08/09/2012

1793, 3 novembre - Bataille de Fougères

" le tambour Darruder vengeant son père abattu par les Vendéens"

gravure de Swebach-Desfontaine

1793.11.03, FOUGERES, le tambour Darruder vengeant son père abattu par les Vendéens, gravure de Swebach-Desfontaine.jpeg


23/08/2012

753 - Création de la Marche de Bretagne par Pépin le Bref

753 - Marches_de_Bretagne1.jpg

22/06/2012

2012.06, le 30 - Sus aux Préfectures & sous-préfectures !!!

198222_2207708769440_767484315_n.jpg


Le comité local de Lorient de Bretagne Réunie a initié un appel à se rassembler devant les préfectures et sous-préfectures de Bretagne le samedi 30 juin à 14h. En effet, le 30 juin 1941, le gouvernement de Vichy signait un décret qui pour la première fois séparait administrativement le pays nantais des 4 autres départements bretons. En 1972, cette première partition était entérinée par la création du conseil régional des "Pays de la Loire".

Nous nous joignons à cet appel. Dans leur projet de gouvernement, François Hollande et le Parti Socialiste français disent vouloir "répondre aux demandes citoyennes, rééquilibrer nos institutions, simplifier nos administrations, encourager la démocratie territoriale, une meilleure prise en compte de la démocratie participative.". Ils proposent "une loi sur le renforcement de la démocratie et des libertés locales". 

Nous les prenons au mot et leur demandons de répondre aux demandes des citoyens de Loire-Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne, ainsi que des milliers d'élus et des centaines de collectivités locales, qui tant en pays nantais que dans la région administrative Bretagne réclament depuis des années un processus démocratique autour de la réunification de la Bretagne. 

Marilyse Lebranchu, aujourd'hui ministre de la décentralisation, votait au mois de décembre dernier une loi qui aurait permis à la population de Loire-Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne de se déterminer sur la question de la réunification. Nous attendons à ce que le nouveau gouvernement tienne ses promesses démocratiques et enclenche dans le cadre de la décentralisation la réunification administrative de la Bretagne.

Lieux des rassemblements listés à l'heure actuelle :
(n'hésitez pas à nous contacter pour nous indiquer l'éventualité d'un rassemblement dans une autre sous-préfecture. Ex : Morlaix, Saint-Brieuc, ...)

56 VANNES                            22 LANNION                          29 QUIMPER                        
     LORIENT                               GUINGAMP                             BREST
     PONTIVY                               DINAN


           44 NANTES                                    35 RENNES

                       SAINT NAZAIRE                              FOUGERES
                       CHATEAUBRIANT


19/05/2012

753: Les Marches de Bretagne (VIIIè siècle)

Marches_de_Bretagne1.jpg



040905034356_57.gifCréée au VIIIème siècle par la réunion de plusieurs Comtés Francs, la Marche de Bretagne se composait du Rennas, du Nantais, du Vannetais, et d 'une partio e de l'Anjou. Cette zone tampon était placée sous administration militaire, commandée par un Préfet ou "Britannici limitis Praefectus". Le plus célèbre d'entre eux: Roland, neveu de Charlemagne.

Pourquoi en est-on arriver là ?

Historique des Marches de Bretagne

hermines début de texte.gifDepuis la chute de l'Empire Romain d'occident, la région située entre Vannes et Blois est devenie une zone de conflits perpétuels?

hermines début de texte.gif

VIème siècle: entre 501 et 600, Waroc'h Ier prend le Vannetais, devenant Broërec, mais échoue devant la ville de Vannes.

hermines début de texte.gif

578: Waroch II, son petit-fils, libère la ville de Vannes, vainc l'armée de Chilpéric Ier au bord de la Vilaine. Il mène ensuite de nmbreuses incursions sur les régions franques de Rennes et Nantes, provoquant l'envoi d'une armée par le roi Gontran en 591. La rivalité entre les deux chefs de cette expédition, Beppoelen et Bréchaire, provoque leur défaite.

chateau_fougeres.jpg


Château de Fougères (35)


hermines début de texte.gif

753: Pépin le Bref prend Vannes, et décide créer la marche de Bretagne, afin de protéger le royaume Francs des incursions bretonnes.



