14/10/2012

Bienvenue en Celtie (MODIFICATIONS EN COURS)

1-Accueil Celtijima


hermines début de texte Bienvenue dans le monde de BREIZH SPIRIT. Je vous propose de découvrir un monde qui oscille entre légendes & réalités. D'inspiration celtique, ce site vous fera, j'espère, découvrir les multiples facettes d'un peuple jugé injustement tourné vers le passé alors qu'il n'en est rien. hermines fin de texte
Les traditions bien ancrée font revivre nos ancêtres!

Se pencher sur ses origines (rubrique I "Culture Celte": sommaire-culture-celte.html ) ou sur son passé, est un enrichissement personnel qui peut aider à s'accomplir. Au temps où les traditions disparaissent encore et toujours, au profit d'une "modernité" de notre société, notre diversité d'origines, de langues ou de cultures constituent un patrimoine que nous devons transmettre à nos descendants.
Ce que nous sommes, nous le devons à nos ancêtres. Oublier nos coutumes c'est aussi les oublier définitivement. Pour résumer:

hermines début de texte

"Comment savoir où l'on va, si l'on ne sait pas d'où nous venons!"

hermines fin de texte

J'espère que vous y trouverez des découvertes intéressantes. Entre monts et vaux, entre Armor et Argoat, la Bretagne regorge de légendes  sommaire-contes-legendes-de-bretagne.html  vous expliquant la naissance de tel lieu ou de tel procédé...

Vous trouverez également d'autres légendes issues de nations Celtes:

ECOSSE ( rubrique C),  sommaire-contes-legendes-d-ecosse.html
Iles ORCADES (rubrique C),  sommaire-contes-legendes-des-orcades.html
IRLANDE (rubrique D),  sommaire-contes-legendes-irlandais.html
PAYS DE GALLES (rubrique E),  sommaire-contes-legendes-gallois.html
CORNOUAILLES (rubrique F),  sommaire-contes-legendes-de-cornouaille.html
Iles ANGLO-NORMANDES (rubrique F)  sommaire-contes-legendes-anglo-normands.html
Iles de Man (rubrique G),  sommaire-contes-legendes-de-l-ile-de-man.html
GALICE (rubrique H1)   sommaire-contes-legendes-de-galice.html
Asturies (rubrique H2)  sommaire-contes-legendes-des-asturies.html

Et puisque les Celtes ont  laissé des traces un peu partout en Europe, vous trouverez d'autres contes & légendes issus:

WALLONIE (rubrique J1),   sommaire-contes-legendes-de-wallonie.html

PAYS BASQUE (rubrique J4), sommaire-contes-legendes-du-pays-basque.html

Contes divers (rubrique J2),

Contes d'Enfants (rubrique J5)


Peut-être pas purement d'origine celtique, j'ai tenu à y joindre des contes écrits par des enfants issus de Bretagne (rubrique J5), des Contes Normands, aux bons souvenirs de mon père ( rubrique J3sommaire-contes-legendes-de-normandie.htm  de même que des Contes du Pays Basques, par solidaité régionaliste (rubrique J4).

A ces contes, bon nombre d'entre nous ont souvent entendu leurs aieux citer des dictons bretons aux côtés de Pensées Celtes (rubrique O1)


Sans doute quelque peu superstitieux et avide d'une certaine rationalité, toute aussi merveilleuse qu'elle puisse être, les bretons ont depuis toujours tenté d'expliquer le "pourquoi des choses" et le "pouquoi du comment". Entre féeries et malédictions, les légendes ont pris une place importante dans le quotidien du peuple breton, à un tel point que celles-ci ont depuis bien longtemps franchies les frontières du pays.

Pour rêver, comme pour penser, il faut manger sainement, donc vous n'échapperez pas à ma rubrique Gastronomie (rubrique N ).Je ne manquerai pas d'approvisionner ce site aussi souvent que possible. Je requiert votre indulgence concernant la quantité et la qualité des informations que j'éditerai. Il est fort probable que je fasse des omissions involontaires, ou que des erreurs soient comises quant aux contenus. Je compte pour cela sur vous et vos commentaires, afin que toute erreur soit corrigée.

