26/11/2012

NDLL

63171_279740655462367_283787442_n.jpg

 

Cela faisait longtemps que je désirai m'exprimer sur ce sujet: est-il souhaitable que la Bretagne dispose d'un 9ème aéroport ? 

Je ne dispose pas de toutes les données. En avons-nous réellement besoin ? 


Ce que je sais:

- Château-Bougon, l'aéroport de Nantes est, paraît-il, saturé. 2011 a connu une augmentation de 7% du traffic passagers,

- Un agrandissement de l'actuel aéroport n'est pas envisageable.

- Le projet d'un nouvel aéroport à NDDL remonte à...... 1974, le dossier rencontrait déjà pas mal d'opposition,

- En sept. 2011, l'aéroport NANTES-ATLANTIQUE fut nommé meilleur aéroport européen par ses pairs,

Ce qui est évident:

- En cette période de crise économique, construire un nouvel aéroport est-il vraiment opportun ? Si besoin il y a, reporter paraît plutôt sage dans la mesure où cette dépense de deniers publics pourrait être utilisée à de meilleures fins. Certains diront que la crise ne va pas durer et qu'il faut voir plus loin...

- Voir plus loin est compréhensible dès lors que notre vision du monde actuel n'est pas erronée. Il ne faut pas oublier que les sources d'énergies fossiles ne sont pas inépuisables, 

- Il existe déjà des aéroports flambant neufs mais qui restent vides. Exemples: Huesca, Villareal (Espagne),

(espagne-un-aeroport-a-1-milliard-d-euros-abandonne-15242....)

- Un nouvel aéroport se traduit par la destrucion de terres agricoles, la bétonnisation induira une imperméabilisation des sols, 

- C'est aussi la destruction d'espaces de biodiversité, faune et flore deviennent des aspects futiles face à des impératifs économiques qui reposent sur des prévisions hypothétiques, des projections douteuses. En attendant, disparaîtront nos salamandres etc..

- L'ouverture d'un aéroport à NDLL entraînant la fermeture de celui de château-Bougon, laisse à penser qu'une vaste opération immobilière va s'en suivre dans la réhabilitation de ces terrains libérés...


A l'heure où le gouvernement Ayrault prône la concertation dans tous les domaines, l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes n'est pas un sujet à débattre. Les expulsions ont déjà commencé, les terrains sont cernés par des brigades de CRS et les heurts avec les opposants se font plus nombreux...

Et les médias nationaux taisent les évènements, les J.T n'en parlent pas, traduisant de plus en plus cette réalité: si rien n'est montré à la télévision c'est parce que ça n'existe pas ! Ben voyons ! 

Mais le breton est tenace ! N'oublions pas qu'en 1981, le projet d'une centrale nucléaire à Plogoff fut avorté...

 

aéroport,notre-dame-des-landes,nantes,huesca,villareal,crise économique,manifestation

Une du Monde de jeudi 8.11.

2012


Le 17 novembre, des cars seront mis à la disposition des franciliens: réservez votre place (50€ env. pour un aller-retour) et précisez l'heure souhaitée (vendredi 16.11 à 14h ou en fin d'après-midi, ou samedi 17.11 à 5h du matin): réservation par mail au: bus17novembreparisidf@riseup.net


en savoir plus:                           Un-refus-persistant


14/10/2012

Bienvenue en Celtie (MODIFICATIONS EN COURS)

1-Accueil Celtijima


hermines début de texte Bienvenue dans le monde de BREIZH SPIRIT. Je vous propose de découvrir un monde qui oscille entre légendes & réalités. D'inspiration celtique, ce site vous fera, j'espère, découvrir les multiples facettes d'un peuple jugé injustement tourné vers le passé alors qu'il n'en est rien. hermines fin de texte
Les traditions bien ancrée font revivre nos ancêtres!

Se pencher sur ses origines (rubrique I "Culture Celte": sommaire-culture-celte.html ) ou sur son passé, est un enrichissement personnel qui peut aider à s'accomplir. Au temps où les traditions disparaissent encore et toujours, au profit d'une "modernité" de notre société, notre diversité d'origines, de langues ou de cultures constituent un patrimoine que nous devons transmettre à nos descendants.
Ce que nous sommes, nous le devons à nos ancêtres. Oublier nos coutumes c'est aussi les oublier définitivement. Pour résumer:

hermines début de texte

"Comment savoir où l'on va, si l'on ne sait pas d'où nous venons!"

hermines fin de texte

J'espère que vous y trouverez des découvertes intéressantes. Entre monts et vaux, entre Armor et Argoat, la Bretagne regorge de légendes  sommaire-contes-legendes-de-bretagne.html  vous expliquant la naissance de tel lieu ou de tel procédé...

Vous trouverez également d'autres légendes issues de nations Celtes:

ECOSSE ( rubrique C),  sommaire-contes-legendes-d-ecosse.html
Iles ORCADES (rubrique C),  sommaire-contes-legendes-des-orcades.html
IRLANDE (rubrique D),  sommaire-contes-legendes-irlandais.html
PAYS DE GALLES (rubrique E),  sommaire-contes-legendes-gallois.html
CORNOUAILLES (rubrique F),  sommaire-contes-legendes-de-cornouaille.html
Iles ANGLO-NORMANDES (rubrique F)  sommaire-contes-legendes-anglo-normands.html
Iles de Man (rubrique G),  sommaire-contes-legendes-de-l-ile-de-man.html
GALICE (rubrique H1)   sommaire-contes-legendes-de-galice.html
Asturies (rubrique H2)  sommaire-contes-legendes-des-asturies.html

Et puisque les Celtes ont  laissé des traces un peu partout en Europe, vous trouverez d'autres contes & légendes issus:

WALLONIE (rubrique J1),   sommaire-contes-legendes-de-wallonie.html

PAYS BASQUE (rubrique J4), sommaire-contes-legendes-du-pays-basque.html

Contes divers (rubrique J2),

Contes d'Enfants (rubrique J5)


Peut-être pas purement d'origine celtique, j'ai tenu à y joindre des contes écrits par des enfants issus de Bretagne (rubrique J5), des Contes Normands, aux bons souvenirs de mon père ( rubrique J3sommaire-contes-legendes-de-normandie.htm  de même que des Contes du Pays Basques, par solidaité régionaliste (rubrique J4).

