations "Pierre DESPROGES"

401328_212938955461993_680369019_n.jpg

06/07/2012

La Résistance de la Langue Bretonne

hermines début de texte.gif1539, 10 et 15 août - Ordonnance de François Ier, Villers-Cotterêts

L'ordonnance comprend 192 articles. Cette ordonnance interdit au breton d'être utilisé dans les documents juridiques et commerciaux, ni même dans la publicité. Jusque là, les actes légaux et noatriés étaient rédigés en latin, la langue de toutes les personnes instruites de l'époque.

Art. 111: «Et pour ce que telles choses sont souvent advenues sur l'intelligence des mots latins contenus dans lesdits arrêts, nous voulons dorénavant que tous arrêts, ensemble toutes autres procédures, soit de nos cours souveraines et autres subalternes et inférieures, soit de registres, enquêtes, contrats, commissions, sentences, testaments, et autres quelconques actes et exploits de justice, ou qui en dépendent, soient prononcés, enregistrés et délivrés aux parties, en langage maternel et non autrement».

Autrement dit, les affiches de festoù-noz (pour fêtes de nuit) qui sont rédigées en breton, sont des documents illégaux.

Formellement, la langue bretonne, et les personnes parlant le breton, sont "hors-la-loi". La République Française est conue pour sa reconnaissance des droits des minorités ethniques et linguistiques dans le monde entier, mais c'est loin d'être le cas pour ce qui concerne son propre territoire.

Les représentants de la France, ont toujours refusé de signer l'article 27 de la Déclaration des Droits Civils et Politiques, car cela obligerait l'Etat français à respecter les droits linguistiques des bretonnants. Il en sera de même pour la ratification de la Charte Européenne des Langues Minoritaires Autochtones.

hermines début de texte.gif

1822

"Aujourd'hui, le bas-breton, le basque, le gaélique, meurent de cabane en cabane, à mesure que meurent les chevriers et les laboureurs"

CHATEAUBRIANT, Mémoires d'Outre-Tombe, 1848


hermines début de texte.gif

1831

"La Basse-Bretagne, je ne cesse de le dire, est une contrée à part qui n'est plus la France. Ecxeptez en les villes, le reste devrait être soumis à une sorte de régime colonial. Je n'avance rien d'exagéré. Créons pour l'amélioration de la race bretonne, quelques unes de ces primes que nous réservons aux chevaux et faisons que le clergé nous seconde en l'accordant la première communion qu'aux seuls enfants parlant le français."

Auguste ROMIEU, sous-préfet de Kemperlé

"Il faut, par tous les moyens possibles, favoriser l'appauvrissement du breton, jusqu'au point où, d'une commune à l'autre, on ne puisse pas s'entendre (...), car alors la nécessité de communication obligera le paysan d'apprendre le français. Il faut absolument détruire le langage breton. "

Lettre des Préfets des Côtes du Nord et du Finistère                                                         à MONTALIVET, ministre de l'Instruction Publique. 

"Les Bas-Bretons ont un langage dur et difficile à comprendre. Leurs habitudes, leurs coutumes, leur crédulité et leurs superstitions leur laissent à peine une place au-dessus de l'homme sauvage. Le paysan y est d'une malpropreté dégoûtante. Son habitation peut presque se comparer à celle d'Hottentots (...) En général les paysans ont une mauvaise physionomie, stupide et brutale à la fois."

Malte BRUN, Les jeunes voyageurs en France

hermines début de texte.gif

1835

"Croyez-moi, Monsieur, le catalan qui me faisait tant enrager n'est qu'un jeu d'enfant auprès du bas-breton. C'est une langue que celle-là. On peut la parler fort bien, je crois, avec un bâillon dans la bouche, car il n'y a que les entrailles qui paraissent se contracter quand on cause en bas breton. Il y a surtout l'h et le c'h qui laissent loin derrière la jota espagnole. Les gens qui parlent cette belle langue sont bons diables, mais horriblement sales (...) On voit dans les villages les enfants et les cochons se roulant pêle-mêle sur le fumier, et la pâtée que mangent les premiers serait probablement refusée par les cochons du Canigou."

