03/09/2012

1941.06.30 - Décret 2727/2736

03_histoire_05b__decret_Vic.gif

2764 JOURNAL OFFICIEL DE L»ETAT FRANÇAIS du 1er Juillet 1941


DÉCrêts, ARRÊTÉS

& Ampère; Circulaires 

Vice-Pésidence DU CONSEIL 

__________

N° 2727 . -Décret du 30 juin 1941 attribuant à certains préfets les Pouvoirs des préfets régionaux et portante division du territory verser l'exercice de CES Pouvoirs.

__________

 

Noûs, Marédéfis de France, chef de cuisine de l'Etat Français, 

Vu la loi du 19 avril 1941 instituant des préfets régionaux ;

 

Sur le rapport du Minister secrétaire d'Etat à l'intérieur, 

 

Décrétonnes : 

 

Art. 1er. -Are attriés aux préfets du Loiret, d»Ille-et-Vilaine, de Maine-et-Loire et de la Vienne les Pouvoirs des préfets régionaux définis par la loi du 19 avril 1941. Les rérégions placées sous l'Autorité des préfets régionaux désignerés au paragraphés 1er du préexpédié article prennent respectively le nom de région d'Orléans, de Rennes, d'Angers et de Poitiers.

 

 

Art. 2. -Verser l'exercice de CES Pouvoirs le territory intérêt divisé de la façsur suivante :

 

Région d'Orléans. -Loiret, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, Indre (party occupée), Cher (party occupée).

Région de Rennes. -Ille-et-Vilaine, Côtes-du-Nord, Finistèré, Morbihan.

 

Région d'Angers. -Maine-et-Loire, Loire- InféSupérieure, Mayenne, Sarthe, Indre-et-Loire (party occupée).

 

Région de Poitiers. -Vienne (party occupée), Deux-Sèvres, Vendée, Charente-En- faéSupérieure, Charente (party occupée).

 

 

Art. 3. -Le vice-président du conseil, Minister secrétaire d'Etat à l'intérieur, intérêt chargeuré de l»exécution du préexpédié décret, Qui sérums publicationé au Journal officiel.

 

Fait à Vichy, le 30 juin 1941.

PH. PÉTAIN.

 

Par le Marédéfis de France, chef de cuisine de l'Etat français :

 

L'amiral de la flotte, vice-président du conseil, Minister secrétaire d'Etat à l'intérieur. 

A.DARLAN.

 

28/08/2012

1940 - La Loire-Inférieure

1940.jpg

23/06/2012

Phare de La Blanche (La Baule, 44)

20i - La Blanche (baie de La Baule).png

22/06/2012

2012.06, le 30 - Sus aux Préfectures & sous-préfectures !!!

198222_2207708769440_767484315_n.jpg


Le comité local de Lorient de Bretagne Réunie a initié un appel à se rassembler devant les préfectures et sous-préfectures de Bretagne le samedi 30 juin à 14h. En effet, le 30 juin 1941, le gouvernement de Vichy signait un décret qui pour la première fois séparait administrativement le pays nantais des 4 autres départements bretons. En 1972, cette première partition était entérinée par la création du conseil régional des "Pays de la Loire".

Nous nous joignons à cet appel. Dans leur projet de gouvernement, François Hollande et le Parti Socialiste français disent vouloir "répondre aux demandes citoyennes, rééquilibrer nos institutions, simplifier nos administrations, encourager la démocratie territoriale, une meilleure prise en compte de la démocratie participative.". Ils proposent "une loi sur le renforcement de la démocratie et des libertés locales". 

Nous les prenons au mot et leur demandons de répondre aux demandes des citoyens de Loire-Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne, ainsi que des milliers d'élus et des centaines de collectivités locales, qui tant en pays nantais que dans la région administrative Bretagne réclament depuis des années un processus démocratique autour de la réunification de la Bretagne. 

Marilyse Lebranchu, aujourd'hui ministre de la décentralisation, votait au mois de décembre dernier une loi qui aurait permis à la population de Loire-Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne de se déterminer sur la question de la réunification. Nous attendons à ce que le nouveau gouvernement tienne ses promesses démocratiques et enclenche dans le cadre de la décentralisation la réunification administrative de la Bretagne.

Lieux des rassemblements listés à l'heure actuelle :
(n'hésitez pas à nous contacter pour nous indiquer l'éventualité d'un rassemblement dans une autre sous-préfecture. Ex : Morlaix, Saint-Brieuc, ...)

56 VANNES                            22 LANNION                          29 QUIMPER                        
     LORIENT                               GUINGAMP                             BREST
     PONTIVY                               DINAN


           44 NANTES                                    35 RENNES

                       SAINT NAZAIRE                              FOUGERES
                       CHATEAUBRIANT


Pourquoi revendiquer la réunification

Réunification, revendication, Bretagne, Loire-Atlantique, Décret Pétain, Décret Pfimlin


La Réunification de la Bretagne doit dépasser les clivages politiques, preuve en est, que ses partisans se trouvent dnas toutes les tendances. Pour les personnes avec les quelles je me suis entretenus récemment, je ^n'ai pas voulu m'attarder sur la légitimité de cette revendication, cela m'évitant de me justifier sur sa source historique et culturelle et éviter que l'on me dise d'aller de l'avant au lieu de regarder encore et toujours vers le passé.