A ces contes, bon nombre d'entre nous ont souvent entendu leurs aieux citer des dictons bretons aux côtés de Pensées Celtes (rubrique O1)


Sans doute quelque peu superstitieux et avide d'une certaine rationalité, toute aussi merveilleuse qu'elle puisse être, les bretons ont depuis toujours tenté d'expliquer le "pourquoi des choses" et le "pouquoi du comment". Entre féeries et malédictions, les légendes ont pris une place importante dans le quotidien du peuple breton, à un tel point que celles-ci ont depuis bien longtemps franchies les frontières du pays.

Pour rêver, comme pour penser, il faut manger sainement, donc vous n'échapperez pas à ma rubrique Gastronomie (rubrique N ).Je ne manquerai pas d'approvisionner ce site aussi souvent que possible. Je requiert votre indulgence concernant la quantité et la qualité des informations que j'éditerai. Il est fort probable que je fasse des omissions involontaires, ou que des erreurs soient comises quant aux contenus. Je compte pour cela sur vous et vos commentaires, afin que toute erreur soit corrigée.

Quant aux sources ( rubrique Z ), je n'hésiterai pas à vous les donner.

Vous n'échapperez pas non plus à mes Coups de Gueule (rubrique Q)

 

Enfin, je vous donne rendez-vous en rubrique Z1 qui essaiera de tenir à jour les différentes dates de concerts et festivals celtes.

hermines début de texte

"Bhí sin ann agus is fada ó bhí..."
"Il était une fois, et c'était il y a bien longtemps..."

hermines fin de texte (formule traditionnelle irlandaise)

ESPRIT CELTE



TERRES CELTES

 

celtbar

 

BREIZH
(Bretagne)

 Breizh1


Devise 

"Kentoc'h mervel eget bezañ saotret" en breton.
(En français, « plutôt la mort que la souillure » )

L'hymne national

watch?v=BEkwReJlNbc

 " Bro gozh ma zadoù" (Vieux pays de mes pères).
(Il est chanté sur la musique de l'hymne national gallois.)

LANGUE

 Breton / Gallo

celtbar

 

CORNWALLS
(Cornouailles)

 Angleterre



Devise

«Onan Hag Oll» (en français : « Un et Tous ».

LANGUE
La langue Cornique, langue régionale du Royaume-Uni. Elle a de nombreux mots en commun avec le Breton auquel elle était presque identique au Moyen Âge.

celtbar

 

SCOTLAND
(Ecosse)

 écosse

Devise nationale 

"Nemo me impune lacessit" (latin)
(en français: nul ne m'agressera impunément)


Hymne national

watch?v=TwlYLRbhJzc

"The Flower of Scotland"
Symbol : le chardon.




celtbar

 

EIRE
(Irlande)
irlandeirlande 1





Devise nationale 

"Éire go deo" (l'Irlande toujours)

 

Hymne national 

a0Zop1X-eXo

"Amhrán na bhFiann"

(Hymne du Soldat)

celtbar

 

ILE DE MAN

 

Ile de ManAngleterre









Hymne national

"Arrane Ashoonagh dy Vannin"

celtbar

 

ORCADIAS
(îles des Orcades)

 écosse





celtbar

 

Iles ANGLO-NORMANDES

 Angleterre





celtbar

 

CYMRU
(Pays de Galles)

 pays de galles





Devise nationale 

 "Cymru am byth"
(« Vive à jamais le Pays de Galles »)


Devise royale 

Y ddraig goch ddyry cychwyn
(« Le dragon rouge donne de l'élan »)



Hymne national 

watch?v=JP4qbQ2UXuY

Hen Wlad Fy Nhadau (« Vieux Pays de nos Pères »),
pratiquement la même chanson que l' Hymne Breton.

LANGUE

 Le Gallois

celtbar

ASTURIAS
(Les Asturies)
95px-Escudo_de_Asturias.svgEspania













Devise

" Hoc signo tuetur pius hoc signo vincitur inimicus"

celtbar

 

GALICIA
(Galice)
95px-Escudo_de_Galicia.svgEspania
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
celtbar
 
 

<a href="http://www.annuaireblogs.org" title="Annuaire blogs - Top Blogs">Blog</a>

 

08/09/2012

1772, 19 juin - Acte de Naissance de Sophie Trébuchet

Sophie Trébuchet, mère de Victor Hugo

1772.06.19, acte de baptme de Sophie Trébuchet, mère de Victor Hugo.jpg


02/09/2012

1817.05.06 - décès de Charles Alexis de Lespinat à Nantes

1817.05.06 - Décès e Charles Alexis de Lespinat (1776-1817).jpg

1796.04.14 - Acte de décès de Charette de la Conterie

1796.04.14 - François Athanase CHARETTE de la Conterieextrait acte de décès.jpg

1796,nantes,charette de la conterie,chef vendéen,couans

1794.07.09 (21 messidor An II) - Comité de Salut Public à Nantes

1794.07.09 (21 messidor An II) - Lettre du représentant à Nantes au Comité de Salut Public.jpg

1794.01.27 - Condamnation à mort à Nantes

1794.01.27 - Condamnation à mort - Nantes.jpg

1794 (nivôse An II) - Arrêté de Carrier

1794, Nivôse An II -  Arrêté de Carrier - Nantes.jpg

1794 - A propos de Luynes, Chef Vendéen

1794 - Nantes,  à propos de Luynes (chef vendéen.jpg

1793.08.08 - Lettre de Bordeaux à Nantes

1793.08.08 - Lettre de Bordeuax à Nantes.jpg

1793 - Lettre du Représentant Carrier au Général en Chef

1793 - lettre du représentant Carrier au Gal en chef - Nantes.jpg

1793 - Chant du départ de l'Armée des Chouans

1793 - Chant du départ de l'Armée des Chouans - Nantes.jpg

28/08/2012

Bro Naoned (Pays Nantais)

