14/10/2012

Bienvenue en Celtie (MODIFICATIONS EN COURS)

1-Accueil Celtijima


hermines début de texte Bienvenue dans le monde de BREIZH SPIRIT. Je vous propose de découvrir un monde qui oscille entre légendes & réalités. D'inspiration celtique, ce site vous fera, j'espère, découvrir les multiples facettes d'un peuple jugé injustement tourné vers le passé alors qu'il n'en est rien. hermines fin de texte
Les traditions bien ancrée font revivre nos ancêtres!

Se pencher sur ses origines (rubrique I "Culture Celte": sommaire-culture-celte.html ) ou sur son passé, est un enrichissement personnel qui peut aider à s'accomplir. Au temps où les traditions disparaissent encore et toujours, au profit d'une "modernité" de notre société, notre diversité d'origines, de langues ou de cultures constituent un patrimoine que nous devons transmettre à nos descendants.
Ce que nous sommes, nous le devons à nos ancêtres. Oublier nos coutumes c'est aussi les oublier définitivement. Pour résumer:

hermines début de texte

"Comment savoir où l'on va, si l'on ne sait pas d'où nous venons!"

hermines fin de texte

J'espère que vous y trouverez des découvertes intéressantes. Entre monts et vaux, entre Armor et Argoat, la Bretagne regorge de légendes  sommaire-contes-legendes-de-bretagne.html  vous expliquant la naissance de tel lieu ou de tel procédé...

Vous trouverez également d'autres légendes issues de nations Celtes:

ECOSSE ( rubrique C),  sommaire-contes-legendes-d-ecosse.html
Iles ORCADES (rubrique C),  sommaire-contes-legendes-des-orcades.html
IRLANDE (rubrique D),  sommaire-contes-legendes-irlandais.html
PAYS DE GALLES (rubrique E),  sommaire-contes-legendes-gallois.html
CORNOUAILLES (rubrique F),  sommaire-contes-legendes-de-cornouaille.html
Iles ANGLO-NORMANDES (rubrique F)  sommaire-contes-legendes-anglo-normands.html
Iles de Man (rubrique G),  sommaire-contes-legendes-de-l-ile-de-man.html
GALICE (rubrique H1)   sommaire-contes-legendes-de-galice.html
Asturies (rubrique H2)  sommaire-contes-legendes-des-asturies.html

Et puisque les Celtes ont  laissé des traces un peu partout en Europe, vous trouverez d'autres contes & légendes issus:

WALLONIE (rubrique J1),   sommaire-contes-legendes-de-wallonie.html

PAYS BASQUE (rubrique J4), sommaire-contes-legendes-du-pays-basque.html

Contes divers (rubrique J2),

Contes d'Enfants (rubrique J5)


Peut-être pas purement d'origine celtique, j'ai tenu à y joindre des contes écrits par des enfants issus de Bretagne (rubrique J5), des Contes Normands, aux bons souvenirs de mon père ( rubrique J3sommaire-contes-legendes-de-normandie.htm  de même que des Contes du Pays Basques, par solidaité régionaliste (rubrique J4).

A ces contes, bon nombre d'entre nous ont souvent entendu leurs aieux citer des dictons bretons aux côtés de Pensées Celtes (rubrique O1)


Sans doute quelque peu superstitieux et avide d'une certaine rationalité, toute aussi merveilleuse qu'elle puisse être, les bretons ont depuis toujours tenté d'expliquer le "pourquoi des choses" et le "pouquoi du comment". Entre féeries et malédictions, les légendes ont pris une place importante dans le quotidien du peuple breton, à un tel point que celles-ci ont depuis bien longtemps franchies les frontières du pays.

Pour rêver, comme pour penser, il faut manger sainement, donc vous n'échapperez pas à ma rubrique Gastronomie (rubrique N ).Je ne manquerai pas d'approvisionner ce site aussi souvent que possible. Je requiert votre indulgence concernant la quantité et la qualité des informations que j'éditerai. Il est fort probable que je fasse des omissions involontaires, ou que des erreurs soient comises quant aux contenus. Je compte pour cela sur vous et vos commentaires, afin que toute erreur soit corrigée.