Quant aux sources ( rubrique Z ), je n'hésiterai pas à vous les donner.

Vous n'échapperez pas non plus à mes Coups de Gueule (rubrique Q)

 

Enfin, je vous donne rendez-vous en rubrique Z1 qui essaiera de tenir à jour les différentes dates de concerts et festivals celtes.

hermines début de texte

"Bhí sin ann agus is fada ó bhí..."
"Il était une fois, et c'était il y a bien longtemps..."

hermines fin de texte (formule traditionnelle irlandaise)

ESPRIT CELTE



TERRES CELTES

 

celtbar

 

BREIZH
(Bretagne)

 Breizh1


Devise 

"Kentoc'h mervel eget bezañ saotret" en breton.
(En français, « plutôt la mort que la souillure » )

L'hymne national

watch?v=BEkwReJlNbc

 " Bro gozh ma zadoù" (Vieux pays de mes pères).
(Il est chanté sur la musique de l'hymne national gallois.)

LANGUE

 Breton / Gallo

celtbar

 

CORNWALLS
(Cornouailles)

 Angleterre



Devise

«Onan Hag Oll» (en français : « Un et Tous ».

LANGUE
La langue Cornique, langue régionale du Royaume-Uni. Elle a de nombreux mots en commun avec le Breton auquel elle était presque identique au Moyen Âge.

celtbar

 

SCOTLAND
(Ecosse)

 écosse

Devise nationale 

"Nemo me impune lacessit" (latin)
(en français: nul ne m'agressera impunément)


Hymne national

watch?v=TwlYLRbhJzc

"The Flower of Scotland"
Symbol : le chardon.




celtbar

 

EIRE
(Irlande)
irlandeirlande 1





Devise nationale 

"Éire go deo" (l'Irlande toujours)

 

Hymne national 

a0Zop1X-eXo

"Amhrán na bhFiann"

(Hymne du Soldat)

celtbar

 

ILE DE MAN

 

Ile de ManAngleterre









Hymne national

"Arrane Ashoonagh dy Vannin"

celtbar

 

ORCADIAS
(îles des Orcades)

 écosse





celtbar

 

Iles ANGLO-NORMANDES

 Angleterre





celtbar

 

CYMRU
(Pays de Galles)

 pays de galles





Devise nationale 

 "Cymru am byth"
(« Vive à jamais le Pays de Galles »)


Devise royale 

Y ddraig goch ddyry cychwyn
(« Le dragon rouge donne de l'élan »)



Hymne national 

watch?v=JP4qbQ2UXuY

Hen Wlad Fy Nhadau (« Vieux Pays de nos Pères »),
pratiquement la même chanson que l' Hymne Breton.

LANGUE

 Le Gallois

celtbar

ASTURIAS
(Les Asturies)
95px-Escudo_de_Asturias.svgEspania













Devise

" Hoc signo tuetur pius hoc signo vincitur inimicus"

celtbar

 

GALICIA
(Galice)
95px-Escudo_de_Galicia.svgEspania
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
celtbar
 
 

<a href="http://www.annuaireblogs.org" title="Annuaire blogs - Top Blogs">Blog</a>

 

17/07/2012

Dunluce Castle (Comté d'Antrim)

DUNLUCE CASTEL - IRLANDE.jpg


canova-pat-dunluce-castle-sur-la-falaise-irlande-du-nord.jpgConstruit sur un promontoire granitique au XIVème siècle, le château de Dunluce bénéficiait d'une situation géographique qui le rendait imprenable par des assaillants.

Situation: non loin de la commune de Portrush.

C'est la modernisation de l'armement britannique qui finit par avoir raison du château. Les anglais s'en emparèrent en 1584, sous le commandement de Sorley Bob MacDonnell. Ils le fortifièrent encore plus, en le dotant notamment de canons provenant du Girona, un navire espagnol qui sombra en 1588.

gal_nations_dunluce_castle.jpg1639: une grosse tempête détruit partiellement le château. Quelques pièces s'effondrent et tombent dans l'océan. Le désastre est tel, que les châtelains décidèrent alors d'abandonner les lieux.