9 -Map-Bro-Naoned.png

23/08/2012

1564.11, le 28 - Geoffroy DROUET de LANGLE, 1er Maire de Nantes

1564.11, le 28 - 1er maire de Nantes 2.jpg

1564.11, le 28 - 1er maire de Nantes.jpg

geoffroy_drouet_de_langle.jpg

1514.01, le 9 - Décès d'Anne de Bretagne

1514.01, le 9 - Décès d'Anne de Bretagne - Tombeau lOUIS xii ET ANNE DE BZH.jpg

Tombeau d'Anne de Bretagne et Louis XII

 

1514.01, le 9 - décès d'Anne de BzhSculptures-Tombeau-Louis-XII.jpg

 

1514.01, le 9 - Décès d'Anne - transi-Louix-XII-Anne-de-Bretagne-1024x717.jpg

Transi d'Anne de Bretagne et Louis XII

 

1514.03, le 19 - Reliquaire du Coeur d'Anne de B déposé au couvent.JPG

Reliquaire du Coeur d'Anne de Bretagne, déposé au couvent des Carmes, Nantes (44)

1488.09, le 2 - Mort de François II de Bretagne à Couëron (44)

1488.09, le 2 - Mort de François II à Couëron - Gisant de la cathédrale de Nantes.JPG

Gisant de François II de Bretagne, Cathédrale de Nantes



753 - Création de la Marche de Bretagne par Pépin le Bref

753 - Marches_de_Bretagne1.jpg

22/08/2012

Histoire des armoiries de la ville de Nantes

hermines début de texte.gifnantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,herminesL'histoire des armoiries de la ville de Nantes commence au XIVème siècle avec le sceau de l'ancien,ne prévôté, sceau qui représente le duc de Bretagne dans une frêle embarcation, brandissant une épée, pour protéger la capitale de son duché.


hermines début de texte.gif

nantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,herminesAu XVème siècle, lors des funérailles de la Reine en 1514, la barque évolue en une nef d'or. Le blason de la ville devenant "De Gueules au navire d'or habillé d'hermines, voguant sur une mer de sinople, au chef d'hermines, l'écu timbré d'une couronne comtale et entouré d'une cordelière", blason souvent accompagné de la devise:

"Oculi omnium in te sperant Domine"                                                                            (les yeux de tous se trouvent vers toi et espèrent le Seigneur).

Particularités:

- la mer de sinople, ie, verte et non pas d'azur comme c'est très fréquent en héraldique, est la couleur symbolisant la rivière qui se jette dans l'océan.

- la cordelière, insigne de l'ordre fondé par Anne de Bretagne en l'honneur de Saint-François d'Assise, patron de son père François II, devînt ornement de la reine, elle l'introduisit sa mode à la cour de France.

hermines début de texte.gif

nantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,herminesAu XVIIIème siècle, la ville se transforme, et ses armoiries suivent son évolution. En 1754, une couronne murale et crénelée remplace la couronne comtale, représentant les fortifications en cours de démolition.

Pendant la Révolution, le navire cède sa place à une statue de la liberté.

nantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,hermines


Toujours "De gueules au navire d'or habillé d'hermines", est rajouté un attribut napoléonien: la couronne sommée d'un aigle.



hermines début de texte.gif

nantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,hermines3 février 1816, par lettres patentes de Louis XVIII, les anciennes armoiries sont rétablies ("De gueules au navire d'or habillé d'hermines").

A l'initiative d'un préfet, la devise change et devient:

"Favet Neptunus Eunti" (Que Neptune favorise le voyageur)



hermines début de texte.gif

nantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,hermines4 janvier 1945: la ville reçoit la croix de la Libération. Elle sera rajoutée et positionnée à la base du blason le 11 novembre 1948.


hermines début de texte.gif

1986: l'hermine a disparu

 

nantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,hermines     

hermines début de texte.gif

2005: les hermines sont toujours absentes. 

 

nantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,hermines

 

Question: qu'est-ce qu'un blason ?

Ne doit-il pas représenter sa ville ? Malgré son histoire ancienne, le logo de la ville de Nantes oublie totalement son passé, comme si Nantes était une de ces villes nouvelles sorties de terre en région parisienne, une ville sans Histoire, avec dans l'idée:

- Montrer que Nantes est une ville moderne, regardant vers le futur

- Oublier sa région historique, la Bretagne, et tout miser surt la création d'une nouvelle identité "ligérienne" accompagnant cette région factice et incohérante qui apparu en 1955: les Pays-de-Loire.

nantes,bretagne,histoire,armoiries,héraldique,armoirie de la ville de nantes,hermines


 


 



22/06/2012

2012.06, le 30 - Sus aux Préfectures & sous-préfectures !!!

198222_2207708769440_767484315_n.jpg


Le comité local de Lorient de Bretagne Réunie a initié un appel à se rassembler devant les préfectures et sous-préfectures de Bretagne le samedi 30 juin à 14h. En effet, le 30 juin 1941, le gouvernement de Vichy signait un décret qui pour la première fois séparait administrativement le pays nantais des 4 autres départements bretons. En 1972, cette première partition était entérinée par la création du conseil régional des "Pays de la Loire".

Nous nous joignons à cet appel. Dans leur projet de gouvernement, François Hollande et le Parti Socialiste français disent vouloir "répondre aux demandes citoyennes, rééquilibrer nos institutions, simplifier nos administrations, encourager la démocratie territoriale, une meilleure prise en compte de la démocratie participative.". Ils proposent "une loi sur le renforcement de la démocratie et des libertés locales". 

Nous les prenons au mot et leur demandons de répondre aux demandes des citoyens de Loire-Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne, ainsi que des milliers d'élus et des centaines de collectivités locales, qui tant en pays nantais que dans la région administrative Bretagne réclament depuis des années un processus démocratique autour de la réunification de la Bretagne. 