Revendiquer la réunification, ce n'est pas seulement vouloir réclamer la justice dans l'Histoire. A côté de cette réparation, je suis comme bon nombre de mes compagnons, résolument tourné vers l'avenir, notre vision intéresse avant tout la Bretagne mais nous gardons une vision globale du territoire, une réorganisation des régions limitrophes à la Bretagne est plus que nécessaire, le développement économique de notre région passe bien évidemment par une cohésion territoriale, des réalités économiques, démographiques et sociologiques des régions, sont prises en compte leur histoire et leur culture afin de diriger les citoyens vers un avenir commun.

En ces temps de crise, notre lutte peut paraître bien futile pour certains. Et pourtant ! L'aspect économique est à prendre en compte, qu'importe si une diminution du nombre de régions entraîne une baisse de sièges à pourvoir pour nos élus. Le rapport Balladur montrait le chemin à suivre, il finit dans les tiroirs. Que pensez-vous de rendre nos régions plus fortes, plus dynamiques, des régions bien identifiées à l'internationale, à l'instar de la Bavière, de la Catalogne ? Bien identifiée, les régions se révèlent plus fédéralistes, plus mobilisatrices autour d'une identité commune. Mais voilà, Paris craint semble t-il que quelque chose ne lui échappe, que renaissent des appétits indépendantistes ?

Il est tout de même incroyable que les gouvernements successifs ignorent sciemment le potentiel de synergie entre les territoires qu'induirait une réunification de la Bretagne, le retour de la vendée dans une région "Vendée-*Poitou-Charente", une région "Val-de-Loire", une réunification de l'Alsace, de la Normandie etc. ! 

Pour les partisans de grandes régions, un Grand Ouest, un Grand-Paris, bref, le territoire découpée en 5 grandes régions (identiques à celle de nos indicateurs téléphonique?), il suffit de regarderla Belgique, l'Irlande, ou même la Norvège, pour comprendre qu'une Bretagne réunissant plus de 4,3 millions 'âmes esr loin d'être une idée ridicule.

01/06/2012

Bivouaquer au zoo (Planète Sauvage, Port-Saint-Père, 44)

 

252278_621_357_FSImage_1_PlaneteSauvage_BivouacComplet.jpg


251671_621_357_FSImage_1_PlaneteSauvage_TableBivouac.jpgPiste safari: 10 km de rencontres insolites: 150 espèces sauvages des 5 continents, répartis sur 16 parcs.

Raid 4X4 en plein coeur de la savane, en visite guidée, en hors piste lorsque les conditions météorologiques le permettent.

village-brousse.jpg


Village de brousse: architecture du village reconstitué à l'identique d'un village Sénouffo de Côte d'Ivoire.


 

252279_621_357_FSImage_1_PlaneteSauvage_BivouacNuit.jpg

251673_621_357_FSImage_1_PlaneteSauvage_salledebain.jpgLe Bivouac

En plus d'une nuit complète passée au parc, vous aurez le privilège de partager la passion des soigneurs en participant à la "rentrée des animaux" à bord d'un 4X4. Vous serez au plus proche des animaux et bénéficierez des commentaires réservés aux VIP. Puis, un guide vous accompagnera au campement du bivouac, au milieu des zèbres et des antilopes. 

Vous prendrez le dîner avec votre guide qui partagera avec vous des anecdotes et autres histoires africaines devant un feu de camp.


Tarifs

251674_621_357_FSImage_1_PlaneteSauvage_lion.jpgBillet Open "Mombasa": 23,20€ - visite en toute liberté, dauphins compris

Une journée complète de visite au milieu des animaux sauvages de la savane. 10 km de piste safari peuplée des grands mamifères, et uns visite du village de brousse, du parcours jungle, plus, la visite de la Cité Marine et ses dauphins.



Billet "Rencontre Dauphins": 40,20€ - entrez en coulisses

Promotion disponible uniquement sur le net. C'est le tarif Open Mombasa au tarif enfant.



planete-sauvage-2.jpgBillet "Safari Excellence": 100€ - journée VIP, en réservation uniquement

Vous passerez une journée complète avec un soigneur à bord d'un Landrover pour visiter le parc et ses coulisses. Visite de la loge des éléphants, déjeuner au camp du bivouc, séance privilégiée avec les dauphins. 

8 places par jour seulement, deux personnes adultes minimum.


Contact: 02 40 04 82 82 sauvage-244317.jpg

30/05/2012

Château de La Gaudinière (XVIIIè s.) Nantes, 44

Châteaux, La Gaudinière, Nantes, 44, Loire-Atlantique, Bretagne


Châteaux, La Gaudinière, Nantes, 44, Loire-Atlantique, Bretagne


XVIIIème siècle: à la fin du siècle, le château fut la propriété de la famille Chaurand, une riche famille d'armateur nantais en relation avec les Beauharnais et les Tascher de la Pagerie.

1814: il change de propriétaire avant de passer sous la Restauration à la famille Goüin, amis et anciens voisins des Balzac à Tours.