Il existe également une grotte située sous la falaise, celle-ci permettait à l'époque de cacher des navires. 

25/06/2012

Phare de Kilbaka

63 - Kilbaka.PNG

Phare de Blackhead (Comté d'Antrim)

55 - Black Head.PNG

24/06/2012

Phare de Saint- John's Point

50a - St John's Point.PNG

23/06/2012

Phare de Tory (île de Tory, Donegal)

40h - ile de Tory.PNG

Phare de Garcimore

20g -  Garcimore.PNG

Phare de Fasnet (Conté de Cork)

20b - Fasnet.PNG

22/05/2012

Rock of Cashel (Cashel, Comté de Tipperary)

 

rock of cashel,cashel,province de munster,comté de tipperary,saint-patrick


En irlandais: "Carraig Phàdraig"

Ce site historique de la province de Munster présente une grande complexité, par la juxtaposition de très nombreuses époques. 

Lors d'un sermon célèbre, Maewyn Succat dit Saint-Patrick, montra une feuille de trèfle:

" Voilà la figure de la Trinité sainte". 

Les figures de triades étaient familières à la religion celtique: le trèfle deviendra ainsi le symbole de l'Irlande. La légende raconte que c'est à ce moment-là que furent chassés tous les serpents du pays.

Du IVème siècle à l'année 1101, Rock of Cashel, éperon calcaire haut de 60 mètres, pointant au milieu d'une prairie, avait en son sommet un château oùe les Rois de Munster eurent leur quartier général.

Saint-Patrick visitant les lieux en 450, y baptisa le roi Aengus et ses frères.

1172: Henri II d'Angleterre y force l'Irlande à se soumettre exclusivement à l'autorité de l'Eglise catholique romaine, et mettant fin aux pratiques d'un christianisme celtique.

***

rock of cashel,cashel,province de munster,comté de tipperary,saint-patrick, Irlande


rock of cashel,cashel,province de munster,comté de tipperary,saint-patrick, IrlandeLorsque Saint-Patrick bâtissait la grande église qui domine le rocher de Cashel, les ouvriers, en arrivant le matin avaient le chagrin de trouver détruit leur ouvrage de jour précédent. Chaque homme veilla à son tour, mais vers une heure du matin, celui qui était de garde s'endormait toujours. A la fin, Saint-Patrick résolut de faire lui-même sentinelle, et quand la cloche sonna une heure, il aperçut un terrible taureau jetant le feu par les naseaux, qui montait au grand galop la colline et qui bouleversait les pierres, les poutres et le mortier. 

" Ah ! dit le saint, je trouverai bientôt quelqu'un qui saura te calmer !"

Or, celui à qui songeait Saint-Patricj n'était autre que Usheen (Ossian) que le saint voulait convertir au christianisme.

Usheen était un disciple très peu souple. Pendantq ue Saint-Patrick prononçait d'éloquents discours au milieu de lectures pieuses, l'esprit du héros songeait aux chasseurs et aux guerriers de sa jeunesse. Pourtant il chérissait le bon saint à cause de sa charité.

Le lendemain du jour où Saint-Patrick avait vu le taureau, il raconta à Usheen ce dont il avait été témoin:

"Mène-moi, dit Usheen, près d'un rocher ou d'un arbre à côté duquel doit passer le taureau et j'examinerai la conduite à tenir. "

rock of cashel,cashel,province de munster,comté de tipperary,saint-patrick, Irlande


C'est ainsi que le soir même, il grimpa sur les branches d'un arbre qui s'élevait sur la colline, et quand le taureau gravit avec la rapidité et le fracas du tonnerre la pente escarpée et qu'il passa près du héros, Usheen sauta sur son dos, saisit de chaque main une de ses cornes, le terrassa et le lança si violemment contre un des murs de l'église, qu'on en voit encore la trace sur la pierre.