Marilyse Lebranchu, aujourd'hui ministre de la décentralisation, votait au mois de décembre dernier une loi qui aurait permis à la population de Loire-Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne de se déterminer sur la question de la réunification. Nous attendons à ce que le nouveau gouvernement tienne ses promesses démocratiques et enclenche dans le cadre de la décentralisation la réunification administrative de la Bretagne.

Lieux des rassemblements listés à l'heure actuelle :
(n'hésitez pas à nous contacter pour nous indiquer l'éventualité d'un rassemblement dans une autre sous-préfecture. Ex : Morlaix, Saint-Brieuc, ...)

56 VANNES                            22 LANNION                          29 QUIMPER                        
     LORIENT                               GUINGAMP                             BREST
     PONTIVY                               DINAN


           44 NANTES                                    35 RENNES

                       SAINT NAZAIRE                              FOUGERES
                       CHATEAUBRIANT


01/06/2012

Dormir sur le D'Ô (Nantes, 44)

Dormir sur le D'Ô, Nantes, Erdre, hébergement insolite, insolite


Dormir sur le D'Ô, Nantes, Erdre, hébergement insolite, insoliteLe DÔ est un ancien bateau promenade parisien ancré sur l'Erdre, proposant une chambre d'hôtel et un lieu de réception.

Situation: à moins de 100 mètres du tramway, en plein coeur de Nantes.

Péniche de 40m2, avec un pont terrasse intérieur-extérieur


Dormir sur le D'Ô, Nantes, Erdre, hébergement insolite, insoliteParticularité du bateau: la pièce à vivre. Elle dispose d'un meuble unique, à l'intérieur duquel sont escamotées les partioes cuisine et couchage. Une fois déployé, ce meuble dévoile une cuisine toute équipée, un lit confortable sur rtoulettes et une large table repas.


Contact

tél: 06 82 51 56 58


30/05/2012

Château de La Gaudinière (XVIIIè s.) Nantes, 44

Châteaux, La Gaudinière, Nantes, 44, Loire-Atlantique, Bretagne


Châteaux, La Gaudinière, Nantes, 44, Loire-Atlantique, Bretagne


XVIIIème siècle: à la fin du siècle, le château fut la propriété de la famille Chaurand, une riche famille d'armateur nantais en relation avec les Beauharnais et les Tascher de la Pagerie.

1814: il change de propriétaire avant de passer sous la Restauration à la famille Goüin, amis et anciens voisins des Balzac à Tours.

La propriété est alors composée d'une maison d'habitation avec cour d'honneur, d'une chapelle, d'un jardin anglais avec orangerie, d'un verger avec étang et d'un bois. Elle offre un cadre agréable pour un gentleman farmer manifestant de l'intérêt pour la nouvelle mode des jardins d'agrément et pour les plantes venues d'Amérique et récemment introduites comme le magnolia et le cyprès-chauve.

1857: le château et son parc de 8 hectares est racheté par le banquier J. Brousset, parent des Goüin. Le parc connaît alors des extensions et des embellissements notables avec le concours de l'architecte-paysagiste Provost.

1864-1873: il fait édifier le château actuel sur l'emplacement de la précédente demeure. Les briques rouges tranchent avec le blanc du tuffeau habituellement utilisé pour les folies nantaises et les grandes demeures bourgeoises des bords de l'Erdre. C'est également en 1864 qu'est introduit et planté près du château un séquoia géant d'Amérique du Nord, dans la partie haute du parc. Le parc atteint une superficie de 17 hectares en 1881.

1918: la famille Belot devient propriétaire du domaine, elle entreprend alors la restauration du parc avec l'aide des frères Lizé, horticulteurs-paysagistes nantais renommés. Elle revend le parc à la ville de Nantes en 1936 avant de vendre le château à la Fondation d'Auteuil en 1942.

1948: la Caisse régionale d'assurance maladie rachète le château afin d’y créer un centre de rééducation fonctionnelle.

1980: la Ville de Nantes rachète le château et ses abords.

28/05/2012

853: Nouveau Pillage de Nantes (Erispoë & Sidric c. Gotfried)

 

loire---les.jpg

Période: Invasions Normandes (830-996)

Lieux: ville de Nantes , île de Bièce (Beaulieu)



image-001,24,001,3512-erispoee.jpg


Erispoë

Sidric, cousin du roi Lotric de Danemark

105 drakkars

VICKING.jpg



Gotfried (Godefroy), Général Danois

200 drakkars


 

853 - erispoe.jpg

hermines début de texte.gif853, juillet: une nouvelle troupe de Danois, qui avait déjà ravagé les bords de la Seine jsuqu'à Rouen, rentre dans la Loire, conduits par leur chef Gotfried, comptant y faire de nouvelles prises. Ils s'emparent de la vile de Nantes, en partie abandonnée et détruite depuis la prise de 843. Ils pillent ce qui reste, et installent leur quartier général dans l'île de Bièce, actuelle île Beaulieu. Ils y construisent un fort et des magasins pour y conserver leurs vicres et leur butin. 

hermines début de texte.gif

854: quelques mois plus tard, une aure flotte danoise arrive sur les bords de l'île de Bièce, ayant le même dessein. Tentés par le butin qui s'y trouve, ils se disposent à en faire le siège. Mais leur chef, Sidric, se sentant en état d'infériorité numérique, fait appel à... Erispoë pour vaincre son rival.

Erispoë y consent et lui confie une partie de ses troupes moyennant la promesse, en cas de succès, que Sidric restituera l'île de Bièce aux Bretons. Le combat s'engage aussitôt et l'île est assaillie de tous côtés de la pointe du jour au crépuscule avec des pertes très importantes dans les deux camps. 