Quant aux sources ( rubrique Z ), je n'hésiterai pas à vous les donner.

Vous n'échapperez pas non plus à mes Coups de Gueule (rubrique Q)

 

Enfin, je vous donne rendez-vous en rubrique Z1 qui essaiera de tenir à jour les différentes dates de concerts et festivals celtes.

hermines début de texte

"Bhí sin ann agus is fada ó bhí..."
"Il était une fois, et c'était il y a bien longtemps..."

hermines fin de texte (formule traditionnelle irlandaise)

ESPRIT CELTE



TERRES CELTES

 

celtbar

 

BREIZH
(Bretagne)

 Breizh1


Devise 

"Kentoc'h mervel eget bezañ saotret" en breton.
(En français, « plutôt la mort que la souillure » )

L'hymne national

watch?v=BEkwReJlNbc

 " Bro gozh ma zadoù" (Vieux pays de mes pères).
(Il est chanté sur la musique de l'hymne national gallois.)

LANGUE

 Breton / Gallo

celtbar

 

CORNWALLS
(Cornouailles)

 Angleterre



Devise

«Onan Hag Oll» (en français : « Un et Tous ».

LANGUE
La langue Cornique, langue régionale du Royaume-Uni. Elle a de nombreux mots en commun avec le Breton auquel elle était presque identique au Moyen Âge.

celtbar

 

SCOTLAND
(Ecosse)

 écosse

Devise nationale 

"Nemo me impune lacessit" (latin)
(en français: nul ne m'agressera impunément)


Hymne national

watch?v=TwlYLRbhJzc

"The Flower of Scotland"
Symbol : le chardon.




celtbar

 

EIRE
(Irlande)
irlandeirlande 1





Devise nationale 

"Éire go deo" (l'Irlande toujours)

 

Hymne national 

a0Zop1X-eXo

"Amhrán na bhFiann"

(Hymne du Soldat)

celtbar

 

ILE DE MAN

 

Ile de ManAngleterre









Hymne national

"Arrane Ashoonagh dy Vannin"

celtbar

 

ORCADIAS
(îles des Orcades)

 écosse





celtbar

 

Iles ANGLO-NORMANDES

 Angleterre





celtbar

 

CYMRU
(Pays de Galles)

 pays de galles





Devise nationale 

 "Cymru am byth"
(« Vive à jamais le Pays de Galles »)


Devise royale 

Y ddraig goch ddyry cychwyn
(« Le dragon rouge donne de l'élan »)



Hymne national 

watch?v=JP4qbQ2UXuY

Hen Wlad Fy Nhadau (« Vieux Pays de nos Pères »),
pratiquement la même chanson que l' Hymne Breton.

LANGUE

 Le Gallois

celtbar

ASTURIAS
(Les Asturies)
95px-Escudo_de_Asturias.svgEspania













Devise

" Hoc signo tuetur pius hoc signo vincitur inimicus"

celtbar

 

GALICIA
(Galice)
95px-Escudo_de_Galicia.svgEspania
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
celtbar
 
 

<a href="http://www.annuaireblogs.org" title="Annuaire blogs - Top Blogs">Blog</a>

 

02/09/2012

1794.01.21 (2 pluviôse An II) - Requête de la ville de Rennes

1794.01.21 - Requête de la ville Rennes, 21 janvier (2 pluviose).jpg

28/08/2012

Bro Roazhon (Pays Rennais)

8 -Map-Bro-Roazhon.png

23/08/2012

753 - Création de la Marche de Bretagne par Pépin le Bref

753 - Marches_de_Bretagne1.jpg

22/06/2012

2012.06, le 30 - Sus aux Préfectures & sous-préfectures !!!