Prosper MERIMEE, Lettre à Jaubert de Passa

hermines début de texte.gif

1836

"Vous saurez d'abord que c'est vers la Bretagne, la douce et la bretonnante, que sont dirigées les courses cette année (...) Quant aux naturels du pays hélas! C'est la province sans soleil. Croiriez vous que j'ai fait quatre cent lieues en Bretagne sans déboutonner ma braguette. Impossible de toucher sans pincette les personnes du sexe de Brest, Morlaix, Saint Brieux, Rennes, Vannes, Quimper. Ce n'est qu'à Nantes que la Providnce m'a envoyé soulagement (...) Au lieu de votre joli patois dont on comprend toujours quelque chose, c'est une langue que le diable a inventée que l'on parle là-bas et qui n'a pas moins de quatre dialectes très différents. Lavarèt d'in pélec'h azô ünenbennak ago zéfé gâllec ? Voilà tout ce que j'ai pu apprendre à dire m'écorchant le gosier: Dites moi où il y a quelqu'un qui parle le français. Jamais, à moins qu'on ne lui fasse une opération chirurgicale, un Provençal ne prononcera Pélèc'h. Mngez une olive crue, et en crachant, vous ferez un bruit approchant ce c'h. Par dessus le marché, ces sauvages ne m'ont-ils pas persécuté dans leurs journaux, m'accusant d'avoir enlevé d'autorité à leur province un manuscrit d'un certain barde du Vème siècle, Guiclan ou Guinclan, manuscrit que j'ai cherché partout inutilement et dont j'ai appris  l'existence à la plupart de leurs doctes."

Prosper MERIMEE, Lettre à Requien

hermines début de texte.gif

1842

Le Recteur approuve le règlement pour les écoles primaires élémentaires de l'arrondissement de Lorient, disposant entre autres:

"Art.21. Il est défendu aux élèves de parler breton, même pendant la récréation et de proférer aucune parole grossière. Aucun livre breton ne devra être admis ni toléré."

hermines début de texte.gif

1845

"Surtout rappelez-vous, messieurs, que vous n'êtes établis que pour tuer la langue bretonne."

Un sous-préfet du Finistère, Discours aux instituteurs

hermines début de texte.gif

1866

"Le Tribut de Nomenoe (du Barzaz Breiz) est un poème de 140 vers, plsu grand que l'Illiade, plus beau, plus parfait qu'aucun chef d'oeuvre sorti de l'esprit humain. (...) En vérité, aucun de ceux qui tiennent une plume ne devrait rencontrer un Breton sans lui ôter son chapeau."

George SAND, Promenades autour d'un Village

hermines début de texte.gif

1874

" Si l'on veut comprendre la Vendée, qu'on se figure cet antagonisme: d'un côté, al Révolution française, de l'autre le paysan breton. En face de ces évènements incomparables, menace immense de tous les bienfaits à la fois, accès de colère de la civilisation, excès du progrès, amélioration démesurée et initelligente, qu'on place ce sauvage grave et singulier, cet homme à l'oeil clairet aux longs cheveux, vivant de lait et de châtaignes, borné à son toît de chaume, à sa haie et à son fossé, distinguant chaque hameau du voisinnage au son de sa cloche, ne se servant de l'eau que pour boire, ayant sur le dos une veste de cuir avec des arabesques de soie, inculte et brodé, tatouant ses habits comme ses ancêtres les Celtes avaient tatoué leurs visages, respectant son maître dans son bourreau, parlant une langue morte, ce qui est faire 'habiter une tombe à sa pensée, piquant ses boeufs, aiguisant sa faux, sarclant son blé noir, pétrissant sa galette de sarrasin, vénérant sa charrue d'abord, sa grand-mère ensuite, croyant à la Sainte Vierge et à la Dame Blanche, dévot à l'autel et aussi à la heute pierre pystérieuse debout au milieu de la lande, laboureur dans la plaine, pêcheur sur la côte, braconnier dans le hallier, aimant ses rois, ses seigneurs, ses prêtres, ses poux; pensif, immobile, souvent des heures entières nsur la grande grève déserte, sombre écouteur de la mer.

Et qu'on se demande si cet aveugle pouvait accepter cette clarté (...)"