Se sentant très affaiblis, les Danois de Gotfried craignent une seconde attaque qui serait très destructrice pour eux. Ils proposent donc à Sidric un partage de leur trésor. Sidric, blessé au cours de la bataille, accepte la proposition, et passe du côté de ses adversaires, établissant un accord pour faire cesser les combats.

hermines début de texte.gif

Conséquences

Une fois le partage fait, les Danois abandonnèrent Nantes, mais ne quittent pas la Loire pour autant. Ils continuent d'y excercer les mêmes méfaits.

Les Bretons quant à eux, récupèrent Bièce et peuvent retournent chez eux, mais la ville de Nantes et sa cathédrale ne sont que champs de ruines. Elles resteront en l'état pour longtemps.


2012, 2 juin: Tous à Nantes

 

26083_1.jpg


Goulard et Bretagne Réunie décentralisation [2/12/11] Pôles métropolitains, opportunité ou menace pour la réunification de la Bretagne ? [6/10/10] Financement des compétences transférées : la Loire-Atlantique a déposé deux recours contre l'État Appel Bretagne Réunie appelle les Bretons à se mobiliser pour la réunification samedi 2 juin à Nantes Source : Bretagne Réunie Porte parole:Yannick COCHER Publié le 24/05/12 18:47

NANTES/NAONED—A Nantes se tiendra le samedi 2 juin, un des 3 grands meetings organisés par le PS pour les élections législatives (avec Lille et Paris). L'acte 3 de la décentralisation est programmé par le président Hollande et le gouvernement Ayrault, pour le début de cette nouvelle législature 2012-2017 comme faisant partie des solutions pour réformer la France.

– Pour montrer aux plus hauts responsables de l’État, la détermination des Bretons à faire aboutir la réunification de la Bretagne,

– Pour montrer une fois de plus le décalage grandissant entre les légitimes revendications de la société civile bretonne et les blocages institutionnels organisés depuis 40 ans par les élus,

– Pour démontrer qu'une vraie décentralisation passe par des vraies régions et non par des découpages technocratiques rejetés par les populations, 

Source : http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=26083
Copyright © agencebretagnepresse.com

24/05/2012

Château de Bois-Briand (Nantes, 44)

 

11005814.jpg

Le château de Bois-Briand fut fondé au Moyen-Âge. Il se situe au nord de la plus ancienne voie romaine de la région, laquelle épouse pratiquement l'actuelle route de Sainte-Luce ou D68.

Cette voie romaine située à l'extrémité septentrionale des zones inondables de la Loire, venait d'un lieu où il existait une villa romaine baptisée Cariacum, l'origine du château de Chassay (au sud du bourg de SainteLuce) et allait à Nantes en passant par Doulon.

Depuis les invasions barbares au VIème siècle, la paroisse de Doulon, dont fait partie le Bois-Briand, devient un domaine épiscopal, qui sera un temps spolié par Harscoët Ier de Saint-Pierre, seigneur de Retz, qui en récupère une bonne part durant le XIème siècle.

 

2005-06-14-10-43-16.JPG

1049: le Concile de Rome menace  Harscoët Ier d'excommunication

1104: Harcoët Ier se plie aux esxigences et rétrocède Doulon aux évêques, qui sera l'une des rares paroisses à être rendu à l'évêché nantais. Il restera leur propriété jusqu'à la Révolution.

1345: sous la pression du Duc de Bretagne devenu leur suzerain qui leur notifie leur incapacité à gérer leur biens, les domaines sont cédés à des familles aisées. Des seigneuries se créees alors, dont celle de Bois-Briand qui sera crée en 1405 par Geoffroy Resmond.

XVème siècle: de grandes inondations amènent les habitants à s'installer au 1er étage, en construisant une protection de terre autour de la maison. Une coursière en bois relie les chambres entre elles, mais a été démolie par la suite. Les portes sont bouchées, mais l'une d'entre elles sera partiellement réouverte en 2006.

XVII-XVIIIème siècles: le manoir médiéval est transformé en maison de plaisance et de rapport. Une façade classique et faussement symétrique fait oublier, côté Est, la base médiévale. Pendant cette période est crée un jardin de 100 m2 et une enceinte de hauts murs sur laquelle sont plantés des poiriers en espalier. Un bassin circulaire est installé au cventre du jardin à la française et l'un des côtés est aménagé en miroir d'eau sur 19m de largeur.

A la cour médiévale succède une cour de pierres dressées chant contre chant. Cette cour présente en son milieu une allée de pavés de granite carrés. Elle mène au portail distant d'un kilomètre, à la hauteur de l'actuel périphérique.

1771: la chapelle du château est consacrée. Elle sera transformée pendant la Révolution en..... écurie. Constructon de l'orangerie.

1789: le propriétaire d'alors, Pierre-Léon Le Meneust, ancien militaire du Régiment de Normandie s'est réfugié dans sa propriété de Saint-Domingue. Le Comité Révolutionnaire local constatant son absence du domaine depuis plus de 15 ans, décide l'évaluation des biens puis sa vente. Les portes de l'écurie et les fenêtres de la chapelle sont bouchées. Les croisées de l'orangerie sont percées sur la façade sud du bâtiment.

200px-François-Athanase_de_Charette_de_La_Contrie.jpg1796, le 29 mars: François-Athanase Charette de La Contrie, qui commandait l'armée Vendéenne, est fusillé à Nantes. La famille Charette s'installe à Couffé.

1906: Rachement de la commune de Doulon à la commune de Nans.

1941-1945: le châtea est occupé par des officiers allemands, les propriétaires se réfugient dans les communs et dans les combles.

1945: les anciens occupants allemands sont condamnés à refaire la toiture du bâtiment des communs, de creuser un puits en val du miroir d'eau. Ce puit sera comblé en 2006 lors des travaux d'aménagement de la promenade publique.

L'exploitation viticole et fructicole fait place à une exploitation maraîchère. 

1996: la propriété est cédée à la famille Delalonde.

1997: le Conseil Municipal de Nantes vote la réalisation d'"un lotissement dans le jardin à la française, et la récupération par la ville du Miroir d'eau et ses abords pour en faire un jardin public.