711px-Empire_carolingien_768-811.jpg

Empire Carolingien de 768 à 811


hermines début de texte.gif

778: Roland, neveu de Charlemagne, succède à Griffon, comme Préfet de la marche, mais décède à Roncevaux.

hermines début de texte.gif

786: le Sénéchal Audulf mène un raid contre les Bretons.

hermines début de texte.gif

799: le Comte Guy, Préfet de la Marche, conquiert la Bretagne.

hermines début de texte.gif

814 à 818: Lambert Ier, succède à son père comme Préfet de la Marche.

 

hermines début de texte.gif

819: suite aux révoltes de 811 et 818, Louis le Pieux, roi de France, nomme Nominoë, Comte de Vannes, puis "Ducatus ipsius gentis" des Bretons.

hermines début de texte.gif

824: Wiomarc'h mène une révolte d'une telle ampleur, que Louis le Pieu intervient en personne, accompagné de ses fils Pépin et Louis.

hermines début de texte.gif

840: Louis le Pieux meurt. 

chateau_nantes.jpeg


Château de Nantes (44)



hermines début de texte.gif

841: Charles le Chauve confie le Comté de Nantes à Renaud d'Herbauges.

hermines début de texte.gif

843: Renaud d'Herbauges tente d'attaquer Nominoë: c'est la bataille de Messac, au cours de laquelle il est tué, et l'armée franque battue.

Suite à son décès, Nantes est mise à sac par les Vickings, mais Lambert II de Nantes, allié de Nominoë, reprend la ville.

hermines début de texte.gif

845: nouvelle victoire de Nominoë sur Charles le Chauve, c'est la bataille de Ballon. Cette date marque l'indépendance de la Bretagne, laquelle sera concrétisée par un traité en 846.

hermines début de texte.gif

846: Charles le Chauve nomme Amaury, Comte de Nantes et Préfet de la Marche de Bretagne.

hermines début de texte.gif

849: les hostilités reprennent. Des raids bretons, plus en profondeur en Francie occidentale, conduisent à la prise de Rennes, de Nantes et du Pays de Retz. La Marche de Bretagne devient partie intégrante du royaume de Bretagne.

hermines début de texte.gif

856: Traité de Louviers.

 

800px-Forteresses_marches_de_Bretagne.png

hermines début de texte.gif

861: suite à la perte totale de la Marche de Bretagne, Charles le Chauve crée une nouvelle Marche contre les Bretons, comprenant les Comtés de Touraine, d'Anjou et du Maine. Robert le Fort en reçoit le commandement et prend le titre de Marquis de Neustrie.

chateau_vitre.jpg


Château de Vitré (35)






hermines début de texte.gif

863: Traité d'Entrammes: une partie de la 2nde Marche (Touraine, Anjou et Maine) est cédée à la Bretagne

hermines début de texte.gif

866: bataille de Brissarthe où est tué Robert le Fort. Une grande partie de la Marche est perdue, les invasions Normandes se feront de plus en plus pressantes.

hermines début de texte.gif

868: Traité de Compiègne. Ce 3ème traité, après ceux de 856 et 863 pour Erispoë, concède au roi Salomon le territoire d'Entre deux rivières, le Cotentin et l'Avranchin.

hermines début de texte.gif

937: Alain Barbetorte défait les Normand. Les limites de la Bretagne ont reculé pour être celles de la Bretagne historique que l'on connaît aujourd'hui, correspondant aux 5 départements: Côtes d'Armor (22), Finistère (22), Ile-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44) et Morbihan (56).

chateau_clisson.JPG

hermines début de texte.gif

Quelques siècles plus tard, les Marches de Bretagne-Poitou furent un regroupement de paroisses, bénéficiant d'un statut à part.










