30/10/2012

2012, 15 sept. au 15 nov.: Sculptures Monumentales (35)

2012.09 le 15 au 11 le 15.jpg

05/06/2012

Château des Rochers-Sévigné (XVè s.) Vitré, 35

 

Château des Rochers - Sévigné, Vitré.jpg


450px-Castle-Rochers-Sevigne2.jpg


Le château est une ancienne résidence bretonne de Madame de Sévigné, un manoir gothique remontant au XVème siècle.

Inscrits aux MH en 1995.


Il fut édifié sur une colline rocheuse, d'où son nom, par les ancêtres d'Henri Sévigné,aristocrate breton, qui épousa en 1644; Marie Rabutin-Chantal. 

La demeure est bâtie selon un plan en L et dispose de deux tours. 

vitresev.jpg1671: Mme de Sévigné fait construire une chapelle octogonale pour son oncle, l'abbé de Coulanges, nommé le "Bien-Bon".

vitre.jpg1689: création d'un jardin à la française. 

XVIIIème siècle: construction des écuries et des communs.

Aujourd'hui: le château appartient toujours aux lointains descendants des Sévigné. 

1360281.jpg


La chapelle et une partie du manoir sont visitables. 


Un golf, un restaurant et des salles de réception ont été aménagés sur la propriété.

01/06/2012

Dormir en Yourte (Saint-Lunaire, 35)

potin-st-lunaire-1-chambres-yourte-4-personnes.jpg

Située à 3 minutes de la mer, à 2 mn de Dinard et 5mn de Saint-Malo, cette yourte mongole vous attend toute l'année. Elle offre un habitat de 38 m2, avec ses meubles et sa décoration.

Munie d'une coupole centrale pour faire entrer la lumière, elle est chauffée par un poêle central. Les mongoles y vivent malgré des températures inférieures à -40°C, autrement dit, vous êtes à l'abri du froid. 

Micro-ondes à l'intérieur

Hébergement pour 6 personnes.

La yourte repose sur une terrasse disposant d'un salon de jardin.

Les sanitaires sont à l'extérieur, les douches également.

Le jardin (6200m2) dispose d'un barbecue et d'une piscine hors-sol.

31/05/2012

Château de La Bourbansais (XVIè s.) Pleugueuneuc, 35

chateau-de-la-bourbansais-pleugueneuc.jpg


Château_de_la_Bourbansais.jpgLe château fut construit par Jean Du Breil, seigneur du manoir des Colombières en Pleugueuneuc, sur l'emplacement d'une ancienne villa gallo-romaine. Il est l'un des grands châteaux bretons avec ses pavillons "à la Mansard", sa chapelle faisant pendant au cellier, le pigeonnier et le fruitier encadrant les douves.


2384_chateau-de-la-bourbansais_pleugueneuc.jpgChacune de ses façades donnent sur le "jardin à la française", sur la cour d'honneur et sur la grande perspective. Les constructions , si différentes d'époques et de caratères, se sont ajoutées les unes aux autres dans un intérêt grandissant.

1731: le domaine revient à René Gabriel de La Forest, Comte d'Armaillé, lequel agrandit le château. C'est lui qui lui donne son visag actuel.

Le château est l'ancienne résidence des membres du Parlement de Bretagne.

Chateau_de_la_Bourbansais.jpg


1806: Julie de La Forest d'Armaillé épouse le Comte Louis de Lorgeril, de La Motte-Beaumanoir. Le château de La Bourbansais appartient toujours à la famille de Lorgeril.



Aujourd'hui: 

 

bourbansais.jpg

Vous ne rêvez pas ! Le domaine de La Bourbansais abrite un zoo !

plan.gif




18/05/2012

Disgresk (Ile-et-Vilaine, 35)

digresk.jpg

05/05/2012

110 - LA FEE EXORCISEE (Saint-Suliac, 35)

 

z.jpg


Saint-Suliac, 35, Ile-et-Vilaine, Bretagne, Fée, Fée exorciséeA l'extrémité de la commune de Saint-Suliac, est une grotte appelée l'antre de la Fée du Bec du Puy.

A sa voix jadis, les vents soufflaient moins fort, les flots se calmaient, et la mer devenait tranquille et transparente, comme un lac de cristal. Aussi voyait-on chaque marin, en partant pour la pêche, venir sur la grève sacrée, offrir ses hommages à la belle déesse, qui lui rendait le vent favorable et la pêche abondante.

Les femmes, les soeurs, les filles, les amantes des absents, venaient déposer de nombreuses guirlandes de fleurs sauvages, à l'entrée de son impénétrable grotte, gardée par une meute de chiens invisibles, toujours aboyants et preêts à dévorer l'imprudent qui se hasardait à en forcer l'entrée.

Saint-Suliac, 35, Ile-et-Vilaine, Bretagne, Fée, Fée exorcisée

On dit qu'un jour, des bergers revenant de pâturages, trouvèrent à la tombée du jour, à l'entrée de la grotte, une jeune fille expirante: son fiancé n'avait encore jamais manqué au rendez-vous, quand, trois jours auparavant, elle avait vu la fée. 