A partir de ce jour, les ouvriers cessèrent d'être inquiétés. Dans leur reconnaissance, ils sculptèrent l'exploit d'Usheen, et de nos jours, on distingue encore sur les pierres ruinnées, l'image du héros à cheval sur le taureau.


Loys Brueyre, Contes populaires de la Grande-Bretagne, 1875


















18/05/2012

Wolfe Tones (1963, Irlande)

wolfetones-29cbc.jpg

The Dubliners (1962, Irlande)

Dubliners-ea3e7.jpg

Solas (1995, Irlande)

solas-b7a95.jpg

Lunase (1999, Irlande)

lunasa-26efc.jpg

Epsilon (Irlande)

imagesCAAB767A.jpg

Dervish (1989, Irlande)

Dervishalbum-aa791.jpg

Danu (1996, Irlande)

thumb_php-a718a.jpg

Celtic Fire (Irlande)

CELTIC FIRE ( Irlande).jpg

17/05/2012

Rathcroghan, Tulsk (Comté de Roscommon)

 

rathnadarve1.png

Rathcroghan, aussi appelé Cruachan, est un site datant de l'âge du fer. Il est situé près de Tulsk, dans le Comté de Roscommon.

rathcroghan11.jpgLa légende raconte qu'il fut autrefois le lieu de siège des Hauts Rois d'Irlande, dont la puissante reine Medb et le roi Aillil Mac Mata.

De nos jours il reste de grands vestiges, permettant d'attester que Cruachan était vraissemblablement la capitale du Connaucht.

Entre la légende et l'histoire véritable, il n'y a qu'un pas. Le site n'est aps avare en vestiges archéologiques, datant de la Préhistoire.

Cruachan est un gigantesque complexe ceinturé par une enceinte de 380 mètres de diamètre.

Rathcroghan Mound

Elle est une butte circulaire de 88 mètres de diamètre, s'élevant à 4 mètres de hauteur (par certains endroits).

Cette butte est la construction la plus importante de tout Cruachan, elle se situe au coeur même du site. Les recherches les plus récentes rapportent qu'elle était une sorte de tombeau et un lieu qui servait aux cérémonies et rituels de l'époque. De nombvreux objets archéologiques y ont été trouvés.

Rathmore

Rathmore est un fort circulaire, entièrement recouvert par un tertre constitué de petites pierres, de terre et d'herbe. Bien moins imposant que la Rathcroghan Mound, les archéologues supposent que ce fort servait autrefois de lieu de résidence des rois, ainsi que des chefs de clans irlandais.

Rathnadarve

Ce lieu est supposé être l'endroit où s'affrontèrent les deux taureaux de l'écrit mythologique "la Razzia des Vaches de Cooley". Selon cette légende...... pour découvrir la suite, cliquer sur:


Relignaree

Il est censé être le lieu de sépulture des hauts rois d'Irlande de l'époque. Relignaree ressemble à un grand enclos circulaire, où l'on aurait enterré d'après la légende, tous les rois ayant un jour régné à Cruachan.

La légende raconte que ce fut en ces lieux, que le dernier roi païen d'Irlande, fut enterré avant que l'île ne connaissanet les premières vagues d'évangélisation.


Grotte d'Oweynagcat

entree2.pngElle est située dans le complexe de Rathcroghan, cette petite grotte a une importance mythique: visible et accessible dans un petit champ latéral du complexe, à 700m au sud-ouest du tumulus où, dit-on, se tenait le palais de la reine Medb. L'ouverture de la grotte est étroite (90cm de haut sur 1,20m de large), donne sur un passage souterrain.

A l'intérieur, un boyau étroit descend dans la grotte elle-même, 9 mètres plus bas, dans l'obscurité la plus totale. A l'intérieur, deux pierres gravées d'oghams, servent de linteaux. L'inscription signifierait: "fraech, fils de Madb".linteau2.png

Lorsque vous progressez le long de cette galerie de 90 mètres de long, vous ne pouvez qu'être saisi par ce silence profond, et le froid. L'eau goutte du plafond élevé (4,50m environ) et le carbonate de calcium des parois étincelle étrangement dans la lumière des lampes torches.

galerie.png



Les moines chrétiens appelaient cette grotte "la porte de l'enfer" parce qu'ils croyaient que des démons et des esprits y résidaient. Il est possible que des chats sauvages y aient élu domicile, attaquant quiconque tentait d'entrer dans la grotte, le nom d'Oweynagcat vient sans doute de là.