17/04/2012

Château de Fougères (Fougères, 35) Bro Roazhon

Fougères (35) Chateau de FOUGERES.jpg

 

Le château de Fougères est l'un des plus imposants châteaux forts français, il occupe une superficie de deux hectares.

 

chateau de Fougères, Fougères, chateuax forts, Bro Roazhon

Le château a été construit sur un site naturellement protégé, un rocher émergeant d'un marécage cerné par une boucle du Nançon, affluent du Couesnon, faisant office de douves naturelles.

chateau de Fougères, Fougères, chateuax forts, Bro RoazhonLe premier château fort qui appartenait au XIème siècle à la famille d'Amboise a été ruiné en 1166 après avoir été assiégé et pris par Henri II Plantagenêt. Il a été démantelé et son donjon rasé. Raoul II  le reconstruisit vers 1173.

Raoul III fait hommage de Fougères à Louis IX (Saint Louis). Pierre de Dreux, dit Mauclerc, s'empare de Fougères par surprise en 1231 mais saint Louis vient le reprendre à la tête de son armée. Raoul III sera le compagnon d'armes de saint Louis lors de la septième croisade. Il meurt en 1256, et sa fille Jeanne devenue châtelaine construira les grandes tours, Mélusine et Gobelin, et dotera la cité de portes fortifiées et de remparts.

En 1307, Philippe le Bel confisque la baronnie de Fougères.chateau de Fougères, Fougères, chateuax forts, Bro Roazhon

Jean de Montfort duc de Bretagne s'y installe mais Du Guesclin délivre Fougères qui revient à Pierre d'Alençon en 1373. En 1428 Jean II d'Alençon vend le château de Fougères au duc de Bretagne pour payer sa rançon. En 1449 François de Surienne, un mercenaire à la solde des Anglais, attaque en pleine nuit, les habitants sont massacrés et la ville est pillée. En 1450 Surienne s'y est installé et retranché, et ce n'est qu'après deux mois de siège par le duc de Bretagne François I, aidé par une épidémie de peste que Surienne se rend.

chateau de Fougères, Fougères, chateuax forts, Bro RoazhonLes fortifications seront encore augmentées, en particulier par Pierre II au XVème siècle. Le château est doté de deux tours trapues, la Françoise et la Tourasse.

En 1488 La Tremoille, lieutenant général des armées royales, prend le château en une semaine malgré une défense composée de 3 000 hommes et le roi de France laissera une garnison à Fougères une fois rattachée au royaume de France en 1491.

Diane de Poitiers le reçoit d' Henri II en 1547.

Dernier assaut quand le duc de Mercoeur, gouverneur de Bretagne, ligueur, en rébellion contre Henri III, s'y réfugie.

Enfin, en 1793 le château est pris par les Chouans et les vendéens. Le logis du XIVème siècle a été détruit vers 1810.

En octobre 1828, Honoré de Balzac séjourne plusieurs semaines à Fougères chez Gilbert de Pommereul. Il visite le château et l'ensemble de la région pour y puiser l'inspiration pour son roman Les Chouans paru en 1829

 

chateau de Fougères, Fougères, chateuax forts, Bro Roazhon

Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862. Le terrain municipal à l'avant de la barbacane ouest2 fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 4 juillet 1928. Les douves et bâtiments aux abords de celles-ci font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 26 février 1953. Le château est inscrit comme site archéologique depuis le 18 avril 1914.

 

chateau de Fougères, Fougères, chateuax forts, Bro Roazhon


chateau de Fougères, Fougères, chateuax forts, Bro Roazhon

À l'entrée, on trouve un moulin à eau quadruple dont une roue fonctionne encore. L'accès à la courtine ouest permet d'observer la ville haute. Ce moulin est situé en contrebas de la conciergerie. En même temps que le nouveau parcours scénographique, le bâtiment a été complètement remanié et aménagé pour devenir l'entrée du château, accueillant ainsi la billetterie, la boutique, une salle de projection, et un espace pédagogique. Ces travaux, permettant offrant l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite a été conçu et mis en œuvre par l'Architecte du Patrimoine Régis Ribet.