198222_2207708769440_767484315_n.jpg


Le comité local de Lorient de Bretagne Réunie a initié un appel à se rassembler devant les préfectures et sous-préfectures de Bretagne le samedi 30 juin à 14h. En effet, le 30 juin 1941, le gouvernement de Vichy signait un décret qui pour la première fois séparait administrativement le pays nantais des 4 autres départements bretons. En 1972, cette première partition était entérinée par la création du conseil régional des "Pays de la Loire".

Nous nous joignons à cet appel. Dans leur projet de gouvernement, François Hollande et le Parti Socialiste français disent vouloir "répondre aux demandes citoyennes, rééquilibrer nos institutions, simplifier nos administrations, encourager la démocratie territoriale, une meilleure prise en compte de la démocratie participative.". Ils proposent "une loi sur le renforcement de la démocratie et des libertés locales". 

Nous les prenons au mot et leur demandons de répondre aux demandes des citoyens de Loire-Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne, ainsi que des milliers d'élus et des centaines de collectivités locales, qui tant en pays nantais que dans la région administrative Bretagne réclament depuis des années un processus démocratique autour de la réunification de la Bretagne. 

Marilyse Lebranchu, aujourd'hui ministre de la décentralisation, votait au mois de décembre dernier une loi qui aurait permis à la population de Loire-Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne de se déterminer sur la question de la réunification. Nous attendons à ce que le nouveau gouvernement tienne ses promesses démocratiques et enclenche dans le cadre de la décentralisation la réunification administrative de la Bretagne.

Lieux des rassemblements listés à l'heure actuelle :
(n'hésitez pas à nous contacter pour nous indiquer l'éventualité d'un rassemblement dans une autre sous-préfecture. Ex : Morlaix, Saint-Brieuc, ...)

56 VANNES                            22 LANNION                          29 QUIMPER                        
     LORIENT                               GUINGAMP                             BREST
     PONTIVY                               DINAN


           44 NANTES                                    35 RENNES

                       SAINT NAZAIRE                              FOUGERES
                       CHATEAUBRIANT


19/06/2012

125 - HéLèNE JEGADO, TUEUSE EN SERIE (Plouhinec, Rennes)

 

 

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennesBon je sais, cette histoire vraie n'est pas une légende, ni même un personnage ayant "fait" l'Histoire, mais elle sort du commun - Je voulais la partager avec vous, et je n'avais pas envie de créer une rubrique "Faits Divers".

En attendant...

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1801, le 17 juin: naissance d'Hélène Jegado (ou 1803) à Plouhinec. Orpheline, elle est recueillie par un curé. Elle fut placée très jeune comme domestique. Elle tombe amoureuse, mais son "élu" perd la vie très tôt dans un accident de voiture.

Réputée comme excellente cuisinière, elle est décrite comme caractérielle, ivrognesse, malpropre et chapardeuse. elle agrémentait ses soupes aux herbes très relevées, de mort aux rats contenant de l'arsenic.

Elle tua ainsi, des enfants, des curés, des bonnes soeurs, ses maîtresses de maison, et même sa propre soeur.

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennestueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1833: engagée par le vicaire de Guern. Quatre mois après son arrivée, 7 personnes trouveront la mort pendant son service. Elle est accusée de mauvais sort.

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1834-1841: Elle travaille dans 6 villes différentes: Auray, Bubry, Hennebont, Locminé, Lorient et Pontivy. 40 personnes trouveront la mort pendant ce parcours.

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1841: Engagée à Rennes, à l'hôtel du Bout du Monde, place St-Michel, une femme de chambre est retrouvée empoisonnée.

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1841-1849: apparemment les crimes cessent, tout du moins, difficile de lui attribuer des crimes.