" Depuis, confia t-elle, je l'attends vainement: le vent et la mer ont été contre nous, et cependant, je conserverais l'espoir, si la Fée ne m'était de nouveua apparue".

La veille au soir, elle se trouva face à la Dame du Puy; voulant fuir, les forces lui manquèrent, et elle tomba anéantie à la place où l'on venait de la trouver.

" Mes jours sont comptés, dit-elle; allez me chercher un prêtre: la fée m'a dit des choses qui me laissent aucun doute sur ma fin prochaine. Mon fiancé n'est plus ! Que ferai-je ici-bas ? Allez mes amis, hâtez-vous, le temps presse, et mes forces m'abandonnent."

Saint-Suliac, 35, Ile-et-Vilaine, Bretagne, Fée, Fée exorcisée

Les bergers, ne doutant plus de la fatale rencontre, la portèrent sur leurs épaules jusqu'au bourg, où elle expira. Le curé de Saint-Suliac, suivi d'un nombreux cortège, croix et bannière en t^te, se rendit à la grotte, où il somma la fée de comparaître, répétant trois fois la sommation, sans résultat.

Alors, il l'exorcisa et lui ordonna de la part de Dieu de ne plus apparaître en ces lieux. On ne vit rien, mais on entendit un cri de douleur sortir de la montagne, et des imprécations qui glacèrent tous les coeurs furent répétées par les échos des vallons de la Rance.

Depuis ce jour, on la voit bien quelquefois se promener au clair de lune, mais elle s'enfuit, dès que l'homme approche l'endroit où elle se trouve.

Saint-Suliac, 35, Ile-et-Vilaine, Bretagne, Fée, Fée exorcisée

En revenant sur les galets de la grève, le cortège trouva un corps inanimé que les flots y avaient déposé depuis son passage. C'était le jeune marin disparu, le fiancé de la jeune fille qui, faisant chaque jour la traversée de la Rance à la nage, avait péri dans le trajet, et que la fée en fuyant, avait jeté comme une dernière vengeance sur les pas du clergé qui le fit enlever et transporter en terre bénite.


Légendes locales de la Haute-Bretagne, 1899


 

23/04/2012

Dolmen de La Roche-aux-Fées (Essé, 35)

Dolmen de La Roche-aux-Fées, Essé, 35, Ile-et-Vilaine, Bretagne)


dolmen de la roche-aux-fées,essé,35,ile-et-vilaine,bretagne)Le dolmen de La Roche aux Fées compte parmi les plus beaux monuments mégalithiques de l'Est armoricain.

Dolmen de La Roche-aux-Fées, Essé, 35, Ile-et-Vilaine, Bretagne)C'est un dolmen de type angevin : 33 pierres forment les parois et cloisons verticales; 8 dalles couvrent l'ensemble. Le portique, formé de deux piliers et d'un linteau tous trois parfaitement taillés, offre un passage de 3,50 m de large pour une hauteur de 1,40 m. Le vestibule, large de 3 m, long de 2,80 m et haut de 1,40 m également, précède une porte de 1,10 m de large qui ouvre directement sur la chambre. Celle-ci particulièrement spacieuse mesure 14 m de long, 4 m de large et environ 2 m de hauteur sous voûte. Elle comporte 4 compartiments formés par 3 piliers transversaux placés sur son côté sud.

dolmen de la roche-aux-fées,essé,35,ile-et-vilaine,bretagne)

Le monument de La Roche aux Fées est une sépulture collective datant du Néolithique récent (deuxième moitié du IIIè millénaire). Par son architecture il appartient au type dit : dolmen angevin à portique. Cette forme très fréquente du sud de la Loire, entre Angers et Saumur, s'étend également aux régions périphériques.

Les dolmens peuvent être courts ou allongés. Leur chambre quadrangulaire, toujours large est parfois divisée par des cloisons partielles. Elle est accessible par un portique plus étroit et plus bas formé de deux supports soutenant une seule dalle horizontale. Il est l'élément le plus caractéristique de ce type de monument. Le grand dolmen de Bagneux en est le plus long spécimen.


Une caractéristique de ce dolmen est sa construction en schiste rouge cambrien dont les gisements les plus proches sont situés dans la forêt du Theil à 5 km. C'est donc par un travail considérable nécessitant une main d'oeuvre importante que les blocs, dont certains dépassent 40 tonnes, ont pu être acheminés jusqu'à La Roche aux Fées.



Il existe 2 versions à la légende entourant ce monument.


dolmen de la roche-aux-fées,essé,35,ile-et-vilaine,bretagne)

La légende des fées constructrices: les-fees-constructrices-esse-35.html


dolmen de la roche-aux-fées,essé,35,ile-et-vilaine,bretagne)

La légende des amoureux :  la-legende-des-amoureux-esse-35.html