Victor HUGO, Quatre-Vingt Treize

"La Bretagne est une vieille rebelle. Toutes les fois qu'elle s'était révoltée pendant deux mille ans, elle avait eu raison; la dernière fois, elle a eu tort. Et pourtant au fond, contre la Révolution comme contre la Monarchie, contre les représentants en mission comme contre les gouverneurs ducs et pairs, contre la planche aux assignats comme contre la ferme des gabelles, quels que fussent les personnages combattant, Nicolas Rapin, François de La Noue, le capitaine Pluviaut et la dame de La Garnache, ou Stofflet, Coquereau et Lechandelier de Pierreville, sous M. de Rohan contre le roi et sous M. de La Rochejaquelein pour le roi, c'était toujours la même guerre que la Bretagne faisait, la guerre de l'esprit local contre l'esprit central."

Victor HUGO, Quatre-Vingt Treize

hermines début de texte.gif

1880

Naissance de l'enseignement gratuit, laïque, francophone et obligatoire, crée par Jules FERRY

L'article 14 du règlement modèle ndes écoles primaires reprend l'article 29 du règlement de 1850, et exclut la langue bretonne de l'école. C'est le premier coup porté contre la langue bretonne. L'école, catholique ou républicaine, ignore le breton dans l'enseignement, dénigre ses utilisateurs et persécute les enfants bretonnants par l'utilisation du "symbole" ou de la "vache", traumatisant des générations de bretonnants et préparant l'éradication de la langue.

hermines début de texte.gif

1888

"Le petit Breton est abandonné à lui-même dès qu'il peut marcher. A peine vêtu, malpropre, il parauge toute la journée par les chemins, mange à l'écart un morceau de pain noir, joue peu, ne parle pas (...) S'il a huit ans d'âge physiquement, il en a trois àpeine pour le développement intellectuel. Y a-t-il lieu, dans ces conditions, de tenir compte des quelques mots bretons qui lui ont suffi pour traîner jusque là une vie rudimentaire ? Je ne le crois pas. Mieux vaut admettre qu'il ne sait rien et commencer par le commencement, comme on fait à l'école maternelle."

Poitrineau, Inspecteur d'Académie à Vannes

hermines début de texte.gif

1897

François JAFFRENNOU, dit Taldir, compose le Bro Goz Ma Zadou, sur l'air de l'hymne national gallois (composé en 1846 par William James). Il devient l'hymne national breton.

"Un principe qui ne saurait jamais fléchir: pas un mot de breton en classe ni dans la cour de récréation."

DAUSIMONT, inspecteur d'académie, Discours aux instituteurs

 

hermines début de texte.gif

1902

"L'école ni le régiment n'ont encore sensiblement atténué l'emploi du "bresoneck" qui reste langue courante usuelle de toute la Basse-Bretagne."

SERIS, L'enseignement du Français dans les écoles bretonnantes du Finistère,

La Revue Pédagogique, 15 mars 1902

"A la campagne, parler français c'est se faire remarquer et passer pour un étranger. De fait, c'est en breton que le recteur (curé) prêche, confesse, donne ses instructions, en breton que se traitent les affaires au marché, en breton que délibèrent la plupart des conseils municipaux (...) le breton reste la langue du foyer."

SERIS

"Que l'Eglise n'accorde la première communion qu'aux seuls enfants parlant français."

DANTZER, inspecteur d'académie, Discour devant le Conseil Général du Morbihan


hermines début de texte.gif

1902, 23 septembre

Emile COMBES, président du Conseil, adresse aux préfets des départements du Finistère, Morbihan et Côtes du Nord (Côtes d'Armor actuelles), une instruction interdisant aux curés d'enseigner le catéchisme et de prononcer leurs sermons en breton dans les églises. Le breton fait les frais de la guerre idéologique que mène l'Etat républicain contre le clergé catholique. C'est le deuxième grand coup porté à la langue bretonne.

"Les prêtres bretons veulent tenir leurs ouailles dans l'ignorance en s'opposant à la diffusion de l'enseigenement et en utilisant que la langue bretonne dans les instructions religieuses et le catéchisme. Les Bretons ne seront républicains que lorsqau'ils parleront le français."

Emile COMBES, président du Conseil

 

hermines début de texte.gif

1914

Le gouvernement français fait imprimer des affiches demandant aux Bretons de lui confier leur or pour soutenir l'effort de guerre.