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennestueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1850: elle entre au service de M Bidard de La Noe, à Rennes, avocat et professeur de droit. Sa femme de chambre, Rose Tessier, meurt peu de temps après l'arrivée de cette nouvelle servante. Sa rempaçante, Françoise Huriaux, reste peu de temps, tombant subitement malade. Remplacée par Rosalie Sarrazin, cette dernière décède très rapidement après son arrivée.

Ces trois dernières victimes éveillent trop de suspicions. Une autopsie est pratiquée, et de l'arsenic en forte quantité est trouvée.

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1851, le 6 décembre: ouverture de son procès. Elle fut accusée de 37 crimes connus, crimes qu'elle reconnût au cours de sa confession reçue par l'abbée Tiercelin. Mais combien d'autres crimes sont-ils à porter à son crédit ? Nul ne le sait ! Sa carrière criminelle s'étale sur plus de 18 ans. La plupart de ses crimes ont été accomplis plus de 10 ans avant son procès, ne pouvant donc être jugés donc, pour cause de prescription légale.

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes

 

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1851, le 14 décembre: elle est condamnée à mort. Son acte d'accusation comporte 3 meurtre et 3 tentatives de meurtre, ainsi que 11 comptes de vol domestique.

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes1852, le 26 février: elle est guillotinée, en place des Lices à Rennes, devant une assistance de près d'un millier de personnes. Avant de monter à la guillotine, elle avoue que ses crimes sont bien plus nombreux que ceux découvert, et qu'elle fut initié par une femme de Guern, au secret de l'arsenic.

 

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennesComment a-t-elle pu opérer durant près de 18 ans sans que personne ne fasse le lien entre toutes ces morts suspectes ? La raison est simple: relativement intelligente, ou alors fortuitement, ses premiers crimes coïncident avec l'année où le choléra fit des ravages, empêchant les médecins de conclure de suite à un empoisonnement à l'arsenic, les symptômes étant les mêmes.

NB: Hélène Jegado, la Tueuse en série de Bretagne, ne manquait jamais d'aller fleurir la tombe de ses victimes.

 

tueuse en série,hélène jegado,plouhinec,rennes

19/05/2012

753: Pépin III dit le Bref c. des seigneurs Vannetais

Période: lutte contre les Francs (474-874)

Lieux; Vannes  Pays Vannetais

Conflit: Pépin le Bref, fils de Charles Martel,  a hérité de la Neustrie et de la Bourgogne, alors que son frère re çoit l'Austrasie. Mais veut récupérer aussi la Haute-Bretagne.


pepinlebref.jpgPépin le Bref

commandant l'armée franque





Seigneurs Vannetais

(effectifs inconnus)


751: au lendemain de son couronnement, Pépin le Bref entreprend de mettre de l'ordre dans son patrimoine avec ses frères. Le Poitou, l'Anjou et la Haute-Bretagne lui sont attribués.

Or, le Pays Vannetais vient de tenter de reprendre son autonomie. Jusqu'alors, les 3 évêchés de Rennes, Nantes et Vannes avaient eu, à différentes époques, des gouverneurs civils désignés par le roi des Francs.

Ses déplacements à Rennes et Nantes sont frustueux: les deux évêchés se laissent convaincre. Quant à celui de Vannes, aucune entente possible, il va falloir faire recours à la force.  La guerre s'engage contre les seigneurs Bretons, les combats se déroulent jusqu'aux rives du Blavet.

Conséquences

Rolland de Ronceveau.jpgPépin le Bref repart rapidement. Un Comte des Marches de Bretagne est alors chargé de faire payer un tribut aux Bretons: Rolland, neveu de Charlemagne. Mais les Bretons avaient la rancune tenace: ils s'acquittèrent du paiement du tribut de façon très irrégulière.


                                                                                   Rolland, neveu de Charlemagne






753: Les Marches de Bretagne (VIIIè siècle)

Marches_de_Bretagne1.jpg



040905034356_57.gifCréée au VIIIème siècle par la réunion de plusieurs Comtés Francs, la Marche de Bretagne se composait du Rennas, du Nantais, du Vannetais, et d 'une partio e de l'Anjou. Cette zone tampon était placée sous administration militaire, commandée par un Préfet ou "Britannici limitis Praefectus". Le plus célèbre d'entre eux: Roland, neveu de Charlemagne.