Oweynagcat est le lieu de naissance de la reine Medb, mais c'est surtout la grotte où la Morrigan conduisait son bétail à chaque crépuscule. D'ailleurs, on dit que c'est elle qui apparaît, sortant de la grotte à la Samhain, et c'est dans cette grotte que fut placé, dit-on, le grand chaudron d'abondance du Dagda, après qu'il ait été retiré de Tara.





14/05/2012

Dolmen de Drumanone (Comté de Roscommon)

Dolmen de Drumanone, Comté de Roscommon, Irlande, Mégalithes


Le dolmen Drumanone est l’un des plus importants dolmen d’Irlande, avec le Dolmen de Poulnabrone. Celui-ci daterait de 3000 avant J.C., ce qui en ferait l’un des plus anciens dolmens de l’île. 

Le dolmen de Drumanone se situe à moins de 5km de Boyle, dans le comté de Roscommon. Le dolmen se situe plus exactement dans un champs privé, donc même si vous bénéficiez d’un droit de passage, n’hésitez pas à demander la permission au propriétaire pour entrer.
 
Vous trouverez alors face à vous un dolmen assez imposant, mesurant 4,5 mètres de haut pour 3 mètres de large (soit bien plus grand que celui du Dolmen de Poulnabrone).
 
Côté structure, le dolmen se compose de 5 blocs imposants juxtaposés les uns sur les autres pour former une cavité à l’abri de la pluie et du soleil. Certes, le dolmen Drumanone s’est un peu effondré sur lui-même avec le temps, mais il ne demeure pas moins impressionnant !
 
D’après les recherches, le dolmen de Drumanone aurait été un autel funéraire où l’on célébrait rites et cérémonies tout au long de l’année.

Dunguaire Castle (XVIè s.) Kinvara, Comté de Galway

 

Irlande, Co Galway, Kinvara, Chateau de Dunguaire (06).jpg


Dunguaire 2.jpg


Situé sur la rive sud-est de la baie de Galway, le château de Dunguaire est très certainement le château d'Irlande le plus photographié. 


Le château a été bâti en 1520 par le clan Hynes qui règnait alors sur la région depuis l'an 662. 

 

5109061-vue-du-chateau-de-dunguaire-kinvara-bay-galway-irlande.jpgCe bâtiment, bien que l'on s'y réfère comme à un château, n'en est pas un à proprement parler mais il représente plutôt un exemple typique de ces tours construites au XVIème siècle alors à la mode, et servant de résidences fortifiées à la noblessse et aux grands fermiers de l'époque, entre 1450 et 1650, période pendant laquelle l'Irlande jouit d'un calme relatif et où il n'est pratiquement pas fait mention de ces tours dans les rapports militaries.

dunguaire-castle-00411.jpgC'est de loin, dans l'est du Comté de Clare et du Comté de Limerick, que nous trouvons la plus grande concentration de ces tours. On en retrouve aussi un certain nombre dans le sud du Comté de Galway.

dunguaire-castle-00311.jpgDans ces régions il était du dernier cri pour un riche fermier ou un riche propraétaire de se faire construire une de ces tours. La mode venait certainement d'Europe continentale où l'on retrouve un style d'habitation similaire; principalement Italie du nord, en France et en Allemagne.

 

D'après la légende, il aurait été construit sur le site où se trouvait autrefois le palais royal de Guaire Mac Aidne Colman, roi de la province du Connacht.

 

Dunguaire 1.jpg


XVIème siècle: le château change de main, Oliver Martin devient propriétaire. 

1642: le Maire de Galway y aurait vécu avec sa famille.

Deviennent ensuite propriétaires, les martyrs du château de Tulira, jusqu'au XXème siècle.

