08/02/2012

Langues Régionales: RENDEZ-VOUS le 31 mars à .....

 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne



QUIMPER (Breton & Gallo)

AJACCIO (Corse)

STRASBOURG (Alsace)

TOULOUSE (Occitanie)

PERPIGNAN (Catalogne)

BAYONNE (Pays Basque)

MARTINIQUE - GUYANE - LA REUNION

AMIENS (Picardie)

POITIERS (Langue d'Oil)


Soyons des milliers !

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne


31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonnePour la modification de la Constitution afin de défendre nos langues et notre culture,

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonnePour la ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires,

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonnePour une Bretagen réunifiée et de vrais pouvoirs


Pour ce qui concerne Quimper/Kemper, toutes les grandes fédérations culturelles bretonnes ont appelé à manifester: KENDALC'H, WAR'LLEUR, BAS, GOUELIOU-BREIZH, KANOMP BREIZH, GORSEDD, etc.....

Le matin: débat organisé avec les représentants des partis politiques

14h: départ de la manifestation

Fin: concert gratuit avec les artistes engagés pour la diversité culturelle

 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonneNos gouvernants ou politiques, ont toujours les bons prétextes pour éviter d'aborder ces sujets de reconnaissances régionales, alors en cette période pré-Présidentielles pensez-vous.... Ce sujet ne sera d'autant pas abordé que la majorité des français ont bien d'autres préoccupations économiques et sociales.


31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonneLa seule avancée notable mais qui n'engage que très peu l'Etat, est l'inscription en 2008 dans la Constitution de l'appartenance des langues régionales au patrimoine de la France. Avant ça, la France avait signé en 1992 la Convention Européenne sur les Langues Régionales ou Minoritaires, convention signée mais non ratifiée jusqu'à présent.


31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonneL'Etat feint d'avancer sur ce domaine, mais les actes signés restent stériles. Comment ne pas penser alors que la France refuse de reconnaître en fait, l'expression de la diversité culturelle et linguistique ? Un comble pour la patrie des droits de l'homme non ?

 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonneQue penser de ces politiciens, issus de nos régions, qui une fois qu'ils campent des fonctions plus nationales, en siègeant aux Parlements par exemple, oublient d'où ils viennent, oublient leurs électeurs de leur début ? Le "jacobinisme" serait-il contagieux à ce point ?

 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

     

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

En juillet 2011, Naig Le Gras, Conseillère Régionale UDB avait écrit à Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture, lui reprochant de ne pas avoir respecté sa promesse de défendre un texte en faveur des langues régionales. La réponse arriva le 23 janvier 2012.

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Notre Ministre de la Culture précise:

"l'Etat n'a pas à porter seul la charge de rechercher des perspectives de valorisation de notre patrimoine linguistique, les collectivités pouvant de leur côté formuler des propositions originales ."

" ... de larges possibilités d'expression des langues régionales dans l'espace public restent insuffiasmment inexploitées et que les collectivités de proximité sont souvent les mieux placées pour les concrétiser."

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Frédéric Mitterrand cite en exemple la publication des actes officiels, parallèlement au français qui a seule valeur juridique, la diffusion de programmes culturels, internet..... 

Autrement dit, puisque notre Ministre nous le suggère, suivons Naig Le Gars, et que les collectivités bretonnes publient des actes administratifs en breton comme en français !

 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

     

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Dans un  précédent post, il était rappelé l'unicité de notre République, alors que chacun sait que toutes nos langues régionales ne sont pas logées à la même enseigne.

Pour exemple, France 3 Corse, issue d'une convention entre l'Etat, France Télévision et la région Corse, est ainsi accessible à tous les foyers corses (via la TNT) et accessible partout en France (via l'ADSL), assurant 20 heures de programmes quotidien, près de 28 heures hebdomadaires étant diffusées en langue Corse.

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Vous voulez comparer avec la Bretagne ? 1h30 hebdomadaire pour la Breton, absence totale du Gallo !!!

D'autres chiffres de comparaison ? 168 hrs hebdomadaires pour le Galicien, le Basque ou le Catalan, 10hrs par semaine pour le Gallois (sur BBC et S4, entièrement en langue cymrique)

Alors, oui nous avons de quoi nous plaindre de cette discrimination. Le Breton fait-il aussi peur à la France ? Une chose me paraît essentielle: l'Etat ne peut que profiter de nos mésententes internes, si tel n'avait pas été le cas, en serions-nous là ?

 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Unissons-nous bordel !

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Depuis 2005 ne cessent de décroître les tranches d'informations et de programmes régionaux sur la seule chaîne de télévision publique.  Une désinformation réelle.

La France d'aujourd'hui, celle de nos gouvernants, est en parfait décalage avec ses citoyens d'en bas. Ces élus se comportent comme si nous étions en monarchie, Paris décide et les régions suivent, il fait beau sur Paris    - il fait beau en France, alors que la France ne s'est faite qu'en puisant ses forces dans ses régions.


