26/11/2012

NDLL

63171_279740655462367_283787442_n.jpg

 

Cela faisait longtemps que je désirai m'exprimer sur ce sujet: est-il souhaitable que la Bretagne dispose d'un 9ème aéroport ? 

Je ne dispose pas de toutes les données. En avons-nous réellement besoin ? 


Ce que je sais:

- Château-Bougon, l'aéroport de Nantes est, paraît-il, saturé. 2011 a connu une augmentation de 7% du traffic passagers,

- Un agrandissement de l'actuel aéroport n'est pas envisageable.

- Le projet d'un nouvel aéroport à NDDL remonte à...... 1974, le dossier rencontrait déjà pas mal d'opposition,

- En sept. 2011, l'aéroport NANTES-ATLANTIQUE fut nommé meilleur aéroport européen par ses pairs,

Ce qui est évident:

- En cette période de crise économique, construire un nouvel aéroport est-il vraiment opportun ? Si besoin il y a, reporter paraît plutôt sage dans la mesure où cette dépense de deniers publics pourrait être utilisée à de meilleures fins. Certains diront que la crise ne va pas durer et qu'il faut voir plus loin...

- Voir plus loin est compréhensible dès lors que notre vision du monde actuel n'est pas erronée. Il ne faut pas oublier que les sources d'énergies fossiles ne sont pas inépuisables, 

- Il existe déjà des aéroports flambant neufs mais qui restent vides. Exemples: Huesca, Villareal (Espagne),

(espagne-un-aeroport-a-1-milliard-d-euros-abandonne-15242....)

- Un nouvel aéroport se traduit par la destrucion de terres agricoles, la bétonnisation induira une imperméabilisation des sols, 

- C'est aussi la destruction d'espaces de biodiversité, faune et flore deviennent des aspects futiles face à des impératifs économiques qui reposent sur des prévisions hypothétiques, des projections douteuses. En attendant, disparaîtront nos salamandres etc..

- L'ouverture d'un aéroport à NDLL entraînant la fermeture de celui de château-Bougon, laisse à penser qu'une vaste opération immobilière va s'en suivre dans la réhabilitation de ces terrains libérés...


A l'heure où le gouvernement Ayrault prône la concertation dans tous les domaines, l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes n'est pas un sujet à débattre. Les expulsions ont déjà commencé, les terrains sont cernés par des brigades de CRS et les heurts avec les opposants se font plus nombreux...

Et les médias nationaux taisent les évènements, les J.T n'en parlent pas, traduisant de plus en plus cette réalité: si rien n'est montré à la télévision c'est parce que ça n'existe pas ! Ben voyons ! 

Mais le breton est tenace ! N'oublions pas qu'en 1981, le projet d'une centrale nucléaire à Plogoff fut avorté...

 

aéroport,notre-dame-des-landes,nantes,huesca,villareal,crise économique,manifestation

Une du Monde de jeudi 8.11.

2012


Le 17 novembre, des cars seront mis à la disposition des franciliens: réservez votre place (50€ env. pour un aller-retour) et précisez l'heure souhaitée (vendredi 16.11 à 14h ou en fin d'après-midi, ou samedi 17.11 à 5h du matin): réservation par mail au: bus17novembreparisidf@riseup.net


en savoir plus:                           Un-refus-persistant


28/05/2012

2012, 2 juin: Tous à Nantes

 

26083_1.jpg


Goulard et Bretagne Réunie décentralisation [2/12/11] Pôles métropolitains, opportunité ou menace pour la réunification de la Bretagne ? [6/10/10] Financement des compétences transférées : la Loire-Atlantique a déposé deux recours contre l'État Appel Bretagne Réunie appelle les Bretons à se mobiliser pour la réunification samedi 2 juin à Nantes Source : Bretagne Réunie Porte parole:Yannick COCHER Publié le 24/05/12 18:47

NANTES/NAONED—A Nantes se tiendra le samedi 2 juin, un des 3 grands meetings organisés par le PS pour les élections législatives (avec Lille et Paris). L'acte 3 de la décentralisation est programmé par le président Hollande et le gouvernement Ayrault, pour le début de cette nouvelle législature 2012-2017 comme faisant partie des solutions pour réformer la France.