L'orangerie sert de cadre à l'enregistrement de disques, d'émissions de radio et à l'exposition de travaux d'artistes.

9432963.jpg


Dernièrement: une ferme photovoltaïque est aménagée en lieu et place du toît des bâtiments fermant la cour d'honneur, au sud, des panneaux sont installés sur plus de 250 m2.

Ce dispositif complète un ystème de production d'eau potable mis en place en 2000. L'eau puisée dans la Loire est traitée par uh dispositif de filtre à sable, charbon actif et filtrage des bactéries par rayons UV. La production d'eau brute est permise grâce à la conjonction de trois technologies: le puit, datant du XVIème siècle, la collecte des eaux fluviales et le puisage de l'eau de la Loire. 





21/05/2012

843: Prise de Nantes par les Nortmanii

 

VICKING.jpg


Période: invasions Normandes (830-996)

Lieux: Nantes (44)


714993513.jpgLambert II, Comte de Nantes

Evêque Gohard


VICKING 2.gif                                         

                                               Vikings

                                                                             67 drakkars


déols,bourges,breton,armorique,riothime,ambrosius aurélianus,euric,roi des wisigoths,burgondes,soissons

843, le 24 juin: Les Nortmanii, après avoir investi l'estuaire de la Loire remontent le fleuve et pénètrent par surprise dans la ville de Nantes, le jour de la Saint Jean-Baptiste


En ce jour, la population se recueille dans la cathédrale, sous la direction de l'évêque Gohard. Ce dernier est assassiné, les hommes sont massacrés sans pitié ou emmenés en esclavages, les femmes sont violées ou enlevées. La ville est entièrement pillée et incendiée. Les Nortmanii emportent tous els trésors de la cathédrale, puis abandonnent Nantes. La ville  est en ruine, déserte.

Les Nortmanii s'installent dans le voisinnage, continuant à terroriser et à piller sur les rives de la Loire. 

Les Bretons viendront recueillir les cendres de l'évêque Gohard, mais les Nortmanii reviendront 10 ans plus tard.


déols,bourges,breton,armorique,riothime,ambrosius aurélianus,euric,roi des wisigoths,burgondes,soissons

NB: Certains historiens émettent l'hypothèse que les Nortmanii ne seraient pas venus par hasard. Ils auraient été  diligentés par le Comte Lambert, lequel avait été déçu de ne pas avoir été choisi comme Comte de Nantes. Lorsque les Nortmanii se retirèrent, il pouvait ainsi prendre possession du Comté de Nantes.


Conséquences

Nantes est dévastée, les Nortmanii se sédentarisent dans la région, laquelle restera en ruine jusqu'à l'arrivée d'un certain Alin Barbe-Torte.










19/05/2012

753: Pépin III dit le Bref c. des seigneurs Vannetais

Période: lutte contre les Francs (474-874)

Lieux; Vannes  Pays Vannetais

Conflit: Pépin le Bref, fils de Charles Martel,  a hérité de la Neustrie et de la Bourgogne, alors que son frère re çoit l'Austrasie. Mais veut récupérer aussi la Haute-Bretagne.


pepinlebref.jpgPépin le Bref

commandant l'armée franque





Seigneurs Vannetais

(effectifs inconnus)


751: au lendemain de son couronnement, Pépin le Bref entreprend de mettre de l'ordre dans son patrimoine avec ses frères. Le Poitou, l'Anjou et la Haute-Bretagne lui sont attribués.

Or, le Pays Vannetais vient de tenter de reprendre son autonomie. Jusqu'alors, les 3 évêchés de Rennes, Nantes et Vannes avaient eu, à différentes époques, des gouverneurs civils désignés par le roi des Francs.

Ses déplacements à Rennes et Nantes sont frustueux: les deux évêchés se laissent convaincre. Quant à celui de Vannes, aucune entente possible, il va falloir faire recours à la force.  La guerre s'engage contre les seigneurs Bretons, les combats se déroulent jusqu'aux rives du Blavet.

Conséquences

Rolland de Ronceveau.jpgPépin le Bref repart rapidement. Un Comte des Marches de Bretagne est alors chargé de faire payer un tribut aux Bretons: Rolland, neveu de Charlemagne. Mais les Bretons avaient la rancune tenace: ils s'acquittèrent du paiement du tribut de façon très irrégulière.


                                                                                   Rolland, neveu de Charlemagne






753: Les Marches de Bretagne (VIIIè siècle)

Marches_de_Bretagne1.jpg



040905034356_57.gifCréée au VIIIème siècle par la réunion de plusieurs Comtés Francs, la Marche de Bretagne se composait du Rennas, du Nantais, du Vannetais, et d 'une partio e de l'Anjou. Cette zone tampon était placée sous administration militaire, commandée par un Préfet ou "Britannici limitis Praefectus". Le plus célèbre d'entre eux: Roland, neveu de Charlemagne.

Pourquoi en est-on arriver là ?

Historique des Marches de Bretagne

hermines début de texte.gifDepuis la chute de l'Empire Romain d'occident, la région située entre Vannes et Blois est devenie une zone de conflits perpétuels?

hermines début de texte.gif

VIème siècle: entre 501 et 600, Waroc'h Ier prend le Vannetais, devenant Broërec, mais échoue devant la ville de Vannes.

hermines début de texte.gif

578: Waroch II, son petit-fils, libère la ville de Vannes, vainc l'armée de Chilpéric Ier au bord de la Vilaine. Il mène ensuite de nmbreuses incursions sur les régions franques de Rennes et Nantes, provoquant l'envoi d'une armée par le roi Gontran en 591. La rivalité entre les deux chefs de cette expédition, Beppoelen et Bréchaire, provoque leur défaite.

chateau_fougeres.jpg


Château de Fougères (35)


hermines début de texte.gif

753: Pépin le Bref prend Vannes, et décide créer la marche de Bretagne, afin de protéger le royaume Francs des incursions bretonnes.