Le soldat François LAURENT, de Melioneg, refuse un ordre qu'il n'avait pas compris car bretonnant: il est fusillé. Certains y voient l'abusrdité de cette guerre, d'autres la nécessité de franciser les bretons pour l'efficacité de l'armée française.

hermines début de texte.gif

1914-1918

La population masculine bretonnante rescapée des massacres, ayant subi 4 années de traumatismes physiques et psychiques et de francisation aux armées, reviendra au pays, dans leurs familles, contribuant à la francisation au coeur même des familles bretronnantes. Troisième coup porté à la langue bretonne.

hermines début de texte.gif

1925, 19 juillet

Exposition Universelle de Paris, inauguration du pavillon de la Bretagne:

"Pour l'unité linguistique de la France, la langue bretonne doit disparaître."

Anatole de MONZIE, ministre de l'Instruction Publique."

S'il était parmi nous aujourd'hui, nul doute qu'il prônerait une unité linguistique pour l'Europe. En dirait-il autant pour la disparition de la langue française pour le bénéfice d'une unité linguistique européeenne ?

 

1950.JPG


hermines début de texte.gif

1932

Le groupe clandestin Gwenn-ha-Du fait sauter le monument commémorant l'union de la Bretagne à la France, à ma mairie de Rennes. Cet acte provoque la répression policière contre le mouvement culture, qui amènera le PCF à soutenir les revendications culturelles retonnes.

"La seule réponse à faire aux revendications linguistiques bretonnes, c'est d'emprisonner tous ceux qui les formulent."

Albert DALIMIER, ministre du Travail & ministre de la Justice,

Discours à Tréboul, 11 sept.1932


hermines début de texte.gif

1941, 30 juin - Décret PETAIN n°2727/2736

1941.07, le 1er-  décret.jpg


La Loire-Inférieure (Loire-Atlantique actuelle) est retirée de sa région d'origine, la Bretagne. Unanimement attestée depuis près de onze siècle, ce décret appuyé par aucun référendum, renie toute une page d'histoire.


L'arrêté CARCOPINO autorisde l'enseignement du breton, à raison d'une heure et demie facultative, mais il faudra attendrev 1942 pour que l'on pense à rémunérer les enseignants.

hermines début de texte.gif

1948

Déclaration Universelle des Droits de l'Homme: elle reconnaît la liberté d'expression sans discrimination de langue.

hermines début de texte.gif

1951

La loi DEIXONNE autorise l'enseignement du breton, basé sur le volontariat des enseignants et des élèves. Le manque de formation des enseignants assure l'inefficacité de la loi.

Malgré plusieurs tentaives de gauche ou du centre, il n'y aura pas d'autres lois votées pour assurer la promotion ou la reconnaissance de l'existence de la langue bretonne.

hermines début de texte.gif

1955, 30 juin - Décret PFIMLIN

Création de la région "Pays-de-Loire", entérinant la partition de la Bretagne, excluant la Vendée de sa région historique "Vendée-Poitou-Charente". Nantes devient capitale de cette région artificielle.

hermines début de texte.gif

1958, 3 juillet - Constitution de la Vème République

"la langue de la République est le français (...) les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France."


hermines début de texte.gif

1972

"Il n'y a pas de place pour les langues et cultures régionales dans une France destinée à marquer l'Europe de son sceau."

George POMPIDOU, Président de la République Française

hermines début de texte.gif

1978

A Ploërmel, Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République (1974-1981) annonce l'octroi de la "Charte Culturelle Bretonne".

"La présente Charte constitue de la part de l'Etat (...) un acte de reconnaissance de la personnalité culturelle de la Bretagne et l'engagement d'en garantir le plein épanouissement."

Charte Culturelle

hermines début de texte.gif

1981

Proposition de loi LE PENSEC, concernant le statut officiel pour le breton et les autres langues dites "régionales".

" Au delà des bonnes paroles il faut des actes (...) Le temps est venu d'un statut des langues et cultures de France. Le temps est venu de leur ouvrir grandes les portes de l'école, de créer des sociétés régionales de radio et télévision permettant leur diffusion, de leur accorder toute a place qu'elles méritent dans la vie publique."

François MITTERAND, Discours de campagne présidentielle, à Lorient,

Président de la République Française (1981-1995)

hermines début de texte.gif

1985

"Ce n'est pas rendre service à des enfants que de les enseigner dans une langue qui n'a pas d'avenir".