31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Il est temps que nos concitoyens prennent concience des forces qui sommeillent en chacun de nous, qu'ils se rappellent des valeurs de notre République, qu'ils n'oublient pas ce contre quoi se sont battus nos aieux,

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Il est temps que nos gouvernants se rappellent d'où ils viennent, qui ils sont en fait, qu'ils se souviennent pour qui ils ont choisit de "vouer" leur vie, qu'ils ont opté ce choix de gouverner pour le peuple et par leur peuple,

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Il est temps que chacun prenne concience que beaucoup de choses doivent changer au plus vite, les conjonctures économiques montrent que la France perd depuis plusieurs dizaines d'années de son "aura", et qu'il faut repenser notre pays, repenser nos régions.

 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne


31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Alors, je compte sur vous pour défendre vos valeurs en commençant par ces rendez-vous qui permettent de montrer aux médias et à l'Etat, que le peuple peut se mobiliser pour une noble cause, une cause nationale.

 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne

Le 31 mars 2012, CELTIJIMA sera à Quimper/Kemper: et vous ?


 

31 mars 2012,quimper,langues régionales,culture,breton,gallo,langue bretonne






04/05/2011

VII - CULTURE CONTROLEE, GUIDEE...

culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique

hermines début de texteDes lycéens interdits d'accès à un festival à cause de leur "tee-shirt", un matraquage "PDL" dans les enceintes scolaires, une réécriture de l'histoire de France, un manuel scolaire partial, des discriminations pour les adultes ......

Impunément sont bafoués les Chartes, Conventions, décisions de Conseils Généraux etc..... IL EST OU L'ETAT DE DROIT ???  

 

    1 - Des Lycéens interdits d'accès à un Festival (1999)

 

 

hermines début de texteLe tout premier « Festival des Lycéens » organisé par la région des Pays de Loire fut le théatre de nouvelle vexation :

 

 culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique

Représentant le lycée Bougainville (Nantes), six élèves ont endossé pour l’occasion, des teeshirts imprimé du drapeau breton, juste pour exprimer le fait d’être en Bretagne. Pour la très grande majorité de ces jeunes lycées nantais, le fait que la Loire Atlantique est en Bretagne, est un fait et non une revendication.

 

 

hermines début de texteCes six jeunes se sont vu interdits d'accès sur le lieu du festival, et ont dû se résoudre à vêtir le seul t"tee-shirt" autorisé par les organisateurs, pour pouvoir participer aux divers concours et festivités.culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique

Eh oui, nous sommes en France, Terre des libertés !

 

 

 



 

 

                                                                      culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique

 

2 - Propagande dans les lycées

 

hermines début de texteComme vous le savez, la construction et la maintenance des lycées est de la compétence des régions, ce sont les lois sur la décentralisation.

 

La région Pays de Loire utilise tous les prétextes pour promouvoir sa région, en recherche d'identité et de légitimité. Ainsi les élèves sont en permanence soumis à un "matraquage" maladif digne de la mégalomanie, en témoignent les logos de la région Pays de Loire aui estampillent matériel informatique, plateaux et couverts des cantines, matériels divers, véhicules.

 

hermines début de texteCertains vont même jusqu'à coller des logos un peu partout dans leur classe, aux côtés des cartes et photos représentatives de cette région "officielle".

 

Tout est mis en oeuvre pour expliquer aux jeunes qu'ils ne sont ni angevins, ni bretons, ni vendéens.

culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique 

3 - Tentations de ré-écrire l'histoire de France

 

 

hermines début de texteLa publication de certains ouvrages, sous-entend que Nantes n'est pas ou n'est plus bretonne, mais qu'elle serait "mi-bretonne, mi-vendéenne".

 

culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique

 

Exemple: "L'Esprit Muscadet", livre dans lequel est repris ce terme de "mi-breton, mi-vendéen". Publié par le Conseil Interprofessionnel des Vins de Nantes, ce livre porte aussi les signatures de l'Office de tourisme de Nantes Métropole, et des villes de Nantes et d'Ancenis.

 

L'argument avancé: le vignoble nantais doit trouver un lien avec les vins du Val de Loire, par le biais de la Loire.

hermines début de texteOr, Jusqu'à présent, l'école n'apprend pas encore à nos enfants que la Loire ne fréquente pas la Vendée.....

 

 culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique

4 - Un manuel sclolaire partial dans un lycée

hermines début de texteUn manuel scolaire de géographie, destinés aux lycéens des classes de 1ères (L, ES et S), abordant le sujet de la partition de la Bretagne, est apparu dans la commune de Loudéac:

C'est la partie chapitrée "Les régions en France et en Europe" qui nous intéresse, et plus particulièrement le chapitre 14 intitulé " Le fait régional en France et en Europe".

Ce chapitre propose différentes études de cas, dont celui de la Bretagne. Il analyse la situation économique de la Bretagne administrative (les 4 départements donc), et fait ressortir les points positifs comme ceux qui sont à améliorer.