711px-Empire_carolingien_768-811.jpg

Empire Carolingien de 768 à 811


hermines début de texte.gif

778: Roland, neveu de Charlemagne, succède à Griffon, comme Préfet de la marche, mais décède à Roncevaux.

hermines début de texte.gif

786: le Sénéchal Audulf mène un raid contre les Bretons.

hermines début de texte.gif

799: le Comte Guy, Préfet de la Marche, conquiert la Bretagne.

hermines début de texte.gif

814 à 818: Lambert Ier, succède à son père comme Préfet de la Marche.

 

hermines début de texte.gif

819: suite aux révoltes de 811 et 818, Louis le Pieux, roi de France, nomme Nominoë, Comte de Vannes, puis "Ducatus ipsius gentis" des Bretons.

hermines début de texte.gif

824: Wiomarc'h mène une révolte d'une telle ampleur, que Louis le Pieu intervient en personne, accompagné de ses fils Pépin et Louis.

hermines début de texte.gif

840: Louis le Pieux meurt. 

chateau_nantes.jpeg


Château de Nantes (44)



hermines début de texte.gif

841: Charles le Chauve confie le Comté de Nantes à Renaud d'Herbauges.

hermines début de texte.gif

843: Renaud d'Herbauges tente d'attaquer Nominoë: c'est la bataille de Messac, au cours de laquelle il est tué, et l'armée franque battue.

Suite à son décès, Nantes est mise à sac par les Vickings, mais Lambert II de Nantes, allié de Nominoë, reprend la ville.

hermines début de texte.gif

845: nouvelle victoire de Nominoë sur Charles le Chauve, c'est la bataille de Ballon. Cette date marque l'indépendance de la Bretagne, laquelle sera concrétisée par un traité en 846.

hermines début de texte.gif

846: Charles le Chauve nomme Amaury, Comte de Nantes et Préfet de la Marche de Bretagne.

hermines début de texte.gif

849: les hostilités reprennent. Des raids bretons, plus en profondeur en Francie occidentale, conduisent à la prise de Rennes, de Nantes et du Pays de Retz. La Marche de Bretagne devient partie intégrante du royaume de Bretagne.

hermines début de texte.gif

856: Traité de Louviers.

 

800px-Forteresses_marches_de_Bretagne.png

hermines début de texte.gif

861: suite à la perte totale de la Marche de Bretagne, Charles le Chauve crée une nouvelle Marche contre les Bretons, comprenant les Comtés de Touraine, d'Anjou et du Maine. Robert le Fort en reçoit le commandement et prend le titre de Marquis de Neustrie.

chateau_vitre.jpg


Château de Vitré (35)






hermines début de texte.gif

863: Traité d'Entrammes: une partie de la 2nde Marche (Touraine, Anjou et Maine) est cédée à la Bretagne

hermines début de texte.gif

866: bataille de Brissarthe où est tué Robert le Fort. Une grande partie de la Marche est perdue, les invasions Normandes se feront de plus en plus pressantes.

hermines début de texte.gif

868: Traité de Compiègne. Ce 3ème traité, après ceux de 856 et 863 pour Erispoë, concède au roi Salomon le territoire d'Entre deux rivières, le Cotentin et l'Avranchin.

hermines début de texte.gif

937: Alain Barbetorte défait les Normand. Les limites de la Bretagne ont reculé pour être celles de la Bretagne historique que l'on connaît aujourd'hui, correspondant aux 5 départements: Côtes d'Armor (22), Finistère (22), Ile-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44) et Morbihan (56).

chateau_clisson.JPG

hermines début de texte.gif

Quelques siècles plus tard, les Marches de Bretagne-Poitou furent un regroupement de paroisses, bénéficiant d'un statut à part.










DAONET (Nantes, 44)

 

donet,nantes,bretagne,44


Naissance: 2002

Daonet est un trio de korrigans nantais. Leur crédo: le rock breton


Membres

Gwendal Meillarec (fondateur) - guitares, flûtes & chant

Hervé Briand - batteir

Gilles H - basse, guitare synthé & chant

 

Discographie

2003 Da C'hortoz Bezan Daonet (Maxi 3 titres)


 2008, Rok a Raok                      2012, Donemat                                                                                                                                                                          (Maxi 5 titres)

donet,nantes,bretagne,44  donet,nantes,bretagne,44






Ayant fait parti des soucripteurs, cet opus est arrivé très vite dans ma discothèque perso. Du rock comme je l'aime, avec un accent celtique, c'est mélodique et puissant, révolté même, j'ai hâte de les découvrir sur scène !

18/05/2012

Tri Bleiz Die (1999/2006, Nantes, 44)

TRI BLEIZ DIE (1999-2006 - Nantes, 44).jpg

17/05/2012

451, le 23 juin: Aetius & Erec'h contre Attila

 

bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armorique


Période ARMORIQUE GALLO-ROMAINE

Date: 23 juin 451

Lieu: Campus Mauriacus, à 4km de Troyes

Conflit: après avoir ravagé toute l'Europe centrale et l'Empire Romain, Attila décide de s'en prendre à la Gaule, notamment pour rechercher ses anciens sujets Wisigoths. Par ailleurs, Attila avait imposé par la force, le paiement d'un lourd tribu par l'empire d'Orient, mais en 450, le nouvel empereur Martien refuse de payer. Jusqu'alors épargné, l'occident va connaître les foudres d'Attila.

C'est le général romain Aetius qui tente de s'y opposer.

Ennemis

bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armorique



L'armée d'Attila est composée:

de cavaliers du Khan,

des Huns,

des Germains







bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armoriqueArmée Gallo-romaine commandée par Aetius

Erec'h, fils d'Audren, roi d'Armorique

les Alains, commandés par Sabgiban,

des Bretons Armoricains,

Des Francs Saliens, commandés par Mérovée,

des Francs Ripuaires, commandés par Sigebert le Boîteux,

des Wisigoths, commandés par Théodoric 1er et son fils Thorismond,

des Burgondes, commandés par Gondioc,


 

bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armorique

450: Attila traverse le Rhin, et prend Metz, la palce la plus forte de la Gaule depuis la ruine de Trêves.

