14/10/2012

Bienvenue en Celtie (MODIFICATIONS EN COURS)

1-Accueil Celtijima


hermines début de texte Bienvenue dans le monde de BREIZH SPIRIT. Je vous propose de découvrir un monde qui oscille entre légendes & réalités. D'inspiration celtique, ce site vous fera, j'espère, découvrir les multiples facettes d'un peuple jugé injustement tourné vers le passé alors qu'il n'en est rien. hermines fin de texte
Les traditions bien ancrée font revivre nos ancêtres!

Se pencher sur ses origines (rubrique I "Culture Celte": sommaire-culture-celte.html ) ou sur son passé, est un enrichissement personnel qui peut aider à s'accomplir. Au temps où les traditions disparaissent encore et toujours, au profit d'une "modernité" de notre société, notre diversité d'origines, de langues ou de cultures constituent un patrimoine que nous devons transmettre à nos descendants.
Ce que nous sommes, nous le devons à nos ancêtres. Oublier nos coutumes c'est aussi les oublier définitivement. Pour résumer:

hermines début de texte

"Comment savoir où l'on va, si l'on ne sait pas d'où nous venons!"

hermines fin de texte

J'espère que vous y trouverez des découvertes intéressantes. Entre monts et vaux, entre Armor et Argoat, la Bretagne regorge de légendes  sommaire-contes-legendes-de-bretagne.html  vous expliquant la naissance de tel lieu ou de tel procédé...

Vous trouverez également d'autres légendes issues de nations Celtes:

ECOSSE ( rubrique C),  sommaire-contes-legendes-d-ecosse.html
Iles ORCADES (rubrique C),  sommaire-contes-legendes-des-orcades.html
IRLANDE (rubrique D),  sommaire-contes-legendes-irlandais.html
PAYS DE GALLES (rubrique E),  sommaire-contes-legendes-gallois.html
CORNOUAILLES (rubrique F),  sommaire-contes-legendes-de-cornouaille.html
Iles ANGLO-NORMANDES (rubrique F)  sommaire-contes-legendes-anglo-normands.html
Iles de Man (rubrique G),  sommaire-contes-legendes-de-l-ile-de-man.html
GALICE (rubrique H1)   sommaire-contes-legendes-de-galice.html
Asturies (rubrique H2)  sommaire-contes-legendes-des-asturies.html

Et puisque les Celtes ont  laissé des traces un peu partout en Europe, vous trouverez d'autres contes & légendes issus:

WALLONIE (rubrique J1),   sommaire-contes-legendes-de-wallonie.html

PAYS BASQUE (rubrique J4), sommaire-contes-legendes-du-pays-basque.html

Contes divers (rubrique J2),

Contes d'Enfants (rubrique J5)


Peut-être pas purement d'origine celtique, j'ai tenu à y joindre des contes écrits par des enfants issus de Bretagne (rubrique J5), des Contes Normands, aux bons souvenirs de mon père ( rubrique J3sommaire-contes-legendes-de-normandie.htm  de même que des Contes du Pays Basques, par solidaité régionaliste (rubrique J4).

A ces contes, bon nombre d'entre nous ont souvent entendu leurs aieux citer des dictons bretons aux côtés de Pensées Celtes (rubrique O1)


Sans doute quelque peu superstitieux et avide d'une certaine rationalité, toute aussi merveilleuse qu'elle puisse être, les bretons ont depuis toujours tenté d'expliquer le "pourquoi des choses" et le "pouquoi du comment". Entre féeries et malédictions, les légendes ont pris une place importante dans le quotidien du peuple breton, à un tel point que celles-ci ont depuis bien longtemps franchies les frontières du pays.

Pour rêver, comme pour penser, il faut manger sainement, donc vous n'échapperez pas à ma rubrique Gastronomie (rubrique N ).Je ne manquerai pas d'approvisionner ce site aussi souvent que possible. Je requiert votre indulgence concernant la quantité et la qualité des informations que j'éditerai. Il est fort probable que je fasse des omissions involontaires, ou que des erreurs soient comises quant aux contenus. Je compte pour cela sur vous et vos commentaires, afin que toute erreur soit corrigée.

Quant aux sources ( rubrique Z ), je n'hésiterai pas à vous les donner.

Vous n'échapperez pas non plus à mes Coups de Gueule (rubrique Q)

 

Enfin, je vous donne rendez-vous en rubrique Z1 qui essaiera de tenir à jour les différentes dates de concerts et festivals celtes.

hermines début de texte

"Bhí sin ann agus is fada ó bhí..."
"Il était une fois, et c'était il y a bien longtemps..."

hermines fin de texte (formule traditionnelle irlandaise)

ESPRIT CELTE



TERRES CELTES

 

celtbar

 

BREIZH
(Bretagne)

 Breizh1


Devise 

"Kentoc'h mervel eget bezañ saotret" en breton.
(En français, « plutôt la mort que la souillure » )

L'hymne national

watch?v=BEkwReJlNbc

 " Bro gozh ma zadoù" (Vieux pays de mes pères).
(Il est chanté sur la musique de l'hymne national gallois.)