La propriété est alors composée d'une maison d'habitation avec cour d'honneur, d'une chapelle, d'un jardin anglais avec orangerie, d'un verger avec étang et d'un bois. Elle offre un cadre agréable pour un gentleman farmer manifestant de l'intérêt pour la nouvelle mode des jardins d'agrément et pour les plantes venues d'Amérique et récemment introduites comme le magnolia et le cyprès-chauve.

1857: le château et son parc de 8 hectares est racheté par le banquier J. Brousset, parent des Goüin. Le parc connaît alors des extensions et des embellissements notables avec le concours de l'architecte-paysagiste Provost.

1864-1873: il fait édifier le château actuel sur l'emplacement de la précédente demeure. Les briques rouges tranchent avec le blanc du tuffeau habituellement utilisé pour les folies nantaises et les grandes demeures bourgeoises des bords de l'Erdre. C'est également en 1864 qu'est introduit et planté près du château un séquoia géant d'Amérique du Nord, dans la partie haute du parc. Le parc atteint une superficie de 17 hectares en 1881.

1918: la famille Belot devient propriétaire du domaine, elle entreprend alors la restauration du parc avec l'aide des frères Lizé, horticulteurs-paysagistes nantais renommés. Elle revend le parc à la ville de Nantes en 1936 avant de vendre le château à la Fondation d'Auteuil en 1942.

1948: la Caisse régionale d'assurance maladie rachète le château afin d’y créer un centre de rééducation fonctionnelle.

1980: la Ville de Nantes rachète le château et ses abords.

28/05/2012

853: Nouveau Pillage de Nantes (Erispoë & Sidric c. Gotfried)

 

loire---les.jpg

Période: Invasions Normandes (830-996)

Lieux: ville de Nantes , île de Bièce (Beaulieu)



image-001,24,001,3512-erispoee.jpg


Erispoë

Sidric, cousin du roi Lotric de Danemark

105 drakkars

VICKING.jpg



Gotfried (Godefroy), Général Danois

200 drakkars


 

853 - erispoe.jpg

hermines début de texte.gif853, juillet: une nouvelle troupe de Danois, qui avait déjà ravagé les bords de la Seine jsuqu'à Rouen, rentre dans la Loire, conduits par leur chef Gotfried, comptant y faire de nouvelles prises. Ils s'emparent de la vile de Nantes, en partie abandonnée et détruite depuis la prise de 843. Ils pillent ce qui reste, et installent leur quartier général dans l'île de Bièce, actuelle île Beaulieu. Ils y construisent un fort et des magasins pour y conserver leurs vicres et leur butin. 

hermines début de texte.gif

854: quelques mois plus tard, une aure flotte danoise arrive sur les bords de l'île de Bièce, ayant le même dessein. Tentés par le butin qui s'y trouve, ils se disposent à en faire le siège. Mais leur chef, Sidric, se sentant en état d'infériorité numérique, fait appel à... Erispoë pour vaincre son rival.

Erispoë y consent et lui confie une partie de ses troupes moyennant la promesse, en cas de succès, que Sidric restituera l'île de Bièce aux Bretons. Le combat s'engage aussitôt et l'île est assaillie de tous côtés de la pointe du jour au crépuscule avec des pertes très importantes dans les deux camps. 

Se sentant très affaiblis, les Danois de Gotfried craignent une seconde attaque qui serait très destructrice pour eux. Ils proposent donc à Sidric un partage de leur trésor. Sidric, blessé au cours de la bataille, accepte la proposition, et passe du côté de ses adversaires, établissant un accord pour faire cesser les combats.

hermines début de texte.gif

Conséquences

Une fois le partage fait, les Danois abandonnèrent Nantes, mais ne quittent pas la Loire pour autant. Ils continuent d'y excercer les mêmes méfaits.

Les Bretons quant à eux, récupèrent Bièce et peuvent retournent chez eux, mais la ville de Nantes et sa cathédrale ne sont que champs de ruines. Elles resteront en l'état pour longtemps.


Mégalithes de Lusanger (44)

Mégalithes de l'Orme d'en Haut

 mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne


mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagneSituation: sur le bord de la D1, au croisement avec les deux chemins et la route d'accès à la ferme l'Orme d'en Haut.

Impossible de savoir si ces pierres sont celles d'un dolmen ruiné. Un bloc imposant gît à l'Est, peut-être est-ce le reste d'une table.

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne








Menhir de la Pierre

 

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne

Situation: sur la D39, entrre le Vieux Bourg et Sion-les-Mines, au carrefour dit de "la Pierre".

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne


Hauteur: 1,60m

Largeur: 1,50m

Epaisseur: 1,30m


Au XIXème siècle, ce menhir a été inclu dans un calbvaire, comme cela a été le cas pour Louisfert.

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagneUn certain nombre de blocs ont été déplacés vers le talus, sans doute déterrés par un agriculteur. Il est fort à parier que ces pierres aussi grosses soient-elles, finissent par disparaître à tout jamais, vu le peu d'intérêt que porte les pouvoirs publics à ce site. 