En suivant la voie romaine, il prend ensuite Châlons et Troyes. Il évite Paris, protégé par Sainte-Geneviève, et continue vers Orléans. Si Orléans tombe, l'accès sera libre pour se diriger en Aquitaine.

Orléans est défendue par les Alains et par les Bretons appelés par l'évêque. L'armée est commandée par Erec'h, fils d'Audren, roi d'Armorique.

451, le 22 juin: la nuit avant la principale bataille, l'une des forces de côté romain, rencontra une bande de Gépides loyaux à Attila: sont mis hors de combat environ 15.000 hommes de chaque côté.

bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armoriqueLe combat commença en début d'après-midi pour ne finir que tard dans la nuit. Les troupes fédérées d'Aetius occupant le sommet de la colline, les Huns lancèrent une attaque de cavalerie. Repoussés, ils furent poursuivis par les Wisigoths, c'est lors de cette bataille que fut tué le chef Théodoric 1er. Les Huns trouvèrent refuge, à la tombée de la nuit,  derrière leurs chariots disposés en cercle.


451, le 23 juin: Aetius et Thorismond, fils de Théodoric 1er, discutent de la stratégie à adopter. Thorismond souhaite attaquer le camp des Huns encerclé, mais Aetius craint que les Wisigoths ne deviennent trop puissants. Il conseille alors à, son allié de retourner à Toulouse pour s'assurer de son royaume vis-à-vis de ses frères. Il est même vraissemblable que ce soit Thorismond lui-même qui décida d'y retourner, estimant que le foedus de son père Théodoric 1er tombait avec sa mort.

 

bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armorique


Objectivement, Thorismond avait autant d'avantage qu'Aetius à ne pas anéantir totalement les Huns. Ses frères représentait une menace réelle, et une déroute des Huns aurait largement fourni l'armée romaine en auxiliaire.

Conscient qu'il ne peut contrôler toutes ses terres d'empire, Aetius préfère renvoyer Attila vers sa base, en Pannonie, afin que les Huns redeviennent un problème pour l'Orient et non plus pour l'Occident. En lui laissant la vie sauve, Aetius se gardait un ennemi à combattre pour asseoir sa puissance à Rome.  

Aetius rejoint Attila dans la vaste plaine des Champs Catalauniques, à proximité de Troyes. Une grande bataille s'engage.

 

bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armorique

 

Conséquences:

La victoire des Bretons est totale sur les Huns d'Attila. Cette bataille est malheureusement très souvent sous-estimée dans son importance, car elle marque à l'ouest, le point extrême  atteint par les asiatiques. Attila ne s'en relèvera pas. Il repassera le Rhin, et mourra quelques temps après, de même pour Aetius. 

La bataille des Champs Catalauniques fut suffisamment importante pour être racontée parce qu'elle amena un changement fondamental dans les rapports des peuples soumis vis-à-vis de Rome. En paiement de ses loyaux services, Mérovée, Roi des Francs Saliens, fut reconnu par Rome comme roi de la Gaule belgique. A partir de cet instant, les Francs imposèrent graduellement leur domination sur toute la Gaule gallo-romaine, pour les trois siècles à venir. 

Gondioc, chef des Burgondes, dont le royaume outre-Rhin avait été ruiné 20 ans auparavant par les Romains avec l'aide des Huns, se tailla le royaume de Bourgogne. 

Il ne resta bientôt plus qu'un seul patrice romain en Gaule: Syagrius, ilot dans un océan de rois barbares.

Aetius et Thorismond firent cependant un mauvais calcul: ils n'avaient pas prévu que le règne de Thorismond serait court, car il décèda l'année suivante, assassiné par Théodoric II, lequel sera lui-même assassiné à son tour par Euric. Même destin pour Aetius, quis era assassiné par Valentinien III.

Stratégiquement,il n'y eut pas vraiment de vainqueur: les coalisés d'Aetius se désunirent rapidement et Attila mena dès l'année suivante, une offensive contre l'Italie du nord, sans rencontrer de résistance. A en déduire donc, que les pertes subites par Attila furent minimes  l'année passée. 


NB: certains historiens ont ajouté qu'il y eut des combats entre les Huns d'Attila et les Bretons, devant Nantes, et qu'ils avaient été repoussé. Cette thèse contredite par d'autres, parlant d'une possible confusion avec la bataille que mena Clovis quelques années plus tard, au même endroit.

NB: polémique sur la localisation des Champs Catalauniques (comme pour Alésia)

bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armoriqueMontgueux:

Actuellement, le site considéré serait situé près de Troyes, en la commune de Montgueux.

Mais on trouve également le chemin des Maures entre Troyes et Mongueux, des toponymistes le considérant comme un dérivé de "Mont des Goths".

Précedemment, le lieu de la bataille était situé ente Sens et Troyes, à 15 km à l'ouest de Troyes, dans la plaine de Moirey, au sud de la commune de Dierrey-Saint-Julien (Aube).


bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armoriqueLa Cheppe: à 12 km au nord-est de Châlons-sur-Marne

Certains chercheurs situerait le champ de bataille à 12 km au nord-est de Châlons-sur-Marne, en la commune de La Cheppe. On y trouve en effet une vaste enceinte protohistorique dite "Camp d'Attila" datant du 1er siècle av. J-C. Ce vestige d'oppidum gaulois, occupé ensuite par les romains, se situe aux bords de la Noblette. De forme éliptique, il comprend des fortifications à fossés entourés de remparts en terre d'une hauteur de 7m environ. 


Méry-sur-Seine: à 25 km au nord-ouest de Troyes.

 

bretons,huns,champs catalauniques,451,campus mauriacus,orléans,nantes,attila,aetius,wisigoths,gaule,théodoric,burgondes,metz,châlons,troyes,alains,saint-geneviève,erec'h,audren,roi d'armorique