LANGUE

 Breton / Gallo

celtbar

 

CORNWALLS
(Cornouailles)

 Angleterre



Devise

«Onan Hag Oll» (en français : « Un et Tous ».

LANGUE
La langue Cornique, langue régionale du Royaume-Uni. Elle a de nombreux mots en commun avec le Breton auquel elle était presque identique au Moyen Âge.

celtbar

 

SCOTLAND
(Ecosse)

 écosse

Devise nationale 

"Nemo me impune lacessit" (latin)
(en français: nul ne m'agressera impunément)


Hymne national

watch?v=TwlYLRbhJzc

"The Flower of Scotland"
Symbol : le chardon.




celtbar

 

EIRE
(Irlande)
irlandeirlande 1





Devise nationale 

"Éire go deo" (l'Irlande toujours)

 

Hymne national 

a0Zop1X-eXo

"Amhrán na bhFiann"

(Hymne du Soldat)

celtbar

 

ILE DE MAN

 

Ile de ManAngleterre









Hymne national

"Arrane Ashoonagh dy Vannin"

celtbar

 

ORCADIAS
(îles des Orcades)

 écosse





celtbar

 

Iles ANGLO-NORMANDES

 Angleterre





celtbar

 

CYMRU
(Pays de Galles)

 pays de galles





Devise nationale 

 "Cymru am byth"
(« Vive à jamais le Pays de Galles »)


Devise royale 

Y ddraig goch ddyry cychwyn
(« Le dragon rouge donne de l'élan »)



Hymne national 

watch?v=JP4qbQ2UXuY

Hen Wlad Fy Nhadau (« Vieux Pays de nos Pères »),
pratiquement la même chanson que l' Hymne Breton.

LANGUE

 Le Gallois

celtbar

ASTURIAS
(Les Asturies)
95px-Escudo_de_Asturias.svgEspania













Devise

" Hoc signo tuetur pius hoc signo vincitur inimicus"

celtbar

 

GALICIA
(Galice)
95px-Escudo_de_Galicia.svgEspania
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
celtbar
 
 

<a href="http://www.annuaireblogs.org" title="Annuaire blogs - Top Blogs">Blog</a>

 

27/05/2012

Derby-Fort

Derby-Fort - man.jpg

Rushen Castle

Castle_Rushen - man.jpg

04/05/2012

Les Bugganes (Ile de Man)

 

Buggane.jpg


Le Buggane est une créature fantastique du folklore de l'île de Man.

Il prend les traits d'un ogre à taille immense. Ils ont généralement les cheveux noris, des griffes, des défenses et une large bouche rouge.

Comme ils peuvent vivre sous la terre, on peut les assimiler à des taupes géantes. Ils en diffèrent toutefois par leur intelligence et par le fait qu'ils adressent parfois aux humains.

Un buggane vit toujours en un lieu précis: une vieille ruine, une forêt, une chute d'eau, où il demeure jusqu'à ce qu'il en soit dérangé.

Les Bugganes ont la capacité de se transformer en cheval ou en vache, mais aussi sous forme humaine. Mais dans tous les cas, les Bugganes sont facilement reconnaissables parce qu'ils gardent leurs cheveux longs, ainsi que leurs ongles et leurs dents d'une longueur exceptionnelle.

On dit d'eux qu'ils sont des êtres magiques, incapables de traverser de l'eau ou de fouler un sol sacré. Il arrive que des fées les invitent à punir des personnes qui les auraient offensées.

Une légende raconte qu'une femme fut à deux doigts d'être tuée par un buggane, chargé par des fées d'être punie pour avoir cuisiné après le coucher du soleil.

Je vous invite à découvrir deux autres contes:

- le Calf of Man:

- le toit de l'église de Saint Trinians

03/03/2008

Eux (épisode 3) - Ile de Man

IMG_1985-downpatrick-head-2eeee

Ile de ManIle de Man 2IIIUn jeune homme qui était apprenti chez un tisserand rentrait chez lui une nuit en suivant le chemin qui va de Douglas à la gorge Meay. Il avait souvent répété qu'il n'avait jamais vu de Fairies. Donc, cette nuit-là, il marchait le long de la route qui suit le fleuve quand il aperçut en face de lui un énorme taureau qui lui barrait le passage. Il prit son bâton et lui en asséna un bon coup. Le taureau rentra dans le fleuve et il ne le revit plus.

Comme il arrivait au pont qui enjambe le Parson, il trouva l'un d'Eux sur une roue avec un petit mécanisme qui sert à tenir la bobine. Il leva à nouveau son bâton et se mit à frapper assez fort le petit corps sur la bobine. Le petit corps lui dit :

- Le 'treillis de Ny shen l'arragh ! Ce qui signifie : Ne recommencez pas ! Arrêtez-vous !