Pourquoi en est-on arriver là ?

Historique des Marches de Bretagne

hermines début de texte.gifDepuis la chute de l'Empire Romain d'occident, la région située entre Vannes et Blois est devenie une zone de conflits perpétuels?

hermines début de texte.gif

VIème siècle: entre 501 et 600, Waroc'h Ier prend le Vannetais, devenant Broërec, mais échoue devant la ville de Vannes.

hermines début de texte.gif

578: Waroch II, son petit-fils, libère la ville de Vannes, vainc l'armée de Chilpéric Ier au bord de la Vilaine. Il mène ensuite de nmbreuses incursions sur les régions franques de Rennes et Nantes, provoquant l'envoi d'une armée par le roi Gontran en 591. La rivalité entre les deux chefs de cette expédition, Beppoelen et Bréchaire, provoque leur défaite.

chateau_fougeres.jpg


Château de Fougères (35)


hermines début de texte.gif

753: Pépin le Bref prend Vannes, et décide créer la marche de Bretagne, afin de protéger le royaume Francs des incursions bretonnes.



711px-Empire_carolingien_768-811.jpg

Empire Carolingien de 768 à 811


hermines début de texte.gif

778: Roland, neveu de Charlemagne, succède à Griffon, comme Préfet de la marche, mais décède à Roncevaux.

hermines début de texte.gif

786: le Sénéchal Audulf mène un raid contre les Bretons.

hermines début de texte.gif

799: le Comte Guy, Préfet de la Marche, conquiert la Bretagne.

hermines début de texte.gif

814 à 818: Lambert Ier, succède à son père comme Préfet de la Marche.

 

hermines début de texte.gif

819: suite aux révoltes de 811 et 818, Louis le Pieux, roi de France, nomme Nominoë, Comte de Vannes, puis "Ducatus ipsius gentis" des Bretons.

hermines début de texte.gif

824: Wiomarc'h mène une révolte d'une telle ampleur, que Louis le Pieu intervient en personne, accompagné de ses fils Pépin et Louis.

hermines début de texte.gif

840: Louis le Pieux meurt. 

chateau_nantes.jpeg


Château de Nantes (44)



hermines début de texte.gif

841: Charles le Chauve confie le Comté de Nantes à Renaud d'Herbauges.

hermines début de texte.gif

843: Renaud d'Herbauges tente d'attaquer Nominoë: c'est la bataille de Messac, au cours de laquelle il est tué, et l'armée franque battue.

Suite à son décès, Nantes est mise à sac par les Vickings, mais Lambert II de Nantes, allié de Nominoë, reprend la ville.

hermines début de texte.gif

845: nouvelle victoire de Nominoë sur Charles le Chauve, c'est la bataille de Ballon. Cette date marque l'indépendance de la Bretagne, laquelle sera concrétisée par un traité en 846.

hermines début de texte.gif

846: Charles le Chauve nomme Amaury, Comte de Nantes et Préfet de la Marche de Bretagne.

hermines début de texte.gif

849: les hostilités reprennent. Des raids bretons, plus en profondeur en Francie occidentale, conduisent à la prise de Rennes, de Nantes et du Pays de Retz. La Marche de Bretagne devient partie intégrante du royaume de Bretagne.

hermines début de texte.gif

856: Traité de Louviers.