Menhir du Hochu

 

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagneSituation: dans la forêt de Domnaiche, proche du bourg, à l'Ouest du hameau de l'Ennerie.


Hauteur: 2,75m

Largeur: 1,85m

Epaisseur: 1,60m


mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagneCe menhir est classé MH depuis 1950.









Menhir de Cohardais

 

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagneSituation: à 1,5km au S-E de Lusanger, dans les restes d'un tailis servant de décharge agricole.


mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagneHauteur: 1,85m

Largeur: 1,30m

Epaisseur: 0,75m




Ce menhir aussi est en danger. Aucune inscription aux MH, isolé, en pleine zone rurale, un de ces jours il sera victime des agriculteurs du coin.

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne








Pierre de Pont du Chateau

 

mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne


mégalithes,dolmen,menhir,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne


Hauteur: 1,30m

Largeur: 1,50m

Epaisseur: 0,90m



2012, 2 juin: Tous à Nantes

 

26083_1.jpg


Goulard et Bretagne Réunie décentralisation [2/12/11] Pôles métropolitains, opportunité ou menace pour la réunification de la Bretagne ? [6/10/10] Financement des compétences transférées : la Loire-Atlantique a déposé deux recours contre l'État Appel Bretagne Réunie appelle les Bretons à se mobiliser pour la réunification samedi 2 juin à Nantes Source : Bretagne Réunie Porte parole:Yannick COCHER Publié le 24/05/12 18:47

NANTES/NAONED—A Nantes se tiendra le samedi 2 juin, un des 3 grands meetings organisés par le PS pour les élections législatives (avec Lille et Paris). L'acte 3 de la décentralisation est programmé par le président Hollande et le gouvernement Ayrault, pour le début de cette nouvelle législature 2012-2017 comme faisant partie des solutions pour réformer la France.

– Pour montrer aux plus hauts responsables de l’État, la détermination des Bretons à faire aboutir la réunification de la Bretagne,

– Pour montrer une fois de plus le décalage grandissant entre les légitimes revendications de la société civile bretonne et les blocages institutionnels organisés depuis 40 ans par les élus,

– Pour démontrer qu'une vraie décentralisation passe par des vraies régions et non par des découpages technocratiques rejetés par les populations, 

Source : http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=26083
Copyright © agencebretagnepresse.com

Menhir du Marais de la Roche (Cordemais, 44)

marais_roche4.jpg


marais_roche1.jpg



Situé dans le marais de la Roche, à la jonction des communes de Malleville et de Bouée, vous pourrez apercevoir un bloc de granit, très certainement tronqué.

Des traces de martelage sur sa partie supérieure font penser qu'il s'agit bien d'un menhir, cassé volontairement.



marais_roche3.jpgHauteur: 1,25m

Largeur (base): 2m

Epaisseur (base): 0,90m

Dolmen de La Barbière (Crossac, 44)

barbiere2.jpg


barbiere1.jpgIl s'agit d'un domen à couloir.


Bien que ruiné, il possède toujours une table qui repose sur 3 orthostats, mesurant:*4 X 3 X 0,70m


L'entrée se situait à l'Est où 4 pierres formaient un couloir.

Menhir de Lematz (Chauvé, 44)

lematz1.jpg


lematz2 (1).jpgA 5km au N-O de Chauvé, à 500m au sud des Platennes et à 500m du Chevannou (au N-O), ce menhir est situé à quelques mètres en retrait d'un chemin de grande randonnée.



Hauteur: 3,70m

Largeur (base): 2,10m

Menhirs de Chevannou (Chauvé, 44)

chevanou2.jpg


chevanou1.jpg


A4 km de la commune de Chauvé, au hameau de la Croterie, à 200m du dolmen des Platennes et à 500m du menhir de la Pierre Lematz, le menhir de Chevannou:



Il est constitué d'un bloc de grès aux dimensions imposantes, en position verticale, et d'un autre plus petit, couché.


chevanou3.jpg


Hauteur: 4,20m

Largeur: 3,2m

Epaisseir à la base: 1m

Dolmen des Platennes (Chauvé,44)

platennes1.jpg

Le site est répartis en deux groupes, de chaque côté d'un chemin:

A l'Ouest, 3 blocs sont abandonnés sur des cales en cours de levage. Il semblerait que ce soit le monument originel: Trois tables et un montant basculé sous la table du milieu.

platennes2.jpg


A l'Est, une quantité de rochers aux arêtes vives. Cette partie serait très certainement la partie atelier de débitage de cette carière. Sont visibles sur certaines pierres des marques de "mines" ayant permis de les casser.


platennes3.jpg

26/05/2012

Calvaire de Louisfert (Louisfert, 44)

 

calvaires,mégalithes,dolmens,menhirs,louisfert,saint-vincent des landes,treffieux,saint-aubin des châteaux,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne


Voilà un bel exemple de la bêtise humaine !

calvaires,mégalithes,dolmens,menhirs,louisfert,saint-vincent des landes,treffieux,saint-aubin des châteaux,lusanger,44,loire-atlantique,bretagneAux yeux des touristes ou curieux, ce calvaire peut paraître incroyable à la vue des centaines de blocs de pierres.