Il posa son pied dessus. Il atteignit la gorge Meay et dans une des maisons, il raconta ce qu'il avait vu. Alors deux hommes qui étaient là lui dirent qu'ils avaient vu une petite vieille femme se reposer sur la bobine de la roue et descendre la colline de Raby dans l'obscurité de la nuit. Mais cela avait dû lui prendre un bon moment, parce que le premier l'avait croisé vers six heures et le second à onze heures, et qu'il n'y a pas deux

Angleterre
Contes et légendes de l'Ile de Man par Sophia Morrison (1860-1917)Publiés à LONDRES, par DAVID NUTT, 1911

Eux (épisode 2) - Ile de Man

IMG_1975-downpatrick-head-7d7e5

IIVoici une histoire vraie que James Moore m'a racontée quand je m'asseyais près de lui au coin du feu.

" Je n'ai pas l'habitude de croire à toutes ces histoires qu'on raconte, mais mon corps tout entier ne peut s'empêcher de croire à une chose qu'il a vue par lui-même.
Je me rappelle les nuits d'hiver dans cette maison que nous avions autrefois et qui a été démolie lors de la construction de la grande rue. C'était une maison couverte comprenant deux salles séparées par un mur d'environ six pieds de haut. Celui-ci était couvert de cendres et de moisissures qui s'étendaient jusqu'aux combles. Ma mère s'asseyait au rouet près du feu, et mon père dans la grande chaise à l'extrémité de la table nous lisait un chapitre de la bible de Man. Mon frère était occupé à enrouler la pelote et moi je travaillais à repriser le linge.

- Il y a une tempête terrible ce soir, dit ma mère en regardant le feu, ça tombe à verse sur la cheminée !
- Oui, dit mon père en fermant la bible, allons nous coucher et cédons la place à ceux qui ont besoin d'un abri !

Comme nous étions fatigués, nous allâmes tous nous coucher.Pendant la nuit, je réveillai mon frère :

- Chut ! Écoute, garçon, il se passe quelque chose dans la cuisine !
Il frotta un peu ses yeux puis il chuchota :
- Cela doit être la mère qui file !
- Écoute donc ! La mère est dans son lit, ce ne peut pas être elle ; ce sont sûrement Eux qui s'amusent avec le rouet !

Et tous les deux nous étions effrayés. Alors la tête cachée sous les draps, nous nous sommes endormis. Le matin quand nous nous sommes levés nous avons dit à nos parents ce que nous avions vu.

- Holà, comme il y en a, comme il y en a, a dit mon père en regardant le rouet, il me semble que votre mère a oublié de le ramasser. Prenez tout ce travail de la nuit passée, et faites-y attention. Les P'tits Copains ont le pouvoir de donner ce qu'ils ont fait avec le rouet mais bien qu'ils apparaissent souvent, il vaut mieux n'en rien dire à personne. Le tisserand critique toujours leur travail et les mauvais assemblages qu'ils font.

Je me souviens comme si c'était hier de cette grande lueur et du vrombissement qui ne s'arrêtait pas. Et laissez les gens raconter ce qu'ils veulent ! C'est une chose que j'ai vue et que j'ai entendue. "
Contes et légendes de l'Ile de Man par Sophia Morrison (1860-1917)Publiés à LONDRES, par DAVID NUTT, 1911

Eux (épisode 1) - Ile de Man

IMG_1984-downpatrick-head-fbd13
AngleterreIle de ManIl y avait autrefois un homme de Man qui un jour rencontra un Lil Fella. Celui-ci lui dit que s'il allait au pont de Londres, il trouverait une fortune. L'homme s'y rendit et commença à creuser. Un autre homme arriva et lui demanda ce qu'il faisait.
- L'un d' Eux m'a dit que je devais venir au pont et que j'y trouverais une fortune.
L'autre lui répondit :
- J'ai rêvé que j'étais de retour dans l'île devant une maison avec une aubépine accessible par le trou dans le toit qui sert de cheminée et que si je creusais à cet endroit, je trouverais une fortune. Mais ce n'était qu'un rêve.

Il lui décrivit ensuite si précisément la maison que l'homme comprit qu'il s'agissait de la sienne. Il revînt donc sur l'île de Man. De retour chez lui, il creusa sous l'aubépine en passant par la cheminée et trouva une boîte en fer. Il ouvrit la boîte, elle était pleine d'or. Elle contenait aussi une lettre qu'il ne put pas lire car il n'en comprenait pas la langue. Il la déposa sur la fenêtre de la forge afin que n'importe qui puisse essayer de la déchiffrer. Personne ne put l'aider jusqu'au jour où un jeune gars lui dit qu'elle était en latin et lui traduisit ainsi :
- Fouille encore et tu en trouveras d'autres.

L'homme se remit à creuser sous l'aubépine et trouva une autre boîte en fer pleine d'or. Et de ce jour jusqu'à sa mort, pas une seule fois, l'homme n'alla se coucher sans avoir dit : Que les Petits Camarades soient bénis.
Ile de Man 2Contes et légendes de l'Ile de Man par Sophia Morrison (1860-1917)Publiés à LONDRES, par DAVID NUTT, 1911