De telles études de cas permettent à notre jeunesse d'acquérir un esprit critique, nécessaire à la compétitivité de nos régions dans le cadre européen.

hermines début de texteDans ce même chapitre 14, est fait état de l'identité culturelle particulière de la Bretagne, en incluant cette fois le département Loire-Atlantique, en cohérence avec les déclarations faisant le même constat de nos présidents de la République depuis Valéry Giscard d'Estaing jusqu'à Nicolas Sarkozy, en passant par François Mitterand et Jacques Chirac.

Nul ne peut reprocher à ce manuel de donner les éléments nécessaires à nos enfants d'éveiller leur esprit critique, et c'est donc plutôt positif que soit aborder la question de la partition de la Bretagne dans un manuel scolaire.

hermines début de texteCependant: ce projet de réunification n'y est traité que par l'interview de J.M Ayrault, Maire de Nantes, interview parue dans "Le Monde " du 3 juillet 2001.

Ainsi parait dans ce manuel scolaire, l'interview d'un homme qui déclare:

" ce serait une erreur historique d'harmoniser l'espace breton en fonction des hommes et des femmes qui l'ont façonné durant 11 siècles"

culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique

hermines début de texteAutrement dit, même si "forcing" ou injustice il y eut par le passé, si des inégalités subsitent de régions à régions, il est inutile de vouloir les corriger car cela fait partie du passé! Vouloir récupérer l'Alsace et la Lorraine en 1914 était donc une erreur pusiqu'elles avaient été récupérées par l'Allemagne, et donc puisque passé, il fallait en rester là !

Bon nombre de personnes décédées aujourdh'ui doivent se retourner dans leur tombe, non? Je ne connais pas les aieux de J.M Ayrault, lequel se dit être un homme d'avenir, mais je doute que de tels propos ne leur plaisent !

hermines début de texteDe plus, il est inadmissible qu'un seul avis ne soit donné sur la quesiton de la partialité. On peut comprendre que J.M Ayrault ait été choisi pusiqu'il est l'actuel Maire de Nantes, Député qui plus est, mais son point de vue apparait politique et personnel.

Il n'est pas partagé par la majorité des habitants nantais, encore moins par ceux de la Loire-Atlantique. Notons que s'il avait été mandaté par la ville de Nantes, il ne représenterait que 25% des habitants de Loire-Atlantique, et moins de 15% de la population de la Bretagne.

Nul doute que ce manuel scolaire est donc partial ! Pourquoi n'y a t-il pas eu l'interview d'un avis contraire ? Pourquoi une seule vision est-elle exposé ? La neutralité n'est-elle pas une condition sinequanon que tout à chacun attend d'un manuel scolaire ?

Cette neutralité aurait donc voulu à ce qu'il soit fait état de la volonté populaire, validée par de nombreux sondages, tous favorables à une réunification, et si certains peuvent douter des sondages, alors il faut rappeler que:

 hermines début de textele 22 juin 2001, le Conseil Général de Loire-Atlantique avait voté un voeu de réunification, et ceci près de 11 jours avant que ne soit réalisée l'interview de M. Ayrault.

hermines début de textele 2 juillet 2001, le Conseil Régional de Bretagne vote également une voeu allant dans le même sens.

Tout "parti pris" n'a pas sa place dans un manuel scolaire, ni même toute tribune politique, toute propagande, sinon comment peut-on dire que notre jeunesse dispose de différents points de vue nécessaires à leur développement intéllectuel, à leur esprit critique.

Ajoutez à cela, les dispositions des articles:

hermines début de textearticles 10 et 11 de la Charte Européenne des Droits Fondamentaux,

hermines début de textearticle 10 de la Convention de Sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentales,

Ces articles dénoncent l'ingérence d'autorités politiques dans la liberté d'expression et d'information. Il n'est donc pas excessif de dire qu'il s'agit bien d'une violation de ces articles, puisque cet ouvrage fait du "parti-pris", n'expose qu'un avis personnel, et que la fonction, son usage et son interprétation, ont des répercussions sur les libertés fondamentales des habitants de Loire-Atlantique. L'opinion bretonne est remisée et les intétêts bretons ignorés.

hermines début de texte"Bretagne Réunie" a demandé dans un courrier du 3 mars 2011, adressé au Ministre de l'Education Nationale, Xavier Darcos, que les mesures soient prises pour la rentrée scolaire suivante, afin que soit rétablie la partialité de ce manuel scolaire.

 

culture,manuel scolaire,bretagne,nantes,loire-atlantique

5 - Discrimination culturelle pour les adultes

Cette discrimination culturelle est la résultante de mutualisations telles que:

hermines début de texteThéatre Graslin (Nantes) avec celui d'Anjou,

hermines début de texteServices publics et entreprises publiques de Loire-Atlantique (La Poste, France Télécom, ERDF, GDF...) avec ceux de Vendée ou d'Anjou....

Toutes ces mutualisations se font de manière systématique, et jamais avec un département breton: un freinde plus dans les échanges culturels et économques !

 

 

 SOURCES:

Collectif BREIZH 44 - BRETAGNE REUNIFIEE

Ambassade de Bretagne - Ambassade des Nations Celtes

Ouest-France, Presse-Océan, Le Parisien 

ESPRIT CELTE