Malheureusement, ce calvaire résulte de la volonté stupide de l'Abbé Cotteux et de ses paroissiens qui, entre 1871 et 1892, entreprirent de réaliser la récolte de pierres qu'ils spolièrent sur d'autres sites, volant des menhirs et domens situés dans la région. Toutes ces pierres proviennent de Saint-Vincent des Landes, de Treffieux, de Saint-Aubin des Châteaux, de Lusanger etc.

calvaires,mégalithes,dolmens,menhirs,louisfert,saint-vincent des landes,treffieux,saint-aubin des châteaux,lusanger,44,loire-atlantique,bretagnePeut-être l'Abbée Cotteux fut-il inspiré par le petit calvaire situé entre Lusanger et Sion, en 1853, calvaire lui aussi réalisé avec des menhirs, certains provenant d'autres sites.

Pour exemple, le Grand Menhir du Tertre Gicquel fut amené sur un chariot, son voyage jusqu'à Louisfert dura 3 semaines. Quelle détermination ! Aujourd'hui, il se trouve à l'angle sud, près de la route, surmonté d'un buste de Saint Jacques.

calvaires,mégalithes,dolmens,menhirs,louisfert,saint-vincent des landes,treffieux,saint-aubin des châteaux,lusanger,44,loire-atlantique,bretagneLa quantité de ces vestiges réunis dans ce calvaire permet d'imaginer le nombre de site du Néolithique aujourd'hui disparus. Déjà, nombreux sont les sites de cette période qui étaient détournés, réutilisés, christianisés, mais de tels déplacements trahissent notre histoire.

calvaires,mégalithes,dolmens,menhirs,louisfert,saint-vincent des landes,treffieux,saint-aubin des châteaux,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne





calvaires,mégalithes,dolmens,menhirs,louisfert,saint-vincent des landes,treffieux,saint-aubin des châteaux,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne






 

calvaires,mégalithes,dolmens,menhirs,louisfert,saint-vincent des landes,treffieux,saint-aubin des châteaux,lusanger,44,loire-atlantique,bretagne


Dolmen de Revin (Donges, 44)

revin1.jpg


Il est situé à 3,6 km au S-O de Besné, entre les villages de Revin et La Guesne.

revin3.jpg



Comme la plupart des sites mégalithiques des bords de Loire et de Brière, il est abandonné et dégradé.

Menhir de Pont Troussée (Donges, 44)

pont_trousse3.jpg


Ce menhir est situé à deux kilomètres au N-O de Donges, à proxilité de la zone industrielle des 6 croix, dans un champs, entre les lieux dits Condé et le Pont Troussée.

pont_trousse2.jpg



Hauteur: 3,10m

Largeur: 2,10m

24/05/2012

Château de Bois-Briand (Nantes, 44)

 

11005814.jpg

Le château de Bois-Briand fut fondé au Moyen-Âge. Il se situe au nord de la plus ancienne voie romaine de la région, laquelle épouse pratiquement l'actuelle route de Sainte-Luce ou D68.

Cette voie romaine située à l'extrémité septentrionale des zones inondables de la Loire, venait d'un lieu où il existait une villa romaine baptisée Cariacum, l'origine du château de Chassay (au sud du bourg de SainteLuce) et allait à Nantes en passant par Doulon.

Depuis les invasions barbares au VIème siècle, la paroisse de Doulon, dont fait partie le Bois-Briand, devient un domaine épiscopal, qui sera un temps spolié par Harscoët Ier de Saint-Pierre, seigneur de Retz, qui en récupère une bonne part durant le XIème siècle.

 

2005-06-14-10-43-16.JPG

1049: le Concile de Rome menace  Harscoët Ier d'excommunication

1104: Harcoët Ier se plie aux esxigences et rétrocède Doulon aux évêques, qui sera l'une des rares paroisses à être rendu à l'évêché nantais. Il restera leur propriété jusqu'à la Révolution.

1345: sous la pression du Duc de Bretagne devenu leur suzerain qui leur notifie leur incapacité à gérer leur biens, les domaines sont cédés à des familles aisées. Des seigneuries se créees alors, dont celle de Bois-Briand qui sera crée en 1405 par Geoffroy Resmond.

XVème siècle: de grandes inondations amènent les habitants à s'installer au 1er étage, en construisant une protection de terre autour de la maison. Une coursière en bois relie les chambres entre elles, mais a été démolie par la suite. Les portes sont bouchées, mais l'une d'entre elles sera partiellement réouverte en 2006.

XVII-XVIIIème siècles: le manoir médiéval est transformé en maison de plaisance et de rapport. Une façade classique et faussement symétrique fait oublier, côté Est, la base médiévale. Pendant cette période est crée un jardin de 100 m2 et une enceinte de hauts murs sur laquelle sont plantés des poiriers en espalier. Un bassin circulaire est installé au cventre du jardin à la française et l'un des côtés est aménagé en miroir d'eau sur 19m de largeur.

A la cour médiévale succède une cour de pierres dressées chant contre chant. Cette cour présente en son milieu une allée de pavés de granite carrés. Elle mène au portail distant d'un kilomètre, à la hauteur de l'actuel périphérique.