XXème siècle: Dunguaire Castle est racheté en 1924 par Oliver St John Gogarty, poète et chirurgien réputé, lequel le rénove et en fait un lieu de réunion pour de grands artistes, William Butler Yeats ou George Bernard Shaw entre autres.

1954: le château est racheté par Lady Christobel Ampthill, poursuit les rénovation et revend à Shannon Development en 1972, compagnie touristique. Il est désormais ouvert au public.

Durant la saison touristique, Dunguaire Castle organise des banquets médiévaux, où les touristes sont accueillis par des irlandais en costumes d'époque. 

dunguaire-castle-005.jpg




12/05/2012

Kilkenny Castle

IRLANDE - Château de KILKENNY.jpg

falaise de Moher

IRLANDE - Falaises de MOHER.jpg

11/05/2012

FER CAILLE - Irlande

Fer Caille, c'est l'homme des bois, l'homme primitif, laid, et monstrueux, comme sa compagne.

Il est le prophète des catastrophes, cataclysmes et bouleversements de la société.

DAGDA , LE BON ELFE - Irlande

dagda_gaudenzi (1).jpg


Dagda ou  Eochaid Ollathair




Ce Dieu Celtique porte 4 noms ou surnoms dnas la mythologie:


- Dagda: "Dieu Bon"

- Eochaid: 'ivo-kattu-s", "Qui combat par l'if", allusion aux usages magiques de ce bois,

- Ollathir: "Père Puissant",

- Ruath Rofhessa: "rouge de la grande science". Il correspond au Jupiter Gaulois décrit par César.

 





Ce célèbre souverain de la tribu elfique des Tuatha dé Danaan, vivait dans le plus beau des palais souterrains enfouis sous les collines d'Irlande, le palais de Brug na Boine.

On raconte qu'il contenait trois arbres donnant des fruits en toute saison, un vase rempli d'un nectar délicieux, un chaudron magique et deux porcs, l'un vivant et l'autre grillé à point, prêt à être mangé à toute heure du jour ou de la nuit.

Dagda rassemblait en lui toutes les qualités des Elfes. Ce "surelfe" pouvait abattre neuf ennemis d'un seul coup de massue, et il tirait de sa harpe des sons, qui, successivement, provoquaient le rire, les larmes, la nostalgie et le sommeil.

Mais Dagda n'avait pas que des qualités. Coléreux et gloouton, il abusait de son pouvoir en pratiquantdes enchantements pour attirer à lui les plus belles femmes d'Irlande. Son plat de prédilection était "un porridge fait de farine, de lait, de graisse, de cochons et de chèvres, en quantité suffisante pour rassasier 50 hommes, le tout servi dans une louche si énorme qu'un homme et une femme puvaient se coucher dedans".

Formant un couple avec Ogme (Ogmios pour les Gaulois), signifiant "le Champion".

Ses enfants les plus connus sont:

Brigit, Angus, Midir, Ogma et Bodb le rouge.

Les scibes médiévaux ayant transcit tardivement leur mythologie, il fut décrit roi d'Irlande, le plus souvent sous le nom d'Eochaid. Les textes le décrivent comme un druide redoutable et guerrier très aguerri. Ses principaux attributs sont le chaudron d'abondance et de résurrection, la massue qui tue par un bout et ressucite par l'autre, et la roue, symbole de la foudre et de la roue cosmique.

Dagda a pris pour résidence l'hôtel de la Boyne ("Brug na Boinne") localisé dans le tumulus de Newgrange, mais une légende raconte comment son fils l'en déposséda.

Pour connaître ce récit, je vous invite à découvir le site de Newgrange:

tumulus-de-newgrange.html

 

dagda,tuatha de danaan,elfe,irlande,newgrange,tumulus


08/05/2012

Tumulus de Newgrange (Comté de Meath)

NEWGRANGE, Irlande - Tumulus 3200 avJC.jpg

tumulus,newgrange,irlande


Newgrange est l'un des plus célèbres sites archéologiques d'Irlande, dans le Comté de Meath, dans le nord de Dublin, à une dizaine de km de Drogheda, non loin de la colline de Tara.