Jean-Pierre CHEVENEMENT, ministre de l'Education Nationale

Création du CAPES de breton, permettant de recruter des enseignants pour les établissements secondaires.

" Monsieur LANG ayant créer un Capes de patois breton, pourquoi ne pas créer un Capes de mendicité ? Il y a une culture à préserver, comme on dit de nos jours."

Jean DUTOURD, France-Soir Magazine, Novembre 1985

hermines début de texte.gif

1989

Création du DEUG de breton

"Le breton, plus on en parle, moins on ne le parle."

Didier EUGENE, directeur de la page Bretagne, Ouest-France, 1er août 1989

hermines début de texte.gif

1990

La France signe la Convention Internationale relative aux droits de l'Enfant. Cependant, elle émet une réserve à propos de l'article 30, concernant les droits des enfants des minorités ethniques et linguistiques, sous le prétexte que la Constitution ne reconnaît pas l'existence de minorités sur son sol.

hermines début de texte.gif

1992

Modification de l'article 2 de la Constitution de la Vème République. La langue bretonne devient anticonstitutionnelle.

"Le français est la langue de la République"

Article 2, Constitution de la Vème République Française

hermines début de texte.gif

1999

Pierre MOSCOVICI, ministre des Affaires Européennes du gouvernemenbt socialiste de Lionel JOSPIN, signe la Charte des Langues Européennes.

Jacques CHIRAC, Président de la République (1995-2007) saisit le Conseil Constitutionnel, lequel déclare cette signature non conforme à l'article 2 de la Constitution.

Refusant de modifier cet article, la Charte ne peut être ratifiée.

Création de Ofis ar Brezhoneg

"Si des langues régionales étaient menacées, je serai le premier à les défendre."

Georges SARRE, députe MDC de Paris

"Non aux identités factices."

Jean-Pierre CHEVENEMENT, ministre de l'Intérieur

"Personne en Bretagne ne croit à la possibilité de sauver le breton."

Jean DU & Yves LE BERRE, enseignants de breton, Université de Bretagne Occidentale            Colloque à la Sorbonne.








 

 




 

16/06/2012

Citations "JCVD"

JCVD, Jean-Claude Vandame, citations

Etre aware :

"Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens. C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware."


JCVD, Jean-Claude Vandame, citations

" Je suis fasciné par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre... Et les avions aussi...En même temps l'air tu peux pas le toucher...ça existe et ça existe pas...ça nourrit l'homme sans qu'il ait faim...it's magic...l'air c'est beau, en même temps tu peux pas le voir, c'est doux et tu peux pas le toucher...l'air c'est un peu comme mon cerveau..." 

JCVD, Jean-Claude Vandame, citations

 

13/06/2012

Citations "Gustave Le Bon" (1841-1929)

Gustave_Le_Bon.jpg

''L'Education est l'art de faire passer le concient dans l'inconcient''

 

220px-Gustave_Le_Bon_1929.jpg

 

Citations "Karl Marx" (1818-1883)

 

"karl-marx-hip.jpg

L'histoire ne fait rien, c'est l'homme, réel et vivant, qui fait tout."

Citations "Emile MASSON" (Brest, 1841 - Paris, 1931)

402px-%C3%89mile_Masson.png

"Les langues sont les miroirs de l'histoire sociale. Chacun porte en son sein un charnier de vaincus..."

 

"La langue française puise sa vie aux artères des anciennes provinces, elle boit et mange tous leurs patois et dialectes locaux...Son triomphe est celui des seigneurs de jadis, il est aujourd-hui celui des grands bourgeois qui leur succèdent..."

 

"Des savants, des artistes même, voient dans la prédominance d'une langue sur une autre un triomphe de la civilisation...C'est au contraire le plus accablant témoignage de barbarie..."

 

"Une langue exprime une conscience...Chacun de nous a une langue à soi qu'il est seul à comprendre...."

 

"Les pauvres langues des pauvres gens! Les détruire, c'est abattre leurs chaumières et les ensevelir sous les décombres..."

 

"Imbéciles qui vous acharnez à détruire des races d'hommes et des langues humaines....Ignorez-vous que la beauté est nombre, et votre chiffre un planté dans le ventre d'un zéro, planté comme un poteau frontière dans une mer de sang?"