– Pour montrer aux plus hauts responsables de l’État, la détermination des Bretons à faire aboutir la réunification de la Bretagne,

– Pour montrer une fois de plus le décalage grandissant entre les légitimes revendications de la société civile bretonne et les blocages institutionnels organisés depuis 40 ans par les élus,

– Pour démontrer qu'une vraie décentralisation passe par des vraies régions et non par des découpages technocratiques rejetés par les populations, 

Source : http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=26083
Copyright © agencebretagnepresse.com

14/06/2011

44=BREIZH, pour la Réunification de la Bretagne

breizh2.gif

Le 18 juin, la « Bretagne en résistance » exprimera à Nantes sa détermination pour interpeller les pouvoirs publics et les médias et réclamer la possibilité de choisir librement leur cadre institutionnel après près de 40 ans de partition administrative de la Bretagne. Pour la première fois une grande manifestation se dirigera vers le palais de la région des Pays de la Loire, en passant devant le palais de Justice pour réclamer « Justice pour la Bretagne » et dénoncer le harcèlement judiciaire à l’encontre des militantes et militants de la Réunification; devant les locaux de Ouest-France et France Bleue pour exiger la « suppression des frontière administratives dans l’information en Bretagne »; et devant les locaux de France 3 PdL pour réclamer « du breton dans ma télé ».

affiche 1.jpg

breizh.gif

Ce sera aussi le jour pour nous, organisateurs, de proposer et défendre la plateforme « Bretagne en résistances », propositions pour construire l’unité administrative de la Bretagne. Cette plateforme élaborée dans la concertation et avec le soutien de nombreux acteurs de la Réunification, se veut être le support d’une action la plus collective possible vers l’unité de la Bretagne. Dirigée vers différents interlocuteurs elle propose des initiatives s’ajoutant à celles de plus d’une centaine de mairies (voeux pour l’unité, présence du Gwenn ha du, ..) ou voulant prolonger les actions déjà entamées au sein du Conseil Régional de Bretagne ou du Conseil Général de Loire-Atlantique.

 

Nous la proposerons comme un outil permanent et évolutif pour construire l’unité de la Bretagne.

 

 

 

affiche 2.jpg

 

 

 

 

 

 

bigouden.gifLes organisateurs de la manifestation :

- 44=BREIZH, BRETAGNE RÉUNIE, AGENCE CULTURELLE BRETONNE DE LOIRE-ATLANTIQUE, KEVRE BREIZH

 

 

 

6-picture9.gifIls appellent à la manifestation :

- A gauche toute – Saint-Herblain

- AFB / EKB : Alliance Fédéraliste bretonne / Emglev Kevredel Breizh

- Alternatifs 44 : Solidarité, Ecologie, Féminisme, Autogestion

- Ar Falz : Breizh, Laïkelezh, Sevenadur

- Bertaeyn Galleizz : Le gallo, la langue romane de Bretagne

- Bodadeg ar Sonerion : Assemblée des sonneurs

- Breizhistance : Indépendance et Socialisme

- Bretagne plus : culture et débats

- Bretons de Saïgon

- Bretons du Monde

- Collectif breton pour la Démocratie et les Droits de l’Homme

- Comité breton de solidarité avec le peuple basque

- Coordination Bretagne Indépendante et Libertaire

- Dihunerien : Production et Diffusion de Spectacles

- Diwan : Réseau d’écoles associatives, gratuites et laïques en langue bretonne

- Enorzh : Association Culturelle de Nort-sur-Erdre

- FALSAB : Confédération des Jeux et des Sports traditionnels de Bretagne

- Gouelioù Breizh : Fêtes traditionnelles de Bretagne

- Gwen Menez : Celtival, le Festival de Guéméné-Penfao (Loire-Atlantique)

- Hydromel : le fanzine des musiques breizzoues

- Identité bretonne : une identité à partager

- Institut Culturel de Bretagne

- L’Union Démocratique Bretonne

- Le Modem 44

- Le Nouveau Parti Anticapitaliste 35

- Le Parti Breton

- Les Jeunes Ecologistes 35

- SCALP Nantes

 

 

 

 

plateforme.jpg

 

 

 

platformbzg.png