Le Tumulus de Newgrange fait partie de tout un ensemble de sites préhistoriques appelé "Bru na Boinne."

Diamètre intérieur: 85 m

tumulus,newgrange,irlande


Il fut découvert en 1699 par Charles Campbell qui ordonna à ses laboureurs de déplacer les pierres qui encombraient son champ. En les déplaçant, ils mirent à jour l'entrée de la tombe.

tumulus,newgrange,irlande


Datation: 3200 ans av. J-C;


Le Tumulus de Newgrange est un gros tumulus circulaire au centre duquel se trouve une chambre mortuaire à laquelle on accède par un très long couloir couvert.


tumulus,newgrange,irlandeLe mur extérieur du tumulus est flanqué de pierres monumentales sur elsquelles il est encore possible de voir des desins en spirale et des triskell.




tumulus,newgrange,irlande




Chaque année, le jour du solstice d'hiver (21 décembre à 9h17), le soleil pénètre directement dans la chambre centrale pendant près de 15 minutes. 

tumulus,newgrange,irlande

tumulus,newgrange,irlande


L'objectif de la construction semble avoir été de réveiller" les ancêtres, les personnages importants dont les coprs étaient déposés dans la chambre funéraire centrale pour qu'ils viennent et que les jours recommencent à croître: la peur était que la durée du jour ne cesse de diminuer jusqu'à l'obscurité permanente.





tumulus,newgrange,irlande

La légende raconte que Brug na Boinne (le palais de la déesse Boaann, ou palais de la Boyne) fut érigé par la Tuatha dé Danaan (tribu de la Déesse Dana) pour servir de tombe à leur chef Dagda Mor (le Dieu Bon) et à ses fils.

L'un d'eux, Aengus, demanda à son père la jouissance du palais pour "un jour et une nuit", ce qui pourrait se traduire par éternellement. Il déposséda ainsi son père du palais de la Boyne.

On raconte aussi que Aengus y apprta le corps de Diarmaid après sa mort à Ben Bulben, afin de lui  "insufler la vie pour qu'il puisse me parler tous les jours"

C'est aussi là que le grand héros mythique Cuchulainn fut conçu par sa mère Dechtine après que Lugh l'ait visité en songe.

Enfin, c'est le lieu vers lequel ont volé Aengus et Cair, sous la forme de cygnes pour y vivre. A noter que Newgrange est une étape de la migration de cygnes vers l'Islande en octobre et en mars.




NEWGRANGE, Irlande - entrée du tumlus.jpg

28/04/2012

Dromore River

IRLANDE, Dromore River.jpg

Cargomore, Sligo

IRLANDE - Cargomore, Sligo, Irlande.JPG

Shannon River

IRELANDE, Shannon River.jpg

18/04/2012

Le Drapeau Irlandais

 

Irlande, Drapeau irlandais, Eire, Ulster

 

Le drapeau irlandais; vert + blanc + orange, est encore jeune par rapport à ses homologues européens.

Il est porteur de symboles forts, que les irlandais ne manquent pas à exhiber à chaque Saint Patrick.

Alors que la Grande Famine ravageait le pays, un mouvement "Jeune Irlande" (avant goût du mouvement Fénian) inspiré des mouvements insurrectionnels européens, voyait le jour comme la révolution de février de Paris. Les membres de la Jeune Irlande décrétèrent ainsi lors du printemps des peuples, que le combat qu'ils mèneraient pour la fin du colonialisme, se ferait sous une bannière tricolore réunissant autour de la paix (le blanc), les gaëliques ( le vert) et l'ordre d'Orange (le orange).

Sa première sortie se fera le 7 mai 1848, mais il disparaîtra momentanément à la suite de l'échec du soulèvement de juillet 1848.

Le drapeau tricolore sera repris par les mouvements nationnalistes du début du XXème siècle jusqu'en 1916, date à laquelle le sud de l'Irlande s'éma,cipe de la tutelle du Royaume-Uni. Le drapeau devient celui de l'Eire, même s'il ne le fut officiellement qu'en 1935. De nos jours, il reste encore le symbole des nationalistes de la partie britannique de l'Ulster.

16/04/2012

Les CHEMINS DES FEES ENTRAVES

 

knockeencreen,chemins des fées,irlande


knockeencreen,chemins des fées,irlandeEn Irlande, les personnes souffrant de maladies ou de malchances, vivraient dans des maisons qui "sont sur le chemin" ou dans une "place opposée", c'est-à-dire qui obstrue un chemin des fées. 

knockeencreen,chemins des fées,irlande

 

knockeencreen,chemins des fées,irlande

Un jour, quatre enfants d'une même famille sont morts des suites de maladies, les médecins étant incapables de trouver les causes. Le cinquième est tombé malade. Frôlant la mort, i; s'est subitement remis. Le père a annoncé au médecin avoir consulté une femme qui lui avait indiqué qu'une rallonge récente à sa maison bloquait un chemin des fées entre deux forts de fées. Après que cette dépendance ait été démolie, son enfant s'est remis.

knockeencreen,chemins des fées,irlande

 

knockeencreen,chemins des fées,irlande

A Knockeencreen, Brosna dans le Comté de Kerry,  une personne a raconté les problèmes qu'elle vécut dans une petite ferme, devenue entre temps une grange pour des vaches. Dans les années 1980, elle rapporta que son grand-père y avait éprouvé des problèmes avec ses vaches, celles-ci tombant malades périodiquement et de façon inexpliquée, au point d'en mourir. Le grand-père fur informé par une diseuse de bonne aventure que la bâtisse se trouvait exactement sur un chemin des fées reliant deux collines. Elle conseilla au grand-père de laisser les deux portes légèrement entrouvertes la nuit, permettant ainsi aux fées de passer sans peine. Une fois la recommandation suivie, les problèmes avaient cessé. La bâtisse est en effet sur une ligne droite qui relie deux collines de la région et, de plus, elle se trouve au bout d'un long chemin rectiligne.knockeencreen,chemins des fées,irlande

knockeencreen,chemins des fées,irlande

Toutes les nuits, il semble que des fées rayonnent  à partir de Rath Ringlestown. Pour cette raison, les parents s'assurent que leurs enfants sont à la maison avant que les fées ne circulent. Le chemin passe à travers plusieurs arbustes. Un homme avait coupé l'un d'eux, mais n'a pu le brûler. Il est tombé malade, conséquence de son geste. Le chemin passe aussi à travers deux maisons faites de murs en terre. Un homme s'y serait trouvé à l'heure où les fées passent: il en serait mort, les fées lui ayant lancé un sortilège pour s'être trouvé sur leur chemin. knockeencreen,chemins des fées,irlande

knockeencreen,chemins des fées,irlande

Des propriétaires ont détruit les coins de leur maison pour ne pas entraver les chemins des fées et des cottages ont été détruits en s'assurant que les portes avant et arrière sont alignées, ce qui laisse le loisir aux propriétaires de les laisser ouvertes la nuit, facilitant ainsi le passage des fées.

Certains croient qu'une maison construite sur un chemin des fées serait le théatre de différents phénomènes paranormaux, dont les bruits la nuit. La malchance ou la maladie, tant chez les animaux que chez les humains, peut en résulter. Il serait possible de prévenir ces problèmes en allumant des feux le long des chemins des fées,mais l'allume-feu doit provenir du feu célébrant la naissance de Saint-Jean Baptiste, le 23 juin de chaque année au matin.


knockeencreen,chemins des fées,irlande

knockeencreen,chemins des fées,irlande

Un conte folklorique traditionnel provenant du sud de Terre-Neuve au Canada, rapporte qu'un couple nouvellement marié, avait découvert qu'il avait construit sa maison sur un chemin fréquenté par le petit peuple. Il prit différentes mesures pour prévenir les problèmes pouvant résulter d'une telle situation. Il semble donc que le folklore féerique a rayonné en dehors de l'Europe, vers le Canada, ou qu'il y existe de façon native.


knockeencreen,chemins des fées,irlande