 

800px-Forteresses_marches_de_Bretagne.png

hermines début de texte.gif

861: suite à la perte totale de la Marche de Bretagne, Charles le Chauve crée une nouvelle Marche contre les Bretons, comprenant les Comtés de Touraine, d'Anjou et du Maine. Robert le Fort en reçoit le commandement et prend le titre de Marquis de Neustrie.

chateau_vitre.jpg


Château de Vitré (35)






hermines début de texte.gif

863: Traité d'Entrammes: une partie de la 2nde Marche (Touraine, Anjou et Maine) est cédée à la Bretagne

hermines début de texte.gif

866: bataille de Brissarthe où est tué Robert le Fort. Une grande partie de la Marche est perdue, les invasions Normandes se feront de plus en plus pressantes.

hermines début de texte.gif

868: Traité de Compiègne. Ce 3ème traité, après ceux de 856 et 863 pour Erispoë, concède au roi Salomon le territoire d'Entre deux rivières, le Cotentin et l'Avranchin.

hermines début de texte.gif

937: Alain Barbetorte défait les Normand. Les limites de la Bretagne ont reculé pour être celles de la Bretagne historique que l'on connaît aujourd'hui, correspondant aux 5 départements: Côtes d'Armor (22), Finistère (22), Ile-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44) et Morbihan (56).

chateau_clisson.JPG

hermines début de texte.gif

Quelques siècles plus tard, les Marches de Bretagne-Poitou furent un regroupement de paroisses, bénéficiant d'un statut à part.










16/05/2012

LES TOMBES DE L'ESPOIR (Rennes, 35)

Cimetière, Rennes, 35, Bretagne, contes, Légendes

Dans le nord de Rennes, le cimetière de l'Espérance, où vous attendent les tombes de l'espoir.....

* LA TOMBE DE L'ABBé HUET

Près de l'entrée, sur la droite, cette tombe est dédiée aux étudiants. Celui qui a donné son nom à l'une des rues de la commune; dans le quartier de Villejean, était aumônier. Né en 1864, ordonné prêtre à 24 ans, Jean Huet enseignera à Versailles, avant d'être précepteur à Pleurtuit, puis surveillant à Saint-Vincent  de Paul. Amonier de l'Hôtel-Dieu, sa tombe rassemblait les étudiants qui venaient chercher du soutien pendant leurs examens.

* LA TOMBE DE JOSEPH THEBAULT ou LA TOMBE AUX BOUCHONS

Cimetière, Rennes, 35, Bretagne, contes, Légendes

Cimetière, Rennes, 35, Bretagne, contes, LégendesSituée à gauche en entrant, ce curé mort en 1860 était l'objet de curieuse pratique. On l'appelle aussi, la tombe aux bouchons.

Autrefois elle était couverte de bouchons de liège, bouchons déposée par ceux qui voulaient guérir de la bouteille. La tombe a beaucoup souffert, et les bouchons ont presque disparus.

 

* LA SAINTE AUX POCHONS

Cimetière, Rennes, 35, Bretagne, contes, Légendes

La sépulture de Madame Philippe Hélène de Coëtlogon, que l'on appelle la sainte aux petits pochons. Née en 1630, mariée à un gouverneur de Rennes, elle fut enterrée en 1677 dans la chapelle des Carmes. Lorsque le bâtiment fut démoli en 1798, soit 120 après l'inhumation de cette femme, et que sa dépouille fut transférée au cimetière du nord de la ville, on s'aperçut que son corps était intact.

Cimetière, Rennes, 35, Bretagne, contes, LégendesDepuis, cette dame, ubnique héritière du marquis de Coëtlogon, a pour réputation de guérir certains maux, la fièvre... Il suffit de porter sur soi un petit sachet, pochon pour les bretons, rempli de la terre prise sur la tombe pendant une neuvaine (9 jours) et de la rapporter ensuite.... La tombe de la sainte eux petits pochons est envahie par le lierre, et couverte de petits sacs.

12/04/2011

Marcel PLANIOL (1853, Nantes - 1931, Paris) - Juriste

Enseignant à Rennes, puis à Paris, il est l'auteur du Traité Elémentaire de Droit Civil Français, toujours recommandé de nos jours. Il est aussi l'auteur de Une Histoire des Institutuons de la Bretagne en 1953.