1771: la chapelle du château est consacrée. Elle sera transformée pendant la Révolution en..... écurie. Constructon de l'orangerie.

1789: le propriétaire d'alors, Pierre-Léon Le Meneust, ancien militaire du Régiment de Normandie s'est réfugié dans sa propriété de Saint-Domingue. Le Comité Révolutionnaire local constatant son absence du domaine depuis plus de 15 ans, décide l'évaluation des biens puis sa vente. Les portes de l'écurie et les fenêtres de la chapelle sont bouchées. Les croisées de l'orangerie sont percées sur la façade sud du bâtiment.

200px-François-Athanase_de_Charette_de_La_Contrie.jpg1796, le 29 mars: François-Athanase Charette de La Contrie, qui commandait l'armée Vendéenne, est fusillé à Nantes. La famille Charette s'installe à Couffé.

1906: Rachement de la commune de Doulon à la commune de Nans.

1941-1945: le châtea est occupé par des officiers allemands, les propriétaires se réfugient dans les communs et dans les combles.

1945: les anciens occupants allemands sont condamnés à refaire la toiture du bâtiment des communs, de creuser un puits en val du miroir d'eau. Ce puit sera comblé en 2006 lors des travaux d'aménagement de la promenade publique.

L'exploitation viticole et fructicole fait place à une exploitation maraîchère. 

1996: la propriété est cédée à la famille Delalonde.

1997: le Conseil Municipal de Nantes vote la réalisation d'"un lotissement dans le jardin à la française, et la récupération par la ville du Miroir d'eau et ses abords pour en faire un jardin public.

L'orangerie sert de cadre à l'enregistrement de disques, d'émissions de radio et à l'exposition de travaux d'artistes.

9432963.jpg


Dernièrement: une ferme photovoltaïque est aménagée en lieu et place du toît des bâtiments fermant la cour d'honneur, au sud, des panneaux sont installés sur plus de 250 m2.

Ce dispositif complète un ystème de production d'eau potable mis en place en 2000. L'eau puisée dans la Loire est traitée par uh dispositif de filtre à sable, charbon actif et filtrage des bactéries par rayons UV. La production d'eau brute est permise grâce à la conjonction de trois technologies: le puit, datant du XVIème siècle, la collecte des eaux fluviales et le puisage de l'eau de la Loire. 





22/05/2012

Château de Clisson (XIIIè-XVè s.) Clisson, 44

 

chateau_clisson.jpg


2-g.jpg


Le château fut construit sur un rocher dominant le centre de la ville.

Clisson, carrefour de 3 grandes provinces: Bretagne, Anjou et Poitou.



Historique

2.jpg


XIIIème siècle: édification du château-fort par la puissante famille de Clisson. Le château devient un point stratégique et défenseif sur les Marches de Bretagne, protégeant la frontière du duché de Bretagne. Le château d'origine n'est alors qu'une enceinte polygonale agrémentée de tours défensives. 



6.jpg


1166: le château est assiégé et détruit par Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre





3.jpg1420: après la chute des seigneurs de Clisson, le château devient propriété du Duc de Bretagne, puis e leurs descendants. Le duc François II de Bretagne transforme le château en véritable forteresse avec l'adjonction d'une seconde enceinte munie de nombreuses tours défensives couvrant la partie la plus exposée, la partie ouest.


chateau-clisson.jpg


XVème siècle: modernisation du château, adaptation à l'artillerie

1590: constructon de 3 nouveaux bastions

1793: incendie du château par les colones de Kléber lors des guerres de Vendée

1802: le château est racheté par FF Lemot, sculpteur


chateau-clisson.jpg


1924: classé MH.

 

chateau-clisson-panoramique.jpg


Les médiévales deu château de Clisson:

3 jours de festivités - en 2011, elles eurent lieu du 22 au 24 juillet






21/05/2012

Menhir du Boivre (St-Brévin-les-Pins, 44)

800px-Menhir_du_Boivre,_Saint-Brévin-les-Pins_-_Front_View.JPG


Localisation: sur terrain privé

Datation: Néolithique

Classé MH depuis 1992



Logis de La Sénaigerie (XVIIè s.) Bouaye, 44

pa44000024.jpg


Datation: XVIIème siècle

Propriété privée, ne se visite pas

19/05/2012

Menhir de La Vacherie (Donges, 44)

afd2a29f5a867dc0635827b38791acae.jpg

9aaaea1c80aab987d83d47b98505b982.jpg


Les images parlent d'elles-mêmes; je ne ferai pas de commentaire superflus. L'ère industrielle est passée par là. Le menhir de la Vacherie est ainsi incorporé au paysage raffinien de Donges.


Curieux qu'il n'ait pas été déplacé tout de même !


Menhir, Mégalithe, Donges, Raffinerie, Loire-Atlantique, 44, Bretagne, pétrole








Menhir, Mégalithe, Donges, Raffinerie, Loire-Atlantique, 44, Bretagne, pétrole


15/05/2012

Dolmen de la Salle des Fées (Ste-Pazanne, 44)

Dolmen de la Salle des Fées, Ste-Pazanne, 44, Loire-Atlantique, Bretagne, Mégalithe


Situé à 3 kms au sud-est de Ste Pazanne au bord de la rivière le Tenu et à proximité de la D61. Ce dolmen est écroulé. 

Dolmen de la Salle des Fées, Ste-Pazanne, 44, Loire-Atlantique, Bretagne, MégalitheUn arbre a poussé au milieu peut être la cause de son éboulement ?

La dalle de fond de chambre et la dalle latérale arrière gauche sont encore dans leurs positions d’origine. 

La table qui les recouvraient est effondrée sur le montant droit. 

Ce dolmen ne semble n’avoir comporté que deux tables. Celle de l’entrée ressemblant à un portique est aussi effondrée sur ces deux piliers.


Curieux qu'aucune association n'ait pas encore supplée les pouvoirs publics qui se désintéresse  totalement de notre patrimoine, en prenant la décision d'empêcher ce monument de se dégrader ainsi.

10/05/2012

Dolmen du Prieuré (Saint-Nazaire, 44)

Dolmens, les trois pierres, dolmen du Prieuré, Saint-Nazaire, 44, Loire-Atlantique

Le dolmen du Prieuré est aussi appelé dolmen des trois pierres. Il est situé en plein centre ville, occupant la partie sud d'un petit square, ) 400 mètres à l'ouest du port, sur la place du dolmen, formée à l'intersection de la rue du Dolmen et de la rue du Menhir.

Ce dolmen est dit de type trilithe, car il est constitué de deux pierres vericales sur lesquelles repose une 3ème pierre horizontale.

Hauteur: 3m

Longueur: + 3m

Dolmens, les trois pierres, dolmen du Prieuré, Saint-Nazaire, 44, Loire-Atlantique

 

 

 

Juste à côté, se dresse un grand menhir. D'autres pierres éparses sont conservées dans les environs, absorbées par le paysage urbain.

 

 

 

Datation: Néolithique. A l'origine, ce dolmen était érigé dans le domaine clos du Prieuré de Penhoët, d'où sa domination dans les documents antérieurs à la Révolution française. Au XIXème siècle, il est même dénommé "Dolmen de la Métairie" ou "Dolmen du Bois Savary".

L'aspect actuel du dolmen est le résultat de destructions et d'aménagements successifs, à tel point que certains auteurs ont mis en doute son authenticité.

Les plus anciennes gravures et les plus anciens textes, indiquent que les trois pierres en trilithe sont disposées de cette façon avant le début du XIXème siècle, bien avant l'expansion de la ville dans ce secteur.

Des clichés remontant à 1895-1910 indiquent que l'aspect actuel du monument est antérieur à cette époque.

En 1883, René Kerviler, archéologue et ingénieur ayant construit le bassin du port de Saint-Nazaire, décrit ainsi le dolmen:

" Dolmen du Prieuré, dans la nouvelle ville de Saint-Nazaire. C'est un immense trilithe, de deux mètres de heuteur et de 3m40 de table, avec des débris de galerie couchés en arrière. On l'a conservé intact au milieu de cette petite place, au milieu d'un square; et Saint-Nazaire est sans doute  la seule ville de France qui possède un dolmen authentique  dans ses murs. M.Carro en a donné deux lithographies assez exactes dans son Voyage chez les Celtes (1857). "

Alors là, excusez-moi M. Kerviler, j'ai le regret de vous informer que j'ai vu plusieurs villes, petites certes, qui possèdent en leurs murs des sites mégalithiques.

La place des autres éléments mégalithiques disposés dans le sqaure; est bien plus récente. En particulier le menhir situé à côté du dolmen: il n'est pas dans son site d'origine. Il n'apparait pas sur les documents anciens, pas plus que sur des gravures, ni sur les cartes postales du début du XXème siècle. Une photo de cette période le montre couché, derrière le porche. S'il s'agit d'un élément mégalithique, il est impossible de savoir si c'est un menhir déplacé ou un lément du dolmen retrouvé à proximité lors de travaux.

Domen classé MH en 1889.

 

09/05/2012

Abbaye de Blanche-Couronne (XIiè s.) La Chapelle-Launay, 44

zd.png


La première date connue est 1161, Ernaud, abbé de Blanche-Couronne, est l'un des juges qui arbitrent un différend entre les chanoines de la cathédrale Saint-Pierre de Nantes et les moines de Quimperlé pour la propriété de l'église de Notre-Dame dans la ville de Nantes. Une notice du cartulaire de Quimperlé lui donne le nom d'Hervé.

Le calendrier eclésistique de Nantes fixait à l'an 980 la fondation de l'abbaye de Blanche-Couronne, mais les documents font défaut jusqu'au XIIème siècle.

z.jpg



L'abbaye de Blanche-Couronne est fondée selon l'ordre cistercien du XIIème siècle, le long de l'ancienne voie romaine de Rochefort.



1180: plusieurs abbayes, dont celle de Blanche-Couronne, contribuent à l'achèvement de l'église de la Grainetière. Certains auteurs pensent que l'abbaye aurait été fondée pour seize religieux (venus, semble-t-il, de l'abbaye de la Grainetière, près des Herbiers, au diocèse de Luçon en Vendée) en 1160.

1188: Guérin Seigneur de Saint-Étienne-de-Montluc donne les dîmes de la paroisse de la chapelle Launay au chapelain de l'abbaye. À cette occasion, le prieur de Pontchâteau, Hugon qui devait recevoir ce subside émet une protestation mais la justice donne raison au Seigneur et dîmes restèrent aux mains du chapelain.

1234: elle est honorée d'une bulle de Léon IX lui conférant de grands privilèges.

1410: la bulle du pape Jean XXIII prononce formellement que l'abbaye est de l'Ordre de Saint Benoît.

1463: un aveu rend hommage au duc de Coislin pour une étendue de 200 journaux et la maison abbatiale, son église et le cloître abritent alors 16 religieux.

1638: L'abbaye Blanche-Couronne, qui a compté, parmi ses abbés, des cardinaux de Mâcon et de Lorraine, a été réformée par Claude Cornulier, de 1638 à 1681.

1652: adhésion de la congrégation des Bénédictins de Saint-Maur, qui reprennent l'abbaye en 1719, réparent la chapelle, ainsi qu'une partie des bâtiments en 1743.

1765: elle est rattachée à celle de Saint-Jacques de Pirmil.

1774: liies moinequittent l'abbaye pour se retirer à Pirmil.

1790: devient un bien national. Revendue en 1791 pour 120.000 francs à René Vigneron de la Jousselandière, homme de loi administrateur de la Vendée, qui vient y habiter à partir de 1794. 

1841: devient propriété de la famille Lecadre, négociant français, propriétaire de plusieurs habitations aux Antilles.

1922: le département devient propriétaire pour en faire un hospice d'aliénés. Cela durera 7 ans. 

1940: occupation allemande.

1975: deux associations se créent pour sauvegarder le bâtiment.

1993: devient propriété de la commune de La Chapelle-Launay, pour les deux tiers. L'autre tiers appartient à l'association "les compagnons de Blance-Couronne" qui se charge de l'animation du lieu et des travaux de sauvegarde.

1994: bâiment classé en totalité MH.

 

Abbaye de Blanche-Couronne - La Chapele-Launay.jpg


L'église de l'abbaye détenait autrefois les tombes suivantes:

zc.jpg


Bonabry de Rochefort,

Etiennette, épouse de Josselin de la Roche-Bernard,

Hervé de Blain,

Eon de Rochefort, vicomte de Donges, 

Gillette de Rochefort, dame de Rohan,

Claude Cornulier, évêque,

Pierre Cornulier, conseiller au Parlement, évêque de Rennes, décédé en 1639.

Maire d'Ancenis







 

z le cloitre.jpg






08/05/2012

Menhir de La Morandais (Besné, 44)

Menhir, La Morandais, Besné, 44, Loire-Atlantique, Bretagne, Mégalithe


Menhir, La Morandais, Besné, 44, Loire-Atlantique, Bretagne, Mégalithe


Ce menhir est situé à 2 km au sud de Besné, et à 300 m au sud du village de la Morandais. Dans une zone humide sur les bords du canal de la Taillée.



Il fait une hauteur de 1,50 m pour une largeur à la base de1,00 m et une épaisseur de 0,40 m

 

Menhir, La Morandais, Besné, 44, Loire-Atlantique, Bretagne, Mégalithe


07/05/2012

Pierre de La Chopinière (Soudan, 44)

La Chopinière, Soudan, Mégalithe, 44, Loire-Atlantique, Bretagne


La Chopinière, Soudan, Mégalithe, 44, Loire-Atlantique, Bretagne


Ce mégalithe dénommé ainsi est classé ou incrit aux MH depuis 1992 date du Néolithique.



Il se trouve au lieux-dit le Bois de la Champais, lequel est une propriété privée.

Château de La Vrillière (XVIIè s.) La Chapelle-Basse-Mer, 44

Château_de_la_Vrillère.jpg


Château reconstruit au début du XVIIe siècle à partir d'un logis de la fin du XVe siècle. L'ensemble  s'articule autour d'une cour rectangulaire à laquelle on accède par un portail de style classique.

Au sud-est du jardin se trouve une fuye circulaire qui a perdu sa coupole en pierre de taille mais qui conserve ses boulins en pillettes de terre cuite.

Iscrit au MH en 2001

Le château est une propriété privé, il ne se visite pas. 

 

    

Dolmen de La Briordais (St-Brévin-les-Pins, 44)

Dolmen de La Briordais, St-Brévin-les-Pins, Bretagne, Loire-Atlantique, Mégatlithes


Le dolmen de la Briordais est aussi appelé dolmen de Moulin Chevalier, ou encore dolmen du Quarteron des Chevallais.

Dolmen de La Briordais, St-Brévin-les-Pins, Bretagne, Loire-Atlantique, Mégatlithes


Malheureusement, il est un site mégalithique ruiné.


Il forme un petit tertre d'environ 10 m de long sur 5 m de large, au sommet duquel reposent plusieurs pierres en deux endroits distincts. La partie est pourrait comporter une table de couverture.


Situation: dans le nord-est de la commune, près des lieux-dits de La Briordais et du Moulin Chevalier